Saint Seiya

Des armures, des hommes, des dieux... Venez incarnez qui vous voulez...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Besoin inexplicable

Aller en bas 
AuteurMessage
Erèbe

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 28
Chevalier : Dieu Fleuve des Enfers
amoureux : Un certain Sagittaire
Loisirs : Faire des rimes, euh... voir sourire Aioros
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Besoin inexplicable   Mer 24 Oct - 8:24

Ce n'était pourtant une chose si ardue que de marcher au travers des rues de la belle Athènes, ainsi que de regarder droit devant soit et pouvoir apercevoir que nos pas nous menaient vraisemblablement vers un endroit très fréquenté et très fréquentable. Ce fut lorsque les yeux se levèrent et que la lune semblait poindre, que le jeune dieu remarqua un bâtiment se dressant fier, devant lui.
Sa main se glissa fébrilement sur la porte, et son ouïe aigu perçue les vibration musicale de la pièce. Dans un sourire mi ange mi démon, Erèbe entra dans cette boite comme pour se dire que c'était le meilleur moyen de rencontrer du monde, et peut-être même de trouver l'homme qu'il cherchait, mais ça, le rendez-vous était placé au cinéma dans peu de temps.
Il fallait donc bien faire attention au nombre d'heure, au temps qui passe sans même se soucier de la volonté de chacun, que se soit celle d'un mortel ou d'un immortel.

Cependant, là se soir, il avait beaucoup plus besoin d'une présence que tous les autres jours, en fait, depuis qu'il avait remarqué que le coeur de Nakajima s'était ravivé, depuis que sa petite chose était tombé amoureuse sans prévenir d'un chevalier de se... traître d'Hadès.
Oui il l'avait trahit, pour le renvoyer sur Terre suite à sa convoitise, alors que Zeus avait commencé à lui pardonner sa faute envers lui par l'aide apporter aux Titans.

Ses yeux ne firent qu'un tour dans la boite, alors qu'il se dirigeait vers le bar, pour commander en toute simplicité une petite Tékila, et regarder sans gêne les humains danser au gré de la musique, plus ou moins en rythme, chose relativement drôle lorsque l'on est fin observateur comme lui.
Remerciant le barman, il dirigea ses pas dans la salle, en prenant garde à ne pas perturber les mouvements rythmé de certaines personnes, et de finalement pouvoir s'asseoir dans un coin et profiter d'une présence massive de petits humains. C'était très divertissant à regarder, mais en même temps, c'était vite lassant.

Ses pensées se tournèrent pourtant très rapidement vers un cosmos qui ne trompait pas, vers une personne qui ne semblait pas si loin que cela. Et bien qu’il ne connaisse pas par cœur les cosmos des chevaliers, qu’ils soient de bronze ou d’or, il en avait vue suffisamment pour distinguer leur catégorie. Et cela lui était amplement suffisant pour, ou non, prendre garde à ses gestes.

Apercevant un homme se dirigeant vers lui, Erèbe calma sa pensée et l’observa avec calme, et presque une froideur sans égale. Outre cela, il se demandait ce qu’il lui voulait, et pourquoi venait-il l’aborder ainsi. En même temps, vue le lieu dans lequel il se trouvait, ce n’était pas étonnant, alors il ne fit mention de rien, et écouta paisiblement les avances que ce jeune homme lui faisait de la part, disait-il, de sa meilleure amie.
Levant ses yeux là où pointait le doigt, il vit effectivement une jeune femme, rougissant au moment où elle se rendit compte qu’il la regardait. Erèbe soupira mais accompagna cet intermédiaire auprès de la principale intéressée. S’inclinant doucement devant elle, le dieu prit garde au cosmos tout de même, histoire de ne pas le perdre de vue, puis laissa ses yeux se porter sur elle. Son nom ? Ca n’avait pas d’importance, de toutes les façons, il ne le retiendrait pas, ce n’était pas elle qu’il était venue chercher.

Il resta pourtant à parler, à faire semblant de rire de bon cœur, jusqu’à ce qu’un homme arrive et qu’eux dussent partir. Erèbe salua les trois jeunes gens, puis regarda celui qui venait d’entrer. Ce n’était pas commun, encore moins qu’un dieu stagne ici, mais que quelqu’un comme lui passe ici n’était pas, vraiment pas, prévisible. Etonné, il décida de s’approcher de lui et même, de lui entamer la conversation. Arrivant à sa hauteur, le regardant calmement, il décréta dans toute sa froideur divine :

_ Bonsoir jeune homme.

Ce fut en laissant ses yeux parcourir le corps de cet homme qu’il s’arrêta de penser à sa petite chose. Cela faisait du bien quelque part, de ne plus avoir à se préoccuper de Nakajima, même en sachant que notre temps nous était compté se soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aioros du Sagittaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 34
Chevalier : or enfin ce qu'il en reste
amoureux : euh.... un dieu... enfin peut être
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Mer 24 Oct - 18:52

Aioros en avait mare de rester au Sanctuaire, seul et surtout à la merci peut être de Rhadamanthe. Il alla dans Athène pour se changer les idées et surtout être tranquille un peu. Il ne savait plus trop où il en était. Sans faire attention il arriva à la boîte de nuit. Il leva la tête pour regarder le batiment, puis ses fringues qui pour une fois n'était pas trop pourrit et qui était quand même assez convenable pour entrer en boîte, bien qu'il n'ait que 14 ans en apparence, quiconque le verrait lui donnerai volonté ses 27 ans qu'il devrait avoir.

Il n'eut aucun mal à passer le veilleur, et se rendit s dans la salle. Il ne fit pas attention au personne qui pouvait être présente, il n'était là que pour se changer les idées. Il commanda une smirnoff quand une personne vint vers lui. Il n'avait pas vraiment fait attention qui pouvait être cette personne.


_ Bonsoir jeune homme.

Aioros ne savait pas trop qui était cette personne bien qu'en même temps elle lui semblait famillière

Euh bonjour.

Le pauvre Aioros expérait seulement qu'il ne lui arriverait rien de facheux.

[malheureusement je pense que mon Aioros d'amour va pas avoir de chance ^^ après Rhada et les enfers ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erèbe

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 28
Chevalier : Dieu Fleuve des Enfers
amoureux : Un certain Sagittaire
Loisirs : Faire des rimes, euh... voir sourire Aioros
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Jeu 25 Oct - 7:53

Il le regarda un instant avant d'afficher un petit sourire qui ne voulait rien de bien méchant, contrairement à toutes ces fois où il l'avait été. Et puis, il y avait bien trop de témoins ici pour qu'il tente quoi que se soit, même si ça pouvait démanger ses membres de s'attaquer à un chevalier d'Athéna. Alors il fut patient avec lui-même, et pu continuer calmement la discussion entamée.

_ Je ne vous ai jamais vue dans cette boite. Est-ce la première fois que vous y venez ?

Erèbe tourna pourtant les yeux sur sa montre, finalement, il aurait peut-être le temps de s'amuser un peu avant de partir sérieusement s'occuper de sa petite chose et de l'homme qui semblait l'aimer et qu'il aimait. Levant son regard pour refaire "face" à celui d'Aioros, le dieu s'appuya sur le bar, finissant son vers plus tôt commandé.

_ En fait, ce n'est pas vraiment une question importante.

Conclu-t-il en ne lui ayant pas laisser le temps de formuler une quelconque réponse. Puis son regard si plat donna une lueur typique des enfers, une lueur qui aurait pu ressembler trait pour trait à celle qu'Hadès avait, à une chose prêt, il ne voulait pas spécialement la mort de chacun. Son désir était donc plus calme que celui du dieu régent des Enfers.

_ La question que je me pose est : connaissez-vous un dénommé Nakajima ?

Les bras croisés et le regard plat, ou presque, il attendrait sa réponse.

Cependant, sa question lui faisait repenser à Nakajima, et ce n’était pas ce qu’il voulait. S’échapper à jamais de l’emprise que ce jeune humain pouvait avoir sur les autres. Parce qu’il en avait, même sur Shaka, il en était presque entièrement sûr. C’était peut-être cela, d’un sens, qui lui faisait peur chez lui… P e u r ? ? ? ? Non, un dieu ne peut pas avoir peur, et pourtant, il ne se sentait pas à son aise en parlant de cet apprenti, en mentionnant même son maître qui le ramenait à penser à lui. En fait, il ne voulait qu’une chose, le tuer pour en finir avec cette pensée. Il ne voulait plus avoir à se soucier de lui, ou alors, l’avoir pour toujours à ses côtés, l’emprisonner pour ne plus le voir partir et avoir peur qu’il s’échappe des liens qu’il lui avait fait.
C’était son unique volonté. Oui, le faire sien à jamais pour arrêter cette folie meurtrière. En même temps, son désir se tournait vers la mort définitive des chevaliers d’Athéna et d’Athéna elle-même. Il ne supportait pas cette garce de déesse. Plus qu’Hadès ne pouvait la détester, Erèbe l’avait en horreur, et lorsqu’il se trouvait devant elle, sa main était difficile à retenir pour éviter de faire couler le sang de sa réincarnation.

En fait, lui-même n’était là qu’à partir d’un humain, cependant, la symbiose était parfaite, et il avait les souvenirs de l’homme, et sa force, mais aussi le physique si galant de cet homme. Cela depuis quelques années, et l’homme n’avait pas vieillit d’un pouce. C’était sa capacité et sa volonté à rester sur Terre sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aioros du Sagittaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 34
Chevalier : or enfin ce qu'il en reste
amoureux : euh.... un dieu... enfin peut être
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Jeu 25 Oct - 16:49

[message de rhadamanthe: Tu ne toucheras pas à mon Naka espèce de violeur en herbe!!!!!!!!!!!!]

Le pauvre Aioros ne savait pas sur qui il était tombé, mais il n'aimait pas beaucoup cet homme, il lui rapellait un peu trop à lui tout seul l'ambiance qui pouvait régner au enfer.

Je suis désolé je ne connais pas cette personne. Je le devrais et pour répondre à votre première question, c'est la première fois que j'entre dans une boîte de nuit.

Le sagittaire pris aussi son verre tout en essayant de garder son calme, ce qu'il avait beaucoup de mal. Il commençait légèrement à trembler, mais de façon presque imperceptible. Il semblait avoir une crise devant cet homme qu'il ne connaissait pas mais lui rappellait les horreurs qu'il avait connus aux enfers. Et rien que cela le mettais dans un état presque hystérique s'il ne se retenait pas du tout.

Si c'est tout ce que vous aviez à me demander, je vous demanderais de me laisser tranquille alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erèbe

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 28
Chevalier : Dieu Fleuve des Enfers
amoureux : Un certain Sagittaire
Loisirs : Faire des rimes, euh... voir sourire Aioros
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Mer 31 Oct - 20:36

[Mais euh ! je suis pas un violeur en HERBEUH !!!... pi Naka, il est à mOUA]

Erèbe poussa un soupir de contentement. Bien, cet homme n’était pas une ‘‘victime’’ de son très cher… de sa très chère petite chose. Enfin, il pouvait en déduire cela, parce qu’il ne le connaissait pas, du moins pas pour le moment. Le temps viendra, où Erèbe, dieu fleuve des Enfers, se montrera aux côtés de ce très cher Nakajima. Rien ne lui ferait plus plaisir, parce que rien ne lui ferait plus plaisir que de voir le courroux d’un chevalier d’Hadès contre sa personne.
Haussant les épaules, il laissa son regard frôler le corps entier du chevalier qui lui faisait face, et son visage se radoucit, oubliant parfaitement leur condition l’un et l’autre, oubliant son désire de vengeance vis-à-vis de la déesse de la sagesse et de la guerre.

Affichant alors un sourire qui lui était rare, Erèbe prit un ton posé et entama une discussion calme, sans vraiment, sans plus faire la moindre référence à la qualité de chevalier de ce cher Aioros.

_ Et bien, ce fut très aimable de répondre à ces questions. Mais, puisque vous êtes nouveau dans cette boite, peut-être puis-je rester en votre compagnie, sans arrière pensée, sans même la volonté de faire quoi que se soit, sauf rester en… comment dit-on déjà, bon terme ?

Haussant les épaules une seconde fois, le sourire aux bords des lèvres, Erèbe se tourna vers la salle et, écoutant la musique avec calme, fini son verre tout en attendant une réponse, et peut-être même, un changement d’attitude vis-à-vis de son changement.
Enfin, peut-être réussirait-il a passer une bonne soirée, qui sait, peut-être qu’en compagnie d’un… homme comme lui l’apaiserait d’une quelconque façon. Sa pensée le fit frémir, parce qu’il n’avait jamais pu passer le moindre instant tranquille, et qu’en ce moment même, il se sentait posé, sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aioros du Sagittaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 34
Chevalier : or enfin ce qu'il en reste
amoureux : euh.... un dieu... enfin peut être
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Mer 31 Oct - 20:48

Non, non, non, non, et non. Il ne voulait pas rester avec cet homme qui lui donnait des frissons dans tout le corps, même si ce dernier avait changé sa façon de lui parler, sa façon de se tenir, son corps à lui ne voulait qu'une chose, aller très loin de cet homme qu'il sentait mauvais. Déjà qu'il avait beaucoup de mal avec ceux qu'il considérait avant comme ses petits frères, ce n'était avec cet homme qui lui rapelait de trop mauvais souvenir qu'il allait passer sa soirée.

Je suis désolé mais je vais décliné votre offre, j'étais venu dans cet endroit pour être seul, pas pour chercher une compagnie quelconque, et cela vaux pour vous aussi, quoique vous ayez pu vous faire comme idée sur ce que vous pensez faire avec moi, vous pouvez y renoncer tout de suite.

Le chevalier se leva prêt à changer d'endroit pour ne plus être en compagnie de cet homme qu'il ne voulait pas connaître sous quel forme que cela pouvait être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erèbe

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 28
Chevalier : Dieu Fleuve des Enfers
amoureux : Un certain Sagittaire
Loisirs : Faire des rimes, euh... voir sourire Aioros
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Ven 2 Nov - 12:39

Alors il ne pourrait pas passer un moment en paix. Il devrait une fois de plus faire un peu d’ordre ici, sans quoi, personne ne resterait… Ce fut là son unique pensée, cependant, il lui restait une autre alternative. Et bien que Seigneur des Enfers banni par Hadès lui-même, Erèbe pouvait très bien rester calme et aimable.
Soupirant aux paroles du chevalier d’Athéna, le dieu fleuve des Enfers attrapa le bras de celui-ci vivement et fortement avec de lui faire savoir :

_ Je crois que nous nous sommes mal comprit jeune homme. Je ne désire rien de vous, sauf tuer le temps, et pour une fois, éviter de blesser un serviteur de cette chère amie.

Dévoilant vaguement son identité par sa connaissance de la place de son interlocuteur vis-à-vis d’Athéna, plus que de Saorie Kido, le dieu fit ressentir au travers de la pression avec sa main, son cosmos à Aioros.
Voilà qui il était, voilà ce qu’il fallait savoir sur lui, même s’il n’était pas là pour se battre. Pas motivé, et désirant plus que tout garder son énergie pour faire face, dans le pire des cas, à la résistance de sa petite chose et du surplis qui semblait l’aimer.

_ Je recommence, jeune ami de Mlle Kido, je ne vous veux rien de mal, juste parler et passer mon temps. J’ai des affaires bien plus importantes que m’occuper de votre vie maintenant. Alors soyez tranquille, je ne vous ferais rien.

sa voix était calme, presque même chaleureuse, quand bien même son étreinte sur le bras était douloureuse et oppressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aioros du Sagittaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 34
Chevalier : or enfin ce qu'il en reste
amoureux : euh.... un dieu... enfin peut être
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Lun 5 Nov - 17:15

Aioros eut un frisson de peur quand il sentit le bras de l'homme le retenir. Il n'aimait vraiment plus les contacts avec quique ce soit. Cet homme savait en plus qu'il était un serviteur de la déesse Athéna et en plus il faisait partit des enfers. Il devait vraiment le prendre pour un idiot pour lui faire croire qu'il devait pas s'inquiéter de passer juste du temps avec lui. Non mais il le prenait vraiment pour un con.

J'ai passé suffisament de temps en enfer, pour vouloir rester en compagnie d'une personne en venant et cela même si c'est juste pour tuer le temps. Et de toute façon, un émissaire de l'enfer qui voudrait parler avec un chevalier d'Athéna. Cela serait le monde à l'envers vous ne pensez pas. Vous pourriez être Hadès lui même je ne resterais pas une seconde de plus avec vous. Maintenant lachez moi!

La voix du Sagittaire s'était faite plus sèche vers la fin, bien qu'une légère pointe de peur se faisait sentir quand même.

[je sens qu'il va y avoir de la baston!! BASTOOOON! (hum dsl le barbare de Naheulbeuk qui c'est pointé ^^) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erèbe

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 28
Chevalier : Dieu Fleuve des Enfers
amoureux : Un certain Sagittaire
Loisirs : Faire des rimes, euh... voir sourire Aioros
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Mar 27 Nov - 18:27

[mdr pour le barbare, j'adoooooooore Naheulbeuk !]

Erèbe ne lâcha pas son bras. Il ne pouvait tout de même pas partir s’en avoir prit connaissance de ce chevalier. Tout de même pas…
Un sourire ironique se grava sur son visage en entendant le ton très offensif d’Aioros. Alors il ne voulait pas rester docilement en sa compagnie, histoire de tuer le temps. Tant pi pour lui, Erèbe va être obliger de se montrer très méchant pour se faire entendre.
Il a passé du temps en Enfer, et même s’il serait Hadès en personne, il ne le respecterait pas. Mais il n’était pas Hadès, et d’ailleurs, ce dernier n’était plus tellement son ami. Enfin, ça, se sont des choses personnelles, vous ne pensez pas ?

Affirmant son emprise sur le bras du chevalier d’or, le dieu fleuve entreprit de lui répondre lentement :

_ Je crois, que vous n’avez pas bien comprit la situation. Et même si, comme vous le dites, j’étais Hadès, je n’en n’aurais rien à faire que vous soyez ou non d’accord avec ma pensée. Je vous somme, immédiatement, de revoir votre jugement.

Non pas qu’il aimait les jeunes hommes dans son genre, mais il trouvait amusant de titiller le caractère, qui semblait fort, de ce chevalier. Oui, c’était très amusant de le voir apeuré presque, sur le qui-vive parce qu’il détestait les Enfers, sous principe d’y être rester trop longtemps, et d’avoir eu, à sa connaissance, une petite altercation avec le chevalier du Wyvern.

Levant les yeux, Erèbe, plongea son regard sur le cosmos de ce chevalier. Ah, le Sagittaire, combien de fois lui avait-on dit qu’il s’agissait d’un des plus fidèle chevalier d’Athéna.
Haussant les épaules, il attrapa l’autre bras de son autre main, pour garder plus d’oppression sur le corps du jeune chevalier.

[Merci pour le coup de pouce, et l’inspi va aller mieux, bien que je ne serais pas présente tout le temps]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aioros du Sagittaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 34
Chevalier : or enfin ce qu'il en reste
amoureux : euh.... un dieu... enfin peut être
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Mer 28 Nov - 22:48

[mdr si tu connais Gundam Wing, je connais un détournement de Naheulbeuk version gundam qui devrait te plaire lol ]

Revoir son jugement? Et puis quoi encore. Il voulait partir et loin de cet homme. Mais il avait beau se débattre, il n'arrivait à se défaire de sa poigne.

Mais lachez moi! Je ne veux rien avoir à faire avec vous, qui que vous puissiez être!

Aioros voyait sa peur prendre le pas sur son assurance.

S'il vous plait par pitié, laissez moi! Je ne ferais rien contre vous, mais laissez moi partir.

Le Sagittaire se moquait totalement de ce qu'on pourrait penser de lui à ce moment, il voulait juste que cet homme le lache et l'oublie totalement.


[je sais c'est court mais bon je pense que rien que cela doit te donner des idées lol]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erèbe

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 28
Chevalier : Dieu Fleuve des Enfers
amoureux : Un certain Sagittaire
Loisirs : Faire des rimes, euh... voir sourire Aioros
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Mar 4 Déc - 9:14

[oui je connais Gundam Wing^^ Et t'inquiète pas de la longueur va... les idées, ça va pas trop mal... Embarassed ]

Oh ! Pitié ? Et puis quoi, comme si il allait le lâcher par pitié. Il n’en n’avait pas, et ce n’était pas maintenant qu’il aurait, tout simplement parce qu’on lui demandait d’en avoir. Et même s’il faisait quelque chose contre lui, il s’en fichait un peu, cela n’allait pas le choquer plus que cela. Erèbe en avait plus que l’habitude, qu’on veuille le tuer. Aussi bien Hadès que son cher « élève » comme le vrai maître de celui-ci.
Enfin, en y regardant de plus près, il était mignon aussi, ce chevalier. Il comprenait d’un sens ce qui avait poussé ce chevalier à lui faire cela. Sa peur était présente, très présente même, et c’était vraiment amusant à voir.
Regardant furtivement sa montre, histoire de ne pas être en retard au rendez-vous qu’il avait posté à sa chère petite chose, Erèbe soupira. Il SERAIT en retard, sans conteste. Tant pi, il devait vraiment finir sa petite histoire avec le Sagittaire.

_ Allons bon, comme si j’allais vous laisser partir ainsi aussi facilement, alors que vous pourriez parler pour dire à tous, que je suis sur Terre. Non, je préfère juste jouer un peu avec vous avant de partir en rendez-vous.

Souriant passablement, il usa de sa force « divine » pour attirer contre lui le pauvre chevalier du Sagittaire et lui souffler froidement :

_ Je comprends aisément l’envie du Wyvern sur vous. Sachez pourtant qu’il possède une chose que j’aimerais récupérer. Si vous le souhaiter, je peux peut-être… dans un élan de générosité, vous débarrasser de cet homme. Ou si vous ne le voulez pas, peut-être puis-je continuer mon jeu avec vous.

Dans tous les cas, Erèbe aurait satisfaction de la situation. Il prendrait plaisir à démonter le couple que formait sa Chose et ce chevalier, plaisir à torturer mentalement le chevalier d’Athéna, et plaisir encore à avoir sa Chose à ses côtés.
Alors pour une fois, ce soir, il se sentait d’humeur « gé-né-reuse ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aioros du Sagittaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 34
Chevalier : or enfin ce qu'il en reste
amoureux : euh.... un dieu... enfin peut être
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Mar 4 Déc - 21:32

[hj: bah voila l'adresse, bon il y a pas que du détournement de naheulbeuk mais c'est bien tripant ^^ http://www.fanfiction.net/s/2480852/1/Gundam_Wing_D_lirium]

Quoi? Il ne voulait pas le lacher. Mais non, lui voualit partir très loin de cet homme, mais il semblait comme enfoncé dans le sol, incapable de bougé le moindre muscle. Il lui proposait de tué Rhadamanthe, même si cette idée lui plaisit assez après ce qu'il avait vécu, il ne pouvait se résoudre à ce que quelqu'un meure ainsi. Il n'était pas comme cela. Mais il n'était absolument pas intéressé pour jouer avec cet homme.

Je..... Laissez moi. Je ne parlerais pas de vous, par pitié. Ne me faites pas de mal.

Il se sentait à deux doigts de pleurer, et il avait honte de sa conduite, mais il ne voulait absolument pas que cela recommence. Pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erèbe

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 28
Chevalier : Dieu Fleuve des Enfers
amoureux : Un certain Sagittaire
Loisirs : Faire des rimes, euh... voir sourire Aioros
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Mar 8 Jan - 17:52

Et même en cela, il ne voulait pas le laisser partir, ce serait bien trop facile, et Erèbe ne trouverait ça que trop ennuyeux. Enfin, il fallait dire aussi que de voir un chevalier d’or, comme le Sagittaire, lui demander pitié, était quelque chose qu’il appréciait beaucoup. Si vraiment il était aussi vil qu’il en avait l’air, il continuerait sa petite mascarade, et pourtant, une chose lui disait de faire un pas en arrière sur ses propos, et de s’attarder un peu sur la dernière phrase du chevalier d’or.
« Ne me faites pas de mal » c’était la première fois qu’il entendait quelqu’un lui demandait cela, ainsi. Sa conscience le travaillait plus qu’il n’en n’avait l’habitude. Puis, ce qui accentué ce fait, était aussi le regard qu’avait Aioros. Ah ! Si ce petit homme savait ce qui se passait dans la tête du dieu en cet instant, il rirait bien.

_ Je ne vous blesserais pas, chevalier. Je ne suis pas là pour ça.

Son regard, au lieu de fixer froidement son interlocuteur, se détourna sur le sol, emplie d’une émotion qu’il croyait avoir pour l’éternité refoulé et tué. Mais la preuve en est, elle est toujours présente, et une douceur se sentit dans sa voix, alors qu’au même moment la pression qu’il avait exercée sur les bras du Sagittaire s’estompait.
Cette émotion, il avait connu lorsqu’il l’avait vu si volontaire à se sacrifier pour sauver les siens, sachant que même s’il y perdrait tout, ça n’avait plus d’importance. Erèbe avait été… ému.
Inspirant alors profondément, il montra un instant de faiblesse.

Finalement, il lâcha les bras d’Aioros. La pitié, il n’en n’avait pas, ce n’était pas ça qui avait qu’il avait envie de le laisser, non, c’était… Ces yeux…

_ Tu as de la chance, chevalier. Simplement de la chance. Ne t’imagine pas que je fais ça par pitié, tu te tromperais. Disons que… je n’ai pas à m’expliquer devant toi.

Arborant un petit sourire moqueur tout de même, mais pour lui surtout, le dieu fleuve hocha la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aioros du Sagittaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 34
Chevalier : or enfin ce qu'il en reste
amoureux : euh.... un dieu... enfin peut être
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Mar 8 Jan - 18:17

Le Sagittaire fut surpris quand il sentit la prise de son interlocuteur se desserrer pour enfin être enlever. De même, il avait du mal à croire qu'il ne lui ferait pas de mal. Il avait passé assez de temps en enfer pour savoir que jamais une personne venant de là bas laisserait partir ainsi une proie comme lui. Il avait été suffisament victime de ce stratagème, plusieurs fois on lui avait fait croire qu'il était libre pour mieux le briser derrière.

Vous croyez que je vais croire vos belles paroles. Je sais très bien qu'au moment où je vais partir vous allez me retenir pour me blesser. J'ai subit ce genre de chose suffisament souvent là bas pour ne plus tomber dans le piège. Alors si vous voulez m'humiliez alllez y de toute façon je sais qu'il n'"y a pas d'autre échapatoire, quoique je puisse dire ou faire.

Aioros s'était résigné à ce qui allait fatidiquement se passer, il avait essayer de faire en sorte d'ignorer que cela aller arriver, mais le simple fait que son interlocuteur veuille le laisser partir comme cela, lui avait prouver qu'il s'était bercer d'illusions. Il ne regardait plus la personne qui l'avait abordé, cachant la honte qu'il avait de lui même et aussi le mépris qu'il avait sur sa propre personne de ne pas essayer de se battre, il en avait assez de se battre, il était épuisé, ils avaient réussi, il étaient devenu un jouet pour les sadiques de l'enfer. Il avait fallut qu'il ressuscite pour que cela arrive, et sans en prendre conscience, une larme coula sur sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erèbe

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 28
Chevalier : Dieu Fleuve des Enfers
amoureux : Un certain Sagittaire
Loisirs : Faire des rimes, euh... voir sourire Aioros
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Mer 9 Jan - 12:51

Hochant la tête, Erèbe releva son regard vers le chevalier d’Athéna avec une certaine tristesse au fond. Il ne comprenait que trop bien sa réaction, parce qu’il était vrai qu’en Enfer, on agissait ainsi, on disait, part, pour mieux le récupérer. Cependant, cela faisait bien longtemps qu’il n’était plus en Enfer, et qu’il avait apprit, d’un tout petit apprenti, à rester fidèle à ses propos. En fait, c’était peut-être pour cela qu’il voulait tant le retrouver, pour apprendre à ne plus vivre en Enfer comme il l’a si souvent fait, pour ne plus être celui qui voit défiler au dessus de lui toutes ces âmes.
Levant une main vers le visage du Sagittaire, Erèbe passa son pouce, pour stopper la larme, sur la joue d’Aioros. Puis arrêtant sitôt après, il haussa les épaules, comme s’il n’avait rien fait depuis le début :

_ Je t’ai dis ne pas vouloir te blesser. Tu lui ressemble tu sais. A cette époque en tout cas, au moment où vous, les chevaliers d’or, avaient tous perdu votre vie. Il était comme toi, il ne se battait plus, il n’avait plus confiance en personne, mais voulait tant qu’ils reviennent. Enfin, je suppose que tu t’en fou, de ma vie, et tu as raison. Enfin, je n’aurais aucune satisfaction à te voir mourir ou souffrir sous mes yeux, de ma main surtout.

Souriant finalement, ce qui était fort rare, le dieu appartenant aux Enfers avait parlé calmement et peut-être même d’une façon peut commune pour son rang, d’une façon très chaleureuse, comme s’il s’adressait vraiment à cet homme qu’il voulait absolument garder à ses côtés, et dont il voulait que personne ne le touche ou ne s’approche de lui.
Regardant alors sa montre, il regarda en l’air quelques seconde avant de parler de nouveau :

_ Je crois que je vais devoir y aller. Le temps n’est pas avec moi ce soir. Si jamais on se revois dans un jour, Aioros, puisque je crois me rappeler que c’est ton nom, laisse-moi t’offrir un vers, et je te jure qu’après, je te laisserais tranquille pour l’éternité.

Néanmoins, avant de partir tout de suite, il du attendre une réponse du chevalier. Il n’allait tout de même pas partir comme un voleur. Puis, il pensa, il ne s’était pas du tout présenté, tout ce que pouvait bien savoir le Sagittaire de lui, était qu’il venait des Enfers. Aussi reprit-il rapidement :

_ Au fait, mon nom est Erèbe.

Fit-il dans un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aioros du Sagittaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 34
Chevalier : or enfin ce qu'il en reste
amoureux : euh.... un dieu... enfin peut être
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Mer 9 Jan - 13:10

Quoi? Que dissait-il? Aioros ne comprenait pas ce que voulait dire son opposant. Et bien que encore méfiant, les gestes qu'il avait envers sa personne ne mentait pas tout comme ses yeux. Il était même surpris de la douceur qu'il prenait à son égard. Et cela jamais en enfer, ce n'était arrivé, au début il pensa que c'était une nouvelle ruse pour le blesser à nouveau, mais en il dut reconnaitre qu'il se trompait, cet être ne lui voulait aucun mal malgrès son appartenance au enfers. Et il ne savait pourquoi il aurait voulu en savoir plus sur lui. Il fut surpris de voir qu'il voulait le revoir devant un verre, mais dans un sens c'était ce qu'il voulait le revoir, savoir comment un être des ténèbres pouvait être si doux et si charismatique en même temps.

Je... Je veux bien. Pourquoi pas demain, ici à la même heure.

Aioros était surpris de lui même, il n'aurait pas cru être capable de dire cela. Il fut quand même content de enfin connaître le nom de son opposant, Erèbe. Cela lui allait bien, ça ressemblait à "ébène" comme ses cheveux et son comportement sombre comme ce bois souvent utilisé dans la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erèbe

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 28
Chevalier : Dieu Fleuve des Enfers
amoureux : Un certain Sagittaire
Loisirs : Faire des rimes, euh... voir sourire Aioros
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Jeu 10 Jan - 11:49

Cela lui fit, il faut le dire, chaud au cœur de le voir se détendre un peu. Et puis, sa réponse le satisfit. Demain, il n’aurait aucun problème pour venir le revoir. Dans cette boite, ce n’était pas tellement une mauvaise idée, même s’il préférait lui, les endroits calmes, comme une plage le soir, ou bien, loin d’Athènes, les falaises abruptes du continent, mais enfin, pourquoi pas. Quant à l’heure, il pourrait même arriver en avance pour être sur qu’il vienne.
Inclinant alors lentement son visage, il prit une des mains d’Aioros entre les siennes pour lui dire calmement :

_ Demain, ici, à la même heure me conviens parfaitement, petit chevalier.

Son regard se voulu perçant et impénétrable. Il aurait pu vouloir jouer à le séduire, mais vraiment, il n’en n’avait pas le cœur, avec ce pauvre petit chevalier. Comme il l’avait dit, Aioros avait eu de la chance aujourd’hui. Erèbe n’était pas d’humeur à jouer sur la faiblesse des autres, et puis, il avait quelque chose qui faisait aussi qu’il l’appréciait même s’il aimait jouer. Le fait qu’il ai une dent contre Rhadamanthe faisait qu’il l’aimait plus que bien.
Et puis il fallait qu’il lui dise autre chose, le prochain soir, peut-être ne serait-il pas seul… Ou si, mais que pourrait-il faire de Nakajima ? Où allait-il le mettre pour ne pas qu’il revoit Rhadamanthe, et surtout, pour qu’il ne le suive pas lui.

_ Je t’aime bien, Aioros… alors, je vais te dire une chose que je n’ai jamais dite à qui que se soit… Excuse-moi si je t’ai fait mal un peu plus tôt.

Puis il lâcha la main du chevalier d’or et s’en retourna vers la sortit. Après quelque pas, Erèbe se retourna pour saluer Aioros…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aioros du Sagittaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 34
Chevalier : or enfin ce qu'il en reste
amoureux : euh.... un dieu... enfin peut être
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   Jeu 10 Jan - 12:48

Aioros fut surpris du geste du spectre, et pour la première fois depuis un moment il n'eut pas de mouvement de recul face au contact. Il se laissa toucher sans apréantion aucune. Et attendit sa réponse, il fut content dans un sens qu'il acceptait le rendez vous du lendemain. Il ne savait pas les endroits que connaissait Erèbe ici, alors il préférait lui proposé ce lieu pour se rejoindre, mais il ne contait pas rester ici s'il voulait parler, il l'emmenerai dans un lieu plus tranquille. Il ne sus pourquoi, il ressentit un léger malaise quand le spectre retira ses mains de la sienne pour partir. Il le regarda partir et quand il le vit se retourner, il lui adressa un petit sourire pour le saluer. Une fois le spectre hors de porté de vu, Aioros quitta aussi l'endroit. Il ne voyait aucun intérêt à rester ici, il se dirigea vers la plage.

~> plage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Besoin inexplicable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin inexplicable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Besoin en nourriture d'une monture.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya :: Athènes :: Boite de nuit-
Sauter vers: