Saint Seiya

Des armures, des hommes, des dieux... Venez incarnez qui vous voulez...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Chambre à Coucher]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shura

avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 41
Chevalier : Chevalier d'Or du Capricorne
amoureux : d'Athèna... et de....
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: [Chambre à Coucher]   Lun 28 Mai - 19:24

...Tenue dans des tons sombre, le mur est fait de pierres qui ne sont pas cachées ou peintes...

...dans une niche se trouve un grand lit, avec des draps en soie anthrazite...

...l'armoire est en bois et peinte en noir et grise, elle se trouve à droite en entrant dans la chambre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shura

avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 41
Chevalier : Chevalier d'Or du Capricorne
amoureux : d'Athèna... et de....
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: [Chambre à Coucher]   Dim 8 Juil - 17:47

Une armure commença à s’illuminer, à vivre à nouveau, sentant l’âme de son possesseur revenir sur terre… Plus longtemps, et l’ancienne magie de ces lieux sera rétablie… L’armure disparût de la salle où elles se trouvaient toutes et rejoint son temple...

Il avait l’impression de tomber, comme si des bourrasques le frappaient et le secouaient, glaçaient son sang et sa peau, des frissons le faisant trésaillir... Un tourbillon le gardant prisonnier, ses alentours étaient complètement obscures, il ne pouvait distinguer grand chose et puis le noir total…

Quelques heures avaient passé depuis la resurrection du maître du dixième temple, qui dormait encore d’un sommeil profond et réparateur dans ce qui avait été sa chambre à coucher, dans les mêmes draps qu’il avait mis la veille de l’incursion des bronzes au sanctuaire. Une fine couche de poussière recouvrait les meubles…

Une tempête faisait rage dehors, comme si les dieux voulaient punir cette terre sur laquelle les chevaliers d’or venaient de retourner comme par miracle. Le vent s’amplifia et frappant contre les fenêtres de la chambre, l’une d’entre-elle se déverouilla et s’ouvrit bruyamment, ouvrant le passage au vent qui commença à soulever le drap qui recouvrait le corps inerte dans le grand lit. La lune plongeait la chambre dans une atmosphère presque féerique, illuminant le visage de Shura qui, sentant les draps qui le gardaient si confortablement au chaud bouger et le caresser, commença à lentement émerger. Un regard encore vide se posa sur le plafond et le contempla un bon moment, quelques mèches soulevées par le vent lui effleurant le visage. Peu à peu les yeux prenaient vie et regardaient autour, de plus en plus intrigués. Shura se releva et regarda autour de lui, ne comprenant pas ce qu’il faisait de retour dans son temple. Il se toucha le corps, se pinçant pour vérifier s’il était bel et bien réveillé puis se leva et alla refermer la fenêtre…

Il était revenu, mais ne comprenait pas pourquoi. Arrivé à la salle de bain, il se contempla un bon moment dans le miroir. Il était encore plus pâle que d’habitude, et son teint contrasté encore plus avec ses yeux et ses cheveux que d’habitude. Soupirant, il se retourna et alla se faire couler un bain. Détendre ses muscles et son corps, il avait l’impression de ressentir chaque muscle, chaque veine, que son corps entier était soudain fait de courbatures. Shura se laissa glisser doucement dans les flots tièdes, savourant l’effet presque immédiat. Il se détendît et s’adossa, fermant ses yeux et réfléchissant aux événements…

*Athèna est-ce vous qui nous avait ressuscité? Pourquoi? Pourquoi?*

Shura s’était rendormi dans la baignoire et se réveilla une fois l’eau complètement refroidit. Jurant dans sa langue natale il sortit et prit une serviette dans l’armoire et s’essuyât. Il retourna dans sa chambre et mit un pantalon noir, et un t-shirt moulant sans manches, blanc afin de rendre moins évidant la pâleur de son visage. Il s’agenouilla devant son armure et posa une main dessus, souriant et embrasant un court instant son cosmos, qui était encore très faible mais néanmoins présent. Après un moment de receuillement, il se releva et sortit… Il avait besoin de prendre l’air et de bouger un peu, de voir de ses propres yeux si ses amis étaient revenus, il pouvait desceller plusieurs cosmos en sondant le sanctuaire, mais pour le moment une petite balade lui ferait le plus grand bien…


[Arrow parc]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Chambre à Coucher]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'atelier d'Emilie
» My house. My rules!
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya :: Le sanctuaire :: Le temple du Capricorne-
Sauter vers: