Saint Seiya

Des armures, des hommes, des dieux... Venez incarnez qui vous voulez...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Apartement de Nakajima

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Shaka

avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 27
Chevalier : Chevalier de la Vierge
amoureux : ... Un glaçOn..
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Dim 14 Oct - 18:14

[ Pfff jaloux va ! M'en fiche je l'aime beaucoup mon faiseur de glaçons moa Razz
A bientôt mon disciple adoré ^^ *cherche pas du tout la merde lol* ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Dim 14 Oct - 18:15

[mais je vais le tuer ce con è.é]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mar 16 Oct - 7:29

P_P S'cusez-moi du retard imprévue... mais je vous n'aime tous les deux moua... (si ça c'est pas du flood... je m'appel plus MOUA^^)]


[Merci, mon maître, de nous avoir laisser entre amoureux, et merci, Miss, d’avoir prit le temps de faire une si jolie et agréable réponse à lire. Excusez-moi un peu de mon retard aussi, mais j’ai eu quelque problèmes, rien de grave, je vous assure]



Se furent des paroles plus que rassurantes qu’il entendit sortir de la gorge de Rhadamanthe, et il n’en fut que trop heureux. Et puis, chacune de ses paroles, qu’il écouta avec la plus grande des attentions, résonnèrent dans son esprit et s’y gravèrent sans doute à jamais. Et même si CES choses avaient été plus qu’horrible, il les acceptait, de lui, et ne changerait pas pour autant ce sentiment. Jamais il n’avait pu dire, lorsqu’il savait l’avoir aimé, à son maître. Et maintenant qu’il trouvait une personne qu’il pouvait aimer sans se le reprocher, il fallait qu’il se taise ?! Et bien voilà la réponse, il ne le pouvait pas.

Se laissant partir dans les bras de son chevalier, le jeune homme pu écouter les battements de cœur, mais aussi accueillirent avec une certaine envie les lèvres qui de temps en temps lui étaient présentées. C’était d’instant comme ceux-ci qu’il désirait avoir, des instants aussi fragiles que parfaits.
S’il restait comme cela, Nakajima ne savait que trop bien, qu’il finirait par s’endormir, même si pendant un certain temps il tiendrait la conversation. Il connaissait parfaitement chaque limite de son corps, et ce n’était pas même dans les bras de l’être cher qu’il l’oublierait.
Mais quelque part, il lui devait une réponse, et des plus rapide pour éviter de l’inquiéter. Et s’il préférait les bras de son Rhadamanthe d’amour, c’était parce qu’il ne représentait pas le maître en question, mais juste un homme, avec qui il s’était battu certes, mais un homme qu’il avait apprit à connaître en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire.
Cette nuit là…


- Cette nuit là, Rhadamanthe, j’ai apprit par cœur les lignes de ton corps, et pourrait presque te dire tes points sensibles, ou te les montrer, tout comme ce que tu préfère faire. Et il faut que je te dise, que si tu avais vraiment voulu me faire ce que tu leur à fait à tous, c’est toi, qui au final, te serait perdu. Car là il n’y aurait pas eu le moindre sentiment, et crois moi, c’est sur ce terrain que je me défend le mieux. Alors que… comme à ce qu’il s’est passé, face à mes sentiments… je me sens faible et, ne sais plus vraiment si ce que je fais est bien ou non. Cependant, je ne regrette rien de ce que j’ai pu faire avec toi, et pour toi.

Ses mains finirent par vouloir passer outre le mince tissu couvrant le corps de l’amant. S’en amusant et finalement déboutonnant la chemise d’un ou deux boutons, glissa sa main sur le torse chaud de Rhadamanthe. Il était bien, juste là, sans un geste de plus, à se sentir si proche de lui, à pouvoir le toucher à même la peau.
C’était une sensation agréable pour l’élève de la Vierge. Une sensation qu’il voulait garder pour lui seul, toucher avec envie seine ce corps, le connaître et le garder connu de lui seul, l’aimer jalousement.

Il allait nettement mieux, maintenant qu’il pouvait rester contre Rhadamanthe, sans avoir la sensation qu’un problème rôdait autour d’eux. C’était enfin serein que ses lèvres se posèrent sur le cou du surplis. Mais là, il avait une idée forte en tête et il lui fallait la coucher sur papier. Tout autant, il ne voulait pour rien au monde quitter cette protection qui lui était offerte.
Faisant finalement mine de s’endormir, Nakajima prit tout de même garde à l’attitude que présenterait le chevalier d’Hadès. Il ne voulait pas le quitter, mais il avait besoin de faire un grand vide, et même si la nuit avait été longue, les émotions après l’avaient été tout autant, si ce n’est plus. Pourtant, ils n’avaient rien fait de physiquement éprouvant. C’était l’esprit qui là, désirait se reposer chez le petit Nana.

Et même s’il devrait attendre pour entendre la réponse, les sentiments de son cher, il serait patient, et l’attendrait toute une vie, l’éternité même, si tenté qu’avant il puisse passer du temps avec lui. Mais si cela impliquait de le voir partir pour réfléchir, et s’éloigner de lui un long moment, alors le disciple ne le supporterait pas, et ne ferait absolument pas preuve de patience envers lui, se serait bien trop difficile à réaliser.
Ses yeux se fermèrent rapidement, et même s’il ne voulait pas vraiment dormir, une douceur torpeur vint le prendre dans ses bras, le calmant plus encore que maintenant.

Ses rêves à lui, furent plus que mouvementés. Mais tellement heureux, qu’un sourire fut longtemps figé sur ses lèvres de dormeur. Et le petit amoureux qu’il était, resta bien au chand dans les bras de cet homme, de cet amant, ou plutôt, de l’amour.

Il n’eut pas besoin de longtemps avant de trouver ce qui l’avait toujours calmer de toute chose, plus encore des bras emplie d’attention, le sommeil. Celui-ci vint doucement, et il s’y accoutuma, sans chercher à résister à cela. Mais son idée se garda, et devint même de plus en plus forte. Au bout d’un certain temps, passé à dormir, il leva ses yeux. Le Soleil rougeoyant de le ciel indiquait qu’une bonne partie de la journée venait d’être passé.



[À toi de voir maintenant. Mais si Rhadamanthe s’est endormit avec lui, alors Nana doit se réveiller avant. Si au moment où Nana se réveille Rhadamanthe dort encore, quant il se réveillera, Nakajima sera assit sur la chaise du petit bureau de la chambre en train d’écrire. C’est tout pour les infos et mes projets^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mer 17 Oct - 18:47

[c'est du gentil flood qui fait encore parti du rp si on peut dire lol]

[c'est pas grave en ce moment j'ai pas beaucoup de temps pour aller sur le net donc ca va ^^]

Rhadamanthe garda son éphèbe contre ne voulant pas le lacher. Il écouta ce qu'il lui dit avec attention, et s'il avait appris à connaître son corps et ses faiblesses, il pouvait dire de même.

Je peux te dire la même chose. Et puis après le strip tease que tu m'avais fait, comment j'aurai pu te violer alors que tu étais une invitation à la luxure la plus sensuelle, et la plus envoutante.

Il resta à contempler l'être qui se trouvait dans ses bras alors qu'il venait de trouver le sommeil. Il ne lui fallut pas longtemps pour le suivre dans les bras de morphée bien qu'il préférait de loin ceux de son amant qui était à la fois protecteur mais également protéger, comme dans tout dans leur relation, il était sur un même pied d'égalité et c'était cela qui plaisait le plus au wyvern.

Le spectre continua de dormir pendant un moment ne sentant même pas quand son amant sorti de ses bras. Ce n'est qu'une heure après le réveil du disciple de la Vierge, qu'il se réveilla enfin. Au début il chercha où pouvait se trouver son appolon personel mais quand il trouva sa place vide, il ouvrit les yeux pour savoir, où il pouvait se trouver.

Il le trouva à son bureau en train d'écrire. Il se leva donc n'ayant plus sa bouillotte perso, et alla le rejoindre en passant ses bras autour du coup de son amant et l'embrassa dans le cou juste derrière l'oreille où il le savait assez sensible.


Alors on me délaisse mon ange noir.

[dsl c'est sourt mais j'avais pas d'idée ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Ven 19 Oct - 7:07

Nakajima se réveilla après un sommeil bien profond, dans les bras de son homme. Levant son regard pour espérer qu’il dorme encore, l’apprenti sourit en voyant ses yeux clos. Passant furtivement sa main sur ses lèvres, il se dégagea aussi doucement qu’il le pouvait en évitant de le réveiller à son tour.
Son regard s’attarda tout de même sur le corps de cet homme qu’il aimait plus que tout. Un soupire aurait voulu s’échapper de ses lèvres, qu’il ne s’en serait pas même rendu compte. Mais ce ne fut pas le cas, et attrapant au vol une chemise un peu trop grande, pour éviter d’attraper froid, tout en ne s’habillant pas, Nakajima prit enfin place sur son lieu de travail. Ses yeux eurent du mal à repérer les lignes et les précédentes écriture de la feuille, aussi chercha-t-il l’étui à lunette qu’il avait toujours sur son bureau. Chose plus pratique lorsque l’on est aussi tête-en-l’air que notre jeune ami.
Plaçant donc ses lunettes sur son visage, les écritures lui parurent beaucoup plus nette. En en riant lui-même, l’élève de Shaka chercha une feuille de brouillon avant tout. Prenant plume et encre, il commença à rédiger un poème. Mais ça n’allait pas, les formules n’étaient pas bonnes.
Rayant, disgraciant, chiffonnant la feuille plus d’une fois, il trouva alors la note finale. Le soulagement se fit long, cela faisait trois quart d’heures qu’il travaillait dessus, et sa tête en avait mal, dès le matin. Prenant alors une de ses feuilles anciennes, préparé de ses mains, il mit en contre fond le nom de l’homme à qui les vers étaient destinés.
Retravaillant la présentation, il fini par le rendre parfait à son regard critique. C’est lorsqu’il signa qu’il sentit Rhadamanthe se réveiller et s’approcher de lui, pour finalement tendre le cou et frissonner sous les lèvres de l’aimé.

Un ange noir, son ange noir ? Et si c’était ça, le mot de fin de la signature, et non ce petit ‘‘N’’ tout simplement ? Enfin pour aujourd’hui, ça resterait ainsi, tout était posé sur papier. Ses bras furent accueillit rapidement par ses mains, et ses paroles laissèrent au disciple une impression étrange. Mais il n’était pas un ange, encore moins quelqu’un en qui on pouvait placer une éternelle confiance, Nakajima ; il n’était que l’instrument de beaucoup de circonstance, et était voué à servir une personne Noire, un Être encore inconnu du monde, si semblable et si différent d’Hadès. Et cet homme là, lui demanderait forcément, il l’obligerait, c’était sûr.


- Je ne te délaisse pas, je m’exprime pour toi sur papier. Tu devrais être heureux, d’avoir une trace de mes serments envers toi. Tien, celui-ci est pour toi très cher.

Jouant sur les mots et le ton qu’il employé à l’égard de Rhadamanthe, Nakajima lui remit une feuille où six strophes étaient inscrite, et le titre ne se résumé qu’en ‘‘Un jour’’. [T_T <~ jeu de mot] Laissant le temps à son cher de lire la feuille, il en profita pour se dégager et se lever.

Se plaçant dans le dos de son soupirant, l’apprenti plaça ses bras autours des hanches de celui-ci, glissant son visage dans sa nuque, tout en attendant qu’il finisse de lire ce petit bout de papier. Mais l’instant tranquille pour Nana ne dura pas, le téléphone retentit. Délaissant avec regret ce corps parfait, il se dirigea vers le bruit intempestif de la pièce, et dit tout simplement son nom. Ce fut une succession de oui, non, peut-être, je ne suis pas seul, qui retentit dans le silence de la chambre.
Toujours les lunettes sur le nez, il frotta ses yeux, avant de rester bouche bée à la dernière phrase de ‘‘Cette Personne’’. Comment pourrait-il faire cela ?! C’était tout bonnement impossible à ses yeux, jamais il ne pourrait, et pourtant La Voix insista, par une menace.
Pour sûr, il ne laisserait pas son maître son souffrir davantage, mais il ne trahirait pas non plus son ‘‘Lapin’’, comme il avait aimé à le nommer une fois.

Reposant le combiné sur le socle, il déposa les lunettes sur la table, à proximité de cet appareil, avant de serrer fortement le poing.
Il ne pourrait pas, et pourtant, il n’avait pas le choix. Ce n’était pas ou l’un ou l’autre, c’était pour sauver les deux, mais peut-être perdre leur éternelle confiance. Car personne ne savait, que durant les années où il avait perdu son maître, il avait du faire preuve d’abnégation envers une personne, laquelle n’était pas des plus conviviale et respectable, ni même des moins possessives.
Il avait, ce jour, beaucoup perdu, mais aussi beaucoup apprit. C’était peut-être avec LUI qu’il avait apprit tant de chose sur le corps humain et ses faiblesses. Mais c’était aussi avec LUI qu’il avait apprit à rester aussi froid et discipliné, plus encore qu’il ne l’était avec son maître.

Son bras trembla. Ce qu’il lui avait demandé allait lui faire mal, car il lui était maintenant impensable de quitter Rhadamanthe ne serait-ce plus d’une heure, et pourtant, c’était ce qu’il lui était demandé, de le retrouver seul. Et à CET endroit qui plus est. Comment pourrait-il le cacher à Rhadamanthe, comment pourrait-il lui cacher son angoisse et le fait qu’il retrouve un possesseur ? Cet homme qui lui avait confisqué son bonheur, et qui maintenant qu’il l’avait retrouvé, voulait sans nul doute le lui reprendre.
Comment pouvait-il prétendre avoir eu le titre de dieux ? Comment avait-il fait, bien heureux que Zeus l’ai puni, et c’est ce qui, pourtant, va lui coûter de le retrouver sur ces terres, lui qui, faisant partit des Enfers, veut lui enlever le plaisir de rester avec l’un d’eux.
Comment allait-il faire réellement pour cacher la personne qu’il va aller voir, à son beau chevalier, digne représentant des Enfers, tel qu’il aimerait à jamais les voir.

C’est en reprenant du courage qu’il se retourna de façon sereine vers Rhadamanthe, sans plus prêter attention, à ce qu’il paraissait, au coup de fils. Il demanda alors :


- Que penses-tu de mon poème ? Ah, il est pour toi au fait… Fais-en ce que tu veux maintenant, même des confettis si cela te fait plaisir.

Il gloussa sur ses derniers mots, en regardant tendrement son trésor, espérant ne pas montrer son anxiété face au coup de téléphone qu’il venait de recevoir. Et d’ailleurs, comment avait-il pu avoir son numéro ?
Ah ! oui, bien sûr. Il lui suivait depuis toujours… un point que Nana oubliait souvent.


[aha ! vous aimeriez savoir qui sais n’est-ce pas ? Et bin non… je ne dirais rien, vous verrez sa fiche bien assez tôt pour ça^^ Et t’inquiète pas de la longueur… j’ai pas toujours de l’inspiration non plus…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Sam 20 Oct - 19:50

Rhadamanthe fut heureux de voir que son amant réagisse si bien à ses attouchements, mais il aurait préféré le garder plus longtemps prêt de lui alors qu'il commençait à lire ce qui était écrit sur la feuille. Mais bon qui pouvait bien l'appeler à cette heure. Il le demanderait à son amant, une fois qu'il aurait fini de lire ceci. Il le lut une fois, puis deux et il le lut même 10 fois de suite tellement il était ému par ce qui était sous ses yeux. Il était en train de se demander pourquoi il avait mérité un tel cadeau. Il avait dire qu'il ne savait pas ce qu'il ressentait pour le disciple, en lisant ces quelques vers qui lui était adressé, il commençait à le comprendre, mais ne savait pas comment le lui dire. Trop ému encore par ce qu'il avait lu, il alla rejoindre son démon blanc, qui venait justement de raccroché.

Quand il vit sa tête, il se demanda ce qui avait put se passer.

Il alla doucement vers lui et le prit contre lui avec une tendresse qu'il n'avait pas encore montrée.


Je l'ai trouvé magnifique, tu as su décrire bien mieux que je n'aurai pu le faire la nuit que nous avons passez ensemble, et j'espère que toutes les autres seront ainsi qui que nos jours. Laisse moi le temps de te dire ce que je ressens au fond de moi avant de me laisser seul à nouveau. Un être comme toi ne peux rester éternellement auprès de moi, celà serait trop beau mon démon blanc.

Il l'embrassa d'abord dans le cou puis alla vers ses lèvres avec beaucoup de tendresse et d'amour aussi, amour qu'il n'arrivait pas à exprimer avec des mots, il lui montrait avec des gestes qui n'étaient que pour lui, que d'autre n'avaient pas eu le droit avant lui et que personne n'aura après lui. Le disciple était le seul qui avait le droit à ces gestes qui pourraient sembler anodin pour beaucoup mais qui voulait dire beaucoup quand on connaissait le spectre et sa violence.

Pour rien au monde, le wyvern ne voulait perdre ce qu'il venait tout juste de gagner.


Je ne sais pas qui est la personne qui à appeller, ni ce qu'elle a put te dire. Mais quoi que ça puisse être, je ne te jugerai pas tout comme toi tu as put le faire, tout en connaissant une partie de mon passé.

Rhadamanthe était près à tout pour garder son démon blanc, même à l'enfermer s'il le fallait. Il l'aimait trop pour le perdre bêtement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mar 23 Oct - 7:12

[Note : au fait, les virgules mal placées sur le poème, je m’en excuse, mais j’ai eu la flemme de le refaire juste pour quelque virgules… Et puis, je me suis dit que, vue que vous étiez pas bêtes vous comprendriez sans problème. Mais je suis fière de moua… *se lance des fleurs pour avoir écrit le poème*]

Nakajima se laissa alors porter par celui qui savait être là au moment où il en avait eu le plus besoin. Mais ces mots, plus que n’importe quels autres, griffèrent son cœur. Comment pourrait-il lui dire qu’il appartenait à quelqu’un de façon pour le moins étrange ? C’était pour le moment inconcevable. Mais demain était trop tôt. Là, il avait besoin de passer une journée complète avec Rhadamanthe, le sentir juste avec lui, et de s’amuser, de rire à gorge déployer ou encore bien de devenir sérieux et lui compter mille mots d’amour.
Passant ses bras autour des hanches de son chevalier, Nakajima accueillit avec avidité les lèvres chaleureuse de cet amant. Mais une chose lui était sûr, il resterait tant qu’il le pourrait avec lui, à ses côtés, quitte à devenir l’ennemi de tous les dieux ou de s… ou de son maître.
Se furent des larmes de joies qui glissèrent contre ses joues chaudes, et une étreinte amoureuse qui s’en suivit, alors qu’une fois de plus, son visage alla se réfugier contre le cœur de Rhadamanthe.


- Je resterais aussi longtemps que ma vie me le permettra, à tes côtés. Cependant, il faudra que tu choisisse un jour le surnom définitif que tu me donneras. Parce qu’entre Ange noir et Démon blanc, il y a une petite différence. Mais le terme d’Ange noir pour le poème sonne mieux je pense. Quant à moi, sache qu’entre nous uniquement… je t’appellerais… Il réfléchit un court instant. Il fallait bien trouver quelque chose se rapprochant de Rhadamanthe, mais aussi quelque chose le rapprochant de lui. Alors il pensa à ça : - … Je te nommerais… mon ange… Simplement parce qu’avec moi tu es si… parfait… Et peu importe ce que tu en penseras, ou ce qu’en dirons les autres. Pour moi, c’est ce que tu es. Un être parfait, ou presque.

Finit-il sur un ton des plus taquin à l’égard de Rhadamanthe. Là, il jouait à l’homme franchement absent du coup de fils, et ne voulait plus y porter la moindre attention. Pourtant, les dernières paroles du chevalier d’Hadès l’y firent s’en rappeler inéluctablement. Il aurait préféré oublier son… dieu possesseur.
Passant ses mains autours de la taille du surplis, l’apprenti de Shaka ferma les yeux et reprit d’un air un peu plus sérieux, alors même que Rhadamanthe avait dit qu’il ne le jugerait pas :


- Celui qui a passé ce coup de téléphone était une personne qui m’a apprit tout ce que je sais maintenant sur les faiblesses du corps humains et ses points les plus sensibles au touché. Pendant la guerre que vous firent chez Hadès, je l’ai rencontré, et il fut un peu comme mon deuxième maître. Je n’ai pas à me cacher de cela à tes côtés, mais je préfèrerais te taire son nom. Ne m’en veux pas… Ce n’est pas une personne de… confiance, ni même une personne à rencontrer.

*Il m’a tout prit, même mes sentiments. Et maintenant que loin de lui et proche de toi je peux vivre, le voilà qui veut encore tout me prendre.*

Nakajima se blotti un peu plus contre le corps aimé, alors qu’il eu froid en repensant à toutes ces années. Mais alors qu’il trouvait tout trop beau, il se rappela le cosmos de cet ‘‘homme’’. Ce n’était pas spécialement une bonne chose, mais que pouvait-il y faire. Lui qui avait réussit à l’oublier durant tout ce temps, il devait de nouveau lui faire face et faire preuve de la plus grande abnégation qui soit ?
Ce n’était pas quelque chose qu’il aimait vraiment. Cependant, pour protéger son maître, pour protéger aussi l’élu de son petit cœur entouré par une infranchissable barrière divine, il sera amener à le faire, à aller le retrouver là où ils se trouvèrent pour la première fois. Calment rapidement ses frissons d’angoisse, il tourna ses pensées vers son ‘‘homme’’.
Oui, c’était là une bien belle chose qui lui était arrivé. Rencontrer Rhadamanthe. Même si leur première approche fut un peu rude et même violente, maintenant, c’était surtout tendresse et amour. Quel retournement de situation !

Le jeune disciple fini par descendre ses mains. Et avant de faire quoi que se soit, posa ses lèvres sur celles de Rhadamanthe. Finalement, il allait lui dire le nom de cet homme. Peut-être le connaissait-il, mais il n’avait pas à le lui cacher. Ce n’était pas ainsi qu’il arriverait à se construire en compagnie de son beau chevalier. Aussi rassembla-t-il tout son courage.
Quittant la protection de ces lèvres, il reprit tout doucement, avec une voix qui marquait une sorte de regret et une sorte d’appréhension de savoir la suite des évènements.


- Son nom est Érèbe. Je n’en n’ai jamais vraiment su plus de lui. Tout ce que j’ai apprit, est qu’il était originaire des Enfers. Après quoi, il m’a toujours considéré comme une sorte d’élève, ainsi qu’une sorte de confident. Je me souviens qu’un jour il m’avait demandé comment sont les hommes. Ce ne fut qu’après, que je compris qui il était… Un dieu des Enfers…

*J’étais son prisonnier, sa chose, j’étais tout pour lui… sauf qu’il ne m’a jamais fait le moindre mal physiquement. Mais il m’a prit ces sentiments qui m’était le plus cher… Je ne veux pas risquer de te perdre par cette faute Rhadamanthe, si tu savais, si je trouvais la force de te le dire…*

Nakajima attendit alors.
Il était fort possible qu’il le connaisse, ce dieu, après tout, le chevalier n’était-il pas lui-même originaire des Enfers pour servir Hadès ? Cette connaissance ne l’empêchait pas d’avoir peur de sa réaction. Mais il ne tremblait pas. Ses bras l’avaient suffisamment rassurer pour qu’il se sente bien, malgré les mots qu’il disait, malgré la révélation de la partie la plus douloureuse de son passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mar 23 Oct - 9:38

[J'espère ne pas faire de gaffe avec ce que je vais mettre ^^]

Le wyvern aimait bien la façon dont son amant se tenait à lui et pourquoi il devrait choisir un surnom définitif, les deux lui allaient très bien suivant la circonstance. Et puis il voulait garder ces surnoms.

Il sourit en entandant celui que lui donnait Nakajima, c'est sur qu'il préférait être seul pour qu'il l'appel ainsi.


Mais tu es un ange noir et un démon blanc, alors pourquoi je devrais choisir.

Rhadamathe pour une des rares fois quoique devenu presque courant, sourit à son amant avec ce qui venait de lui dire.

Mais il devint un peu plus sérieux quand il parla du coup de téléphone. Alors c'était un autre homme qui avait fait de cet être si sensible un être si froid. Il serra un peu plus le corps de son amant pour lui dire qu'il l'écoutait et qu'il était prêt à tout entendre. Il fut un peu rassuré qu'il ne lui avait pas menti sur ce qui c'était passé entre eux. Mais il se tendit en entendant le nom de cette personne. Il se souvenait que cet être avait été banni par son maître Hadès à cause d'une querelle entre elle.


Je le connais de nom seulement, et il n'a pas une réputation très honorable même en enfer. Hadès l'a banni après qu'il ai essayé de lui prendre son royaume. Ce qu'il a échoué bien sur, Hadès lui avait interdit l'accès au enfers.

Rhadamanthe garda un peu plus le disciple contre lui. Ne voulant pas le lacher, surtout s'il devait rejoindre une tel personne, car il savait qu'il était un enfant de choeur à côté de lui.

S'il voulait de te voir, il en est hors de question. Il me passera sur le corps avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Jeu 25 Oct - 9:04

[pour Erèbe, c'était pas vraiment ça, mais je vais m'adapter de mon côté avec, alors t'inquiète pas^^]

Nakajima ressentit une pression plus forte qui lui fit de bien des bras de Rhadamanthe. Puis, son surnom, c’est vrai, il l’aimait tellement, en fait, tout ce qu’il lui donnerait, quoi qu’il fasse, il l’aimait tant. C’était un amour fou et complètement idyllique, et pourtant, c’était ainsi que ça se passait dans la petite tête du Nakajima.
A la description de ce professeur, Nakajima ne fit rien, mais restait agrippé contre Rhadamanthe. Après tout, il représentait son havre de paix et son bien être non ? Le premier qui lui avait montré un chemin différent, et que, même s’il ne l’avait pas aimé, lui lui aurait voué sa vie jusqu’à son dernier souffle. C’était ça, sa ‘‘malédiction’’ que lui avait laissé Erèbe.

Puis, les dernières paroles du chevalier s’imposèrent comme un choc dans la tête du disciple. Se crispant un peu, il fallait le rassurer, lui dire que… qu’il n’avait jamais…


- Rhadamanthe, même si je devais le rencontrer, il ne m’a jamais rien fait de mal, il tient trop à … ses élèves pour faire une telle chose. Il ne pourra jamais rien me faire, la pire chose qu’il puisse m’arriver est qu’il… …

Il se tu. Comment pourrait-il dire : la seule chose qu’il puisse m’arriver est qu’il me reprenne mes sentiments ? Cela voudrait dire qu’il oublierait son amour pour Rhadamanthe, qu’il le redécouvrirait à chaque fois ? Tout cela parce qu’il avait été persuadé de revoir son maître en cédant ses sentiments ?
A cette époque, il ne se doutait pas qu’il tomberait amoureux d’un autre que son maître aimant Camus. Alors pour lui, abandonner cela n’était rien du tout.

Finalement, il continua sans vraiment continuer, ‘‘oubliant’’ de mentionner la fin de sa phrase précédente :


- Si je vais le revoir, c’est pour te protéger, pas pour que tu meurs en voulant me protéger. Si je te perdais je ne pourrais plus vivre Rhadamanthe. Je suis devenu dépendant de toi ce soir là, dans l’hôtel. Tu sais, il n’empêche que, même s’il a été banni par Hadès, c’est un dieu. Alors, même si tu es très fort mon ange, même en cela, je regrette mais, tu ne pourras pas le battre. Et de toute façon, du peu que tu as pu voir de moi, je crois que tu me connais assez pour savoir que je vais t’empêcher de faire une telle chose. Laissons le temps passer… Laissons la journée passer rien que toi et moi. Je ne veux pas qu’elle soit gâcher par l’appel soudain de mon deuxième maître.

* mais pitié, ne fait pas référence à ce qu’il pourrait se passer, oublie donc ma phrase… *

Il passa ses bras un peu plus tendrement contre Rhadamanthe, et finalement s’y attacha sérieusement avant d’être un peu plus sensuel et provoquant. Relevant ses yeux dans ceux de cet amant, un petit sourire qui voulait dire, oubli tout et tombe avec moi encore une fois dans les limbes du plaisir.
Pourtant, s’il voulait savoir, il lui dirait. Il ne peut pas lui cacher cela, s’il lui demandait. Cependant, si Rhadamanthe ne demandait pas à savoir, Nakajima n’irait cette fois pas lui dire, se serait comme faire un adieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Jeu 25 Oct - 16:42

[désolé j'ai aps été voir sa fiche avant oups ;p ]

Le wyvern prit plaisir à l'étreinte que lui donnait son amant. Bien qu'il semblait déjà être parti dans un léger monde de plaisir, il faisait attention à ce qu'il lui disait et il avait noté la phrase non terminé. Qu'est ce que pourrait lui faire Erèbe pour qu'il ne termine pas sa phrase. Il garda quand son jeune amant contre lui, notant la sensualité qui se dégageait à présent de lui et imaginant très bien comment cela allait se finir. Lui aussi voulait passé la journée dans un monde de plaisir. Et cela il était sur que cela allait arriver.

Cette nuit là, mon tendre ange ne remonte pas si loin vu que ce n'était qu'il y a que quelque heures. Mais je suis d'accord pour la refaire autant que tu le souhaiteras. Cela ne me dérange en rien du tout. Et promis je ne ferais plus mention à lui si tu ne le désire pas juste après ma question et après je te promet que j'oublie tout de lui. Mais dis moi ce qu'il pourrait t'arriver de pire avec lui.

Il savait qu'il aurait pas du lui demander cela, mais il voulait savoir. Savoir ce que risquait l'être qui venait de l'emporter dans un monde qu'il ne voulait pas quitter et encore moins lui. Il savait que le perdre serait la pire des choses et que jamais il ne pourrait plus se livrer autant qu'il ne l'a fait avec le disciple du Virgo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mer 31 Oct - 20:26

[t'inquiète pas]

Nakajima avait commencé à sourire plus que sincèrement aux paroles de Rhadamanthe, mais lorsqu’il lui affirma qu’après sa question seulement il lui tairait Erèbe, cela lui laissa un goût amer. Même si son ‘‘ange’’ n’avait pas posé cette question, même s’il ne lui avait pas demandé directement ce qu’il voulait, le jeune homme l’avait comprit, et il lui aurait dit, quitte à le perdre à tout jamais. Non, il ne le perdrait pas, il se perdrait et l’oublierait. Nakajima n’aurait pas mal, se serait comme si … comme s’il ne l’avait jamais connu. Mais, pour le chevalier, se serait complètement différent, et Nana voulait absolument lui éviter, lui faire le moindre mal, c’était pour lui impensable maintenant..
Alors, il prit un grand courage, quelques forces qu’il lui fallait pour pouvoir répondre sans se dégager de son étreinte. Tremblant un petit peu, le disciple prit une grande inspiration avant de rebaisser ses yeux et de dire, clairement, bien que sa voix laisser transparaître sa nervosité :


- Ce qu’il pourrait me faire de pire, ne concerne que mon esprit et mon cœur. La seule chose qu’il voudrait faire absolument, c’est me faire de nouveau… … c’est me faire… de nouveau… … perdre . . . . . . mes sentiments. C'est-à-dire que… que je ne me… que je ne me rappellerais plus… de toi… de ce que j’ai pu… ressentir avec … toi…

Sa voix fut rapidement entrecoupé par des sanglots. Comment pourrait-il seulement songer l’oublier, que cet homme à qui il venait de donner son âme, son cœur, son corps disparaisse de ses souvenirs ? Ce n’était, tout simplement pas, concevable.
Faiblement, restant agripper aux vêtements de son amant, l’élève de la Vierge laissa de nouveau ses larmes mouiller son visage et rougir ses yeux. Pourquoi ne pouvait-il tout simplement pas lui dire qu’il lui appartenait ?


- Tu sais… Rhadamanthe… Mes sentiments… lui appartiennent… Que tu… m’aurais ou non… aimé, n’aurait rien… changé à mes… sentiments envers toi… le premier homme… la première femme… la première personne… avec laquelle je me serais… uni, aurait eu mon cœur… mais si ce dieu… était revenu… il m’en aurait séparé… je… en cela je lui appartient… Je te demande p a r d o n . . .

Avec une faiblesse dans sa voix sur la fin de sa phrase, et ses larmes coupants ses paroles, il saisit plus fortement les habits de l’homme de ses nuits, pour garder ce contact si protecteur.

[arf ! C’est court… très court pour moi… mais je ne peux écrire plus…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mer 31 Oct - 20:38

Le wyvern sera encore plus son amant quand il entendit sa révélation qui était pire que la mort. Alors il l'oublierait totalement, ce qu'il a ressentit pour lui. Cela le spectrene pouvait pas l'admettre. NAkajima était à lui et entièrement et personne ne viendrait pour lui prendre de quelque façon que cela soit.

Si cela devait arriver, je ferais en sorte que tu retombe amoureux de moi. S'il le faut je te défierai à nouveau et te batterai à nouveau pour faire de toi mien encore une fois et cela aussi souvent que cela sera nécessaire. Je tiens trop à toi Nakajima, et jamais je ne laisserai Erèbe ou qui que ce soit d'autre avoir ne serai-ce un controle aussi minime qui soit sur toi. Tu m'appartient à moi seul, tout comme tu as su me faire t'appartenir.

[veut le meme tu crois que ça se vend dans les magasin ^^]

Le wyvern était très sérieux et il voulait protéger le plus possible son amant et il était prêt à se battre avec le pseudo dieu s'il le fallait.

Et maintenant comme je te l'ai promis je ne te parlerais plus de lui, oublions le. Qu'il t'oublie aussi, et comme ça on sera encore mieux tout les deux.

Rhada fit remonter le visage de son amant, embrassa ses yeux et ses larmes pour qu'elles s'arrêtent de couler puis posa ses lèvres sur les lèvres dans un baiser qui était le plus chaste qu'ils avaient échangé depuis le début. un baiser pour celer un pacte, pour lui montrer ses sentiments qu'il n'était pas capable de dire tout haut et aussi pour lui montrer à quel point le petit disciple pour le faire perdre ses moyen.

[c'est court aussi mais plus serait faire du gachis à ce niveaula ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Jeu 1 Nov - 13:26

[c'est vrai que plus... se serait pas bien.
En revanche, je doute qu'on trouve un mec aussi dévoué dans un magasin ou même dans la vie... OUINNNNNNNNNNNNNNNNNNNn Crying or Very sad Sad ]

Nakajima n’aurait jamais pensé un jour devoir se montrer aussi faible dans les bras d’un homme, encore moins dans les bras de cet homme là. Il ne le regrettait pas, oh non, mais il n’aimait pas spécialement être en position de faiblesse. Sauf que là, il en avait bien besoin, et plus encore, de la présence de Rhadamanthe à ses côtés. S’il avait du dire tout cela un jour à son maître, celui-ci aurait peut-être réagit autrement, peut-être serait-il partit tuer cet homme, ça, il ne pouvait le savoir, sur ce point, il ne connaissait pas bien son professeur.
Relevant son visage sous l’aide de son amant, Nakajima se sentit envahi par une étrange sensation, pas très désagréable, mais qu’il connaissait si peu, qu’il en fut surpris. Et puis, ses lèvres lui firent du bien, coupèrent cette pensée néfaste qui perturbé sensiblement son esprit et ses actions.

Il aimait cela, peut-être même plus que les mots, et peut-être aussi ces attentions signifiaient plus de choses qu’un tout petit mot. Laissant ses mains retrouver la trace du corps aimé, le disciple se détendit. Jamais il n’avait pu entendre des mots aussi pures et aussi réconfortant pour son petit cœur encore bien trop prisonnier. Que pouvait-on demander de mieux que cela ? Lui en tous les cas, il n’en voulait pas plus, cela lui suffisait pleinement, et passer le reste de sa vie avec ce chevalier sans plus jamais se soucier du reste serait parfait.
Lui rendant doucement son attention, glissant lentement ses mains dans son dos, comme il l’avait fait, cette fois, si souvent, en détachant ses lèvres, un sourire fragile se glissa sur son visage. Puis, il lui fit savoir :


- Merci infiniment Rhadamanthe.

Puis il reprit quelque part, possession, de ses lèvres en lui transmettant plus que son amour, en lui donnant son corps entier son âme s’il le souhaitait, et sa vie si elle pouvait lui être utile.
Cependant, quelque chose faisait qu’il aurait beaucoup de mal à s’adonner au plaisir, comme cette fois dans la douche où il repensait à son passé et aux sérieux problèmes qu’ils pourraient avoir. Pourquoi fallait-il qu’il ait rencontré Rhadamanthe, pourquoi n’avait-il pas choisi la mort plutôt que cette situation des plus difficile, et pourquoi aussi l’aimait-il ? Se serait tellement plus facile si Rhadamanthe ne l’avait pas aimé, ainsi, il serait retourné chez son possesseur, et celui-ci aurait reprit possession de ses sentiments, et il n’aurait pas souffert, ni même la personne qui ne l’aimerait pas.
Seulement, ce n’était pas le cas, et même si c’était une situation très douloureuse, il ne le regrettait absolument pas. Il ne faut pas avoir de regret sur ses actions, sinon on n’avance plus. C’était une politique que le jeune homme tenté souvent d’appliquer.

L’attirant avec lui pour finalement tomber sur son lit, pour s’apaiser plus encore, et lui faire savoir sa volonté de repasser un moment intime avec lui. Ses lèvres, mis à part les reprendre et les quitter, sans dire le moindre mot, juste en lui laissant un petit sourire, il les aimait autant qu’il pouvait les haïr. C’étaient elles, c’était lui qui l’avait laissé tomber dans les limbes de l’amour, c’était avec lui qu’il désirait vivre maintenant, en passant outre la volonté et les ordres de ses maîtres.
Puis, plongeant ses yeux dans ceux de cet homme, Nakajima quitta une fois de plus ses lèvres pour lui dire :


- Je t’aime mon ange.

Puis dans un sourire, il nicha son visage dans sa nuque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Jeu 1 Nov - 13:49

[arg trop beau. et c'est clairtrouvé un rhada dans la vie ça sera dur, mais bon faut pas désespéré non plus ^^]

Rhadamanthe ne se lassait pas des lèvres de cet amant qui tantôt savait être fort et après plus réservé plus timide. Jamais avant il n'avait été capable de ce genre de geste auprès de quiconque, mais envers ce disciple de gold, cela ne le dérangeait et même c'était presque naturel. Il aimait trop sentir son corps contre le sien pour le laisser partir loin de lui.

Il fut quand même un peu surpris quand il se retrouva allongé sur le lit, mais ce n'était pas pour lui déplaire. Il en profita pour caresser sensuellement et avec une douceur inimaginable son amant en passant ses mains sous ses vêtements.

Quand il entendit les mots d'amour que venait de prononcer Nakajima, il savait que lui même ne pouvait y répondre de la même façon, mais à sa façon, il passa une main dans la chevelure de son amant et embrassa la peau qu'il avait à portée de ses lèvres.

Le wyvern savait d'avance qu'il fallait y aller avec douceur et patience s'il voulait profiter encore du corps de son amant, mais ce n'était pas cela qui l'arrêterait au contraire, il ferait tout pour lui faire oublier ce à quoi il pensait pour qu'il ne pense qu'à lui, son corps et ses toucher. Il était vraiment prêt à tout pour que son amant ne soit qu'à lui et que personne ne puisse le lui ravir de quelque façon quel soit.

C'est pourquoi il commença très lentement à le déshabiller mais sans le faire complètement au cas où il ne voudrait pas, et le caressa prêt de ses zones qu'il savait très sensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Ven 2 Nov - 12:36

Nakajima eu tôt fait de comprendre et d’interpréter les intentions de Rhadamanthe, mais en même temps, tous ses gestes allaient pour le lui demander. Reste encore un peu…
Passant ses mains vers le bassin du chevalier, le jeune homme contracta doucement ses muscles en sentant la main le frôler, puis passer proches des côtes pour de temps en temps passer plus prêt de SON point sensible. Reste toujours avec moi…

Souriant comme sourirait un enfant heureux, Nakajima inclina son visage et fini de retirer les quelques vêtements qu’il possédait encore. Alors, posant ses lèvres dans le cou de Rhadamanthe, frissonnant encore sous les effets des mains de celui-ci, l’apprenti laissa s’échapper un soupir. Reste encore un peu…
S’il pouvait, ses lèvres ne feraient que prononcer éternellement ces mots d’amours et ce nom devenu parfait en l’espace de si peu de temps. Reste éternellement à mes côtés…
Un sourire, une envie, une faible demande d’aller toujours plus loin en sa compagnie, parce qu’avec lui au moins, parce qu’en sa présence… Je me sens libre à tes côtés…
Passant une main contre la joue de son amant et de son aimé, Nakajima prit possession une fois de plus des lèvres, alors que son regard parfaitement ouvert sur ce visage demandait une seul chose : Ne m’oubli jamais.

Susurrant à l’oreille du surplis, le disciple fit la requête de s’unir au chevalier des Enfers… Enfers qui m’on prit ma vie avec toi…
S’il lui avait été permit de penser à une chanson, de chanter, ou encore, de laisser tourner une musique, elle aurait été choisi ainsi : Evertything I do, I do it for you (Brian Adams). Parce que les paroles étaient parfaites, parce qu’elles ressemblaient tellement à ce qu’il se passait dans la tête de Nakajima. Seulement, son combat était étrange, il ne se battait pas pour protéger le corps et la vie de son aimé, il se battait pour protéger ce sentiment et éviter de lui faire de la peine. Pense à moi…

Maintenant, il voulait le sentir en lui, et l’invita à s’immiscer dans cette intimité qu’il connaissait maintenant. Reste encore un peu…
Ses mains touchaient avec joie le corps, le redécouvrant à chaque instant, prenant plaisir à titiller les sens de ce partenaire exceptionnel. Reste toujours à mes côtés…


[pour le moment je peux pas faire plus long.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Lun 5 Nov - 17:30

[Cest un de mes chanteur pref en plus Brian Adams, je kif trop ce qu'il fait!! (se passe en boucle la BO de Spirit en VO et VF)]

Le wyvern n'eut pas beaucoup de mal à comprendre ce que voulait son amant. Il était prêt de lui faire tout ce qu'il désirait, même si cela devait durer des jours, il n'avait rien contre au contraire. Il était à lui faire l'amour autant de fois qu'il le voudrait, de tout sorte de manière qui lui plairait. Pour le moment il ne voulait qu'une chose. L'aimer, graver en lui ce qu'il représentait l'un pour l'autre, car s'il devait vraiment arriver le pire, qu'au moins son corps se rappel de leurs ébats, de ses caresses, de ses baisers. Il lui avait fait la promesse qu'il n'interviendrait pas si son second maître l'appelait à lui, mais ce n'était pas une raison pour qu'il ne fasse pas tout pour tenter de le garder à lui. Pour graver en lui tout les moment qu'ils avaient passé ensemble bien que cela ne faisait pas longtemps qu'ils étaient ensemble.

Alors il prenait tout son temps pour graver cela à même la peau de son amant mais aussi pour que sa chair n'oublie jamais qu'il n'y avait que lui qui pouvait le toucher ainsi, l'aimer de cette façon, et que tout autres mains ou lèvres étaient honnis. Il lui susurra doucement à l'oreille avant d'entrer en lui avec une douceur qu'il n'avait pas encore prise avec lui, en tout cas pas dans leur ébats.


Tu ne m'oublieras jamais, ton corps et ton coeur en tout cas, ne m'oublieront pas si ta mémoire m'oublie, elle. Je t'en fais le serment. Personne d'autre ne te prendra comme moi je te prends. Personne ne t'embrassera comme je t'embrasse. Et personne ne te caressera comme moi je peux le faire.

Il scella ce serment en prenant avec une douceur mais aussi une grande fermeté les lèvres de son amant tout en le pénétrant entièrement. Il attendit qu'il se soit adapté à lui avant de commencer un va et viens assez lent mais profond à l'intérieur de l'intimité de son amant. De sa moitié s'il osait le penser lui même.

[si ça c'est pas de la déclaration d'amour je ne me surnomme plus Syt the Evil Angel ^^ (mon nom d'auteur lol)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mar 27 Nov - 18:38

[qu'elle belle déclaration en effet]

Si seulement il pouvait lui être permit de comprendre les intentions de son cœur, si seulement la vie même pouvait lui permettre de changer cela, et de ne plus se poser la moindre question, se soumettant à l’idée, et à l’essence même de cette idée. Si seulement Nakajima pouvait tout simplement l’aimer sans avoir à se préoccuper de ce dieu voleur de sentiment.
Sa voix se bloqua au fond de lui, comme pour mieux désigner son sentiment, comme si sa vie entière lui était prise et enfermé quelque part ici. Ici, où s’il revenait, il trouverait les réponses aux questions qui trottaient parfois dans son esprit, sans que celui ne soit plus jamais tranquille en l’absence de Rhadamanthe.
Les mains, les gestes, mais surtout là, ses mots, l’avaient coupé d’une réalité trop dure pour l’y replonger plus profondément. Il ne l’oubliera pas, jamais, comme lui était sûr du contraire. Son corps, peut-être, s’en rappellerait-il éternellement, mais serait-ce seulement suffisant ? Suffisant pour ne plus souffrir le martyr ?

Le disciple abandonna. Il ne lui était plus permis de penser une telle chose, puisque maintenant son corps demandait à oublier cet incident et à ne songer qu’à ressentir le corps de l’aimer. Une idée passa furtivement devant le regard amoureux qu’il lançait à son partenaire. Il avait un moyen de ne jamais l’oublier, et était persuadé du résultat. Tout ce qu’il fallait penser était et sera : regarde dans ta poche.
Mais autre chose encore, il fallait donner un signe que seul un être à qui il voue une grande importance pourrait avoir. Avant de partir, puisqu’il devait aller LE voir, ils passeraient ensemble devant un magasin, il lui achèterait une chevalière, et se prendrait la même, pour avoir un lien unique avec lui, pour se rappeler que cet homme lui était, lui est, et lui sera à tout jamais important.

Profitant un maximum de la douceur de son amant, Nakajima soupira d’aide, ses yeux, tantôt mi-clos tantôt parfaitement ouvert pour admirer ce visage, ses doigts glissèrent jusqu’à se poser contre le cœur du chevalier. Ondulant lentement son bassin sous le rythme des à-coups du surplis, l’élève de la Vierge demanda un contact plus poussé avec ce corps en face de lui. Il ne voulait pas l’oublier, et il lui avait promis qu’il ne pourrait pas, Rhadamanthe lui avait assuré qu’il ne pourrait l’oublier.

- Je me languis déjà des quelques minutes où l’on se séparera… De ces fois où je devrais voir Shaka… De ces fois où… … tu seras en mission pour ton dieu…

Sa voix, trop souvent coupé par sa prise de respiration, laissé dire qu’il l’aimait. Laissait son être parler entre ses paroles.

Je t’aime.

S’il pouvait lui crier chaque seconde, si son cœur était capable de ne pas se le cacher. Parce que, cet homme, il l’aimait, mais les Enfers, il les haïssait. Il haïssait être, divinement parlant, son ennemi. Athéna, Hadès, ils étaient l’un contre l’autre. Nakajima était apprenti, il pouvait passer de temps en temps outre cela, il pouvait se défaire de cette obligation, et même Shaka respectait son choix. Alors il n’avait rien à craindre.
Pourtant, le problème était bien les Enfers… …

[vila, je peux pas faire mieux. Je suis désolé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mar 27 Nov - 18:50

Rhadamanthe approfondit un peu plus ses mouvements et rapprocha un peu son corps de celui de son amant comme pour essayer avec lui, même s'il savait que cela ne serait jamais possible. Il voulait tant le garder pour lui seul, même s'il savait cela impossible. Ils avaient tout deux des obligations, quoique en temps que juge, il était assez libre. Et puis si jamais cela le faisait trop chier, il quitterait l'enfer et puis basta. Mais pou rle moment il ne voulait qu'une chose être avec Nakajima, l'être qui lui permettait d'être vivant

Cela nous permettra... de plus plaisante rencontre.

Oh oui, il ne pensait pas à leur séparation, mais plus facilement à leur moment où ils seraient ensemble. Il finit par se libérer dans la chaleur étroite de son amant en prononçant quatre petits mots qu'il ne se rendit pas compte qu'il prononçait.

Je t'aime Nakajima.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mar 4 Déc - 8:54

Oui, bien sûr, il avait totalement raison, son bel homme. Leurs rencontres n’en seront que meilleures. Seulement voilà, la séparation pouvait être quelque chose qu’il regretterait, lui, contrairement peut-être à Rhadamanthe. Parce que c’était quelque chose qui lui tenait à cœur, de se tenir à ses côtés, et de pouvoir entendre et sentir son souffle contre sa peau tiède d’effort.
Et puis, le verdict donné, ses mots s’étouffèrent dans la nuque du chevalier, alors que ce dernier venait de dire ce qu’il ne pouvait pas quelques instants plus tôt. « Je t’aime Nakajima. » Ces mots, aussi simple puissent-ils paraître, resteront bien gravés en son sein, sans en oublier l’essence même, si tentée que de telles paroles puissent être oubliées un seul instant.
Etouffant par la même un soupire passionné de plaisir, Nakajima posa vivement ses lèvres contre celle de son aimé, avant de poser son front contre le sien, souriant, bougeant encore doucement pour éteindre lentement l’incendie qui venait d’embraser leur corps et leur cœur.
Une de ses mains glissa sur le cou du partenaire avant de s’éteindre sur ses hanches. Puis sa voix atteignit sa gorge :

- Je t’aime aussi Rhadamanthe.

Aussi voulait-il donc dire qu’il l’avait dit avant lui ?
Peut-être voulait-il simplement lui rappeler ce détail qu’il avait plus qu’aimé. Et puis, ne pouvait-il tout bonnement pas le lui dire ? Même si le surplis ne lui aurait jamais dit, le disciple devinait les mots dans son cœur, et cela ne lui faisait rien de ne pas les entendre. Sauf que maintenant, ce n’était plus le cas. Sa voix l’avait dit, le lui avait soufflé, et il en était heureux.
Poussant encore son corps à se trouver toujours plus près de l’autre, Nakajima embrassa le cou de son amant avant de parler de nouveau :

- Mon être se souviendra de toi quand bien même ma raison dira de t’oublier. Je suis tient Rhadamanthe, et je ne serais à personne d’autre.

Oui, il lui appartenait corps et âme, sans limite. Tout simplement parce que son amour pour lui équivalait à, précédemment parlant, si jamais il n’avait pu le rencontrer, le secret de l’amour qu’il vouait à Shaka. Même s’il continuerait de donner sa vie pour lui, l’amour s’était éteint, ce n’était maintenant plus qu’un respect des plus profond, et qui sait, peut-être une certaine amitié.
Alors que ce qu’il pouvait ressentir ici, en SA compagnie à LUI, c’était tout autre chose, c’était même, au final, incomparable, tant la puissance du sentiment, tant le bien-être était « divin ».

* Je ne serais rien sans toi *

C’était tout, c’était sa pensée depuis longtemps. Mais, à qui s’adressait-elle réellement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mar 4 Déc - 20:41

Le blond ne s'était pas rendu compte qu'il avait dit des mots qu'il pensait ne jamais prononcé. Mais en tout cas il était heureux, les paroles de son amant le rassurait dans un sens.

Si un jour tu en a marres de tout ça, on aura qu'a partir loin de tout et n'être que tout les deux, seul au monde.

Rhadamanthe le regardait avec une sincérité qui se lisait dans ses yeux renfoçant ce qu'il venait de dire. Au oui, pour lui il serait prêt à tuer Hadès s'il lui demandait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Jeu 6 Déc - 10:10

C’était tellement parfait, de se retrouver en la compagnie de la personne qui vous est le plus chère, que lorsqu’il vous arrive de penser que vous avez une infime chance de la perdre peut-être pour toujours, cette pensée ne fait que survoler votre esprit, et vous laisse tranquille, tant que vous êtes avec cette personne chère à votre cœur.
C’était en tous les cas ce qu’il se passait dans la petite tête du disciple de la Vierge. Il se sentait paisible, sans avoir à songer, ne serait-ce maintenant qu’une seule seconde à ce que penserait Erèbe, à ce qu’il lui ferait tout à l’heure, car il n’y avait nul doute qu’ils se rencontreraient après, avec ou sans Rhadamanthe. Nakajima venait de connaître, en l’espace de deux jours (il me semble) plusieurs aspects, des plus opposés aux plus proches, de son aimé.

Il était sûr de ne pas le perdre, il était persuadé que se serait lui et personne d’autre, qu’il n’était pas juste histoire d’une fois, et que si l’âme du petit élève de Shaka l’oublié, le chevalier d’Hadès ferait tout pour lui faire se rappeler. C’était en tous les cas ce qu’il espérait le plus, parce s’il l’oubliait de son côté, et bien, Nakajima ne s’en rappellerait jamais, et se serait très certainement un autre homme qui aura cet amour, et Rhadamanthe deviendra sans doute un ennemi, puisqu’il a osé touché à la « Chose » du dieu fleuve des Enfers.

Ses mains entourèrent les hanches de Rhadamanthe, l’invitant à se plonger encore plus vers lui, l’invitant à se reposer contre lui. Puis, les paroles firent sourire le jeune homme alors que ses yeux bleus se fermèrent lentement.
Ce n’était pas une si mauvaise idée, partir loin de leurs obligations, et surtout, ensemble. Seulement, est-ce si difficile pour un dieu ou une déesse de retrouver son chevalier ou l’apprenti de l’un d’eux ? Est-ce si difficile pour un maître ou un dieu de retrouver son disciple ou sa chose ?
Nakajima pensait cela, et pourtant, l’idée était loin de lui déplaire, au contraire même, elle était plus qu’alléchante. Cependant, il fallait être réaliste et ne pas se berner d’illusion, jamais ils ne pourront être tranquille. C’était leur destinée. Ils s’aimaient, leurs proches étaient ennemis, alors ils auraient sans cesse des soucis.

- Nous pourrions en rêver. Mais, les difficultés font aussi partit de la vie. Alors, nous les surmonterons ensemble, tu veux bien ?

Ses yeux s’ouvrirent de nouveau, alors qu’un sourire fiché sur son visage demandait de la compréhension à Rhadamanthe.
Le jeune homme eu des reflets fatigués dans le fond de ses yeux, mais malgré tout, amoureux. De nouveau, il pressa ses lèvres amoureusement contre celle de son vis-à-vis pour lui susurrer :

- Je t’offre mon cœur, mon corps et mon âme… Seul te résisteront mes maîtres et ma place de disciple. Mais n’oubli pas, mon ange, que mes sentiments n’appartiennent qu’à moi seul.

Sa voix, sensuelle et pourtant des plus sérieuses glissa contre la peau du chevalier. Alors que Nakajima reposait son corps contre les draps, et montré un visage souriant, comme si jamais il n’avait pu prononcer ces phrases aussi dure, comme si ça avait été quelqu’un d’autre. Mais c’était bel et bien lui, simplement, il ne fallait pas rester trop sérieux, alors qu’il allait bientôt devoir aller au lieu de rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Jeu 6 Déc - 17:08

Rhadamanthe s'était allongé presque sur son amant profitant du moment après l'orgasme. Il écoutait la respiration de son amant tout en réfléchissant. Il ne voulait pas le perdre et cela pour rien au monde. Et même s'il devait rompre sa promesse de ne pas le suivre à son rendez vous, il le ferais quand même. Affronter les difficultés ensemble? Oui il le voulait et dire qu'il y a encore peu, il pensait en faire son nouveau jouet.

Je serais prêt à tout pour toi mon démon blanc. Même à tué Hadès si tu me le demandais.

Rhada reprit les lèvres de son amant entre les siennes. Il ne pouvait se séparer de lui, pour rien au monde.

Je le sais bien. j'aurai beau t'avoir en ton entier, certaine chose ne t'appartienne qu'à toi. Et s'il faut abbattre tes maîtres pour qu'on soit tranquille, je n'hésiterais pas à le faire.

Le wyvern passa ses bras autour du corps fin de cet si fragile et en même temps si fort en espérant lui faire oublier la notion du temps et aussi son rendez vous.


[hj: hé oui, cela ne fait que 2 jours qu'ils sont ensemble lol. Dis c'est normale qu'ils me fassent pensé à Roméo et Juliette ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mar 1 Jan - 17:13

[Roméo et Juliette, c'est un peu gros comme cliché, mais en même temps, je comprends pourquoi tu dis ça, ils sont opposés (chevalier d'Hadès, disciple d'un chevalier d'Athéna) et ils s'aiment, et il va leur arrivé plein d'ennuit ; pour rester polie]

Sous l’étreinte des mains du chevalier, l’apprenti senti un frisson parcourir tout son être, avant que celui-ci ne tombe dans l’oubli le plus total, pour laisser place à une sensation de confort, de sécurité surtout. Ses lèvres furent ravies à leur tour d’accueillir celles de Rhadamanthe, et même si ce n’était que brièvement, c’était tout de même très agréable.
Le temps pressait, il le savait, mais avant tout, il s’en fichait complètement. Il préfèrerait cent fois se faire battre plutôt que de quitter les bras fort de l’être d’amour… ?

Tuer Hadès ? Non, c’était une pure folie, jamais il n’oserait, même si ça venait d’un ordre direct, il ne pourrait pas demander une telle chose, parce qu’il savait qu’ainsi il le mettrait en danger plus que jamais. Et même si le temps leur était court, autant pour leur rencontre que pour leur étreinte, il en profiterait pleinement.
Nakajima soupira d’aise avant de fermer ses yeux, comme si son esprit avait eu la « victoire » sur ses désirs les plus intimes :

- Je suis désolé, je vais devoir y aller. Je n’aimerais qu’il… … qu’il nous sépare à jamais. C’est peut-être stupide, je ne te connais certainement pas assez mais, je sais que… malgré tout cela, sans toi, avancer devient, tout simplement, impossible. Attend moi, ne me cherche pas… Je te promets de revenir.

Déposant un furtif baiser dans le cou de cet homme charmant à son goût, le disciple de la Vierge se dégagea lentement. Un goût amer resta bloqué dans sa gorge, lui faisant comprendre que malgré sa volonté de revenir, ça ne se passerait pas forcément comme ça.
Passant ses mains faiblement sur le visage de Rhadamanthe, Nakajima reprit ses vêtements et se dirigea rapidement dans la salle de bain. Fermant vivement la porte, et à clé, il se laissa tomber sur le sol, réfléchissant à ce qui pourrait bien se passer.
Certes, il ne voulait pas faire peur à son « ange », mais plus encore, il ne voulait pas qu’il connaisse sa plus grande peur. Passant sa main contre son front, il se leva et passa longuement de l’eau froide sur son visage, histoire de se réveiller de son doux rêve mais ô combien éphémère.
Le temps, il ne l’avait plus avec lui, alors qu’un peu plus tôt tout allait bien. TROP bien sans doute, et c’était peut-être pour cela qu’Erèbe avait appeler, pour le reprendre et le replonger dans les ténèbres qui sont les siennes, sans qu’il puisse de nouveau en sortir, jamais.

Savait-il seulement ce qu’il endurerait en abandonnant son corps à ce chevalier d’Hadès ? Savait-il combien ils pourraient en souffrir tout les deux ?
Certes non, auquel cas, jamais il ne l’aurait fait, pour éviter cette peine à cet homme. Qu’il soit le plus vil n’aurait rien changé.
Car sa seule volonté est de ne pas faire souffrir les autres… et sa peur, sa plus grande peur, de blesser la personne de son cœur de ses propres mains.

‘‘Ne tente rien’’ Aurait était les mots qu’il voulait prononcé et qui ne sortait pas à cause de cette peur atroce, et de ce cœur battant sans cesse un peu plus rapidement et fortement dans sa poitrine.

[Excuse-moi pour l’attente, disons que, avec les fêtes, j’avais plus tellement le temps de m’isoler devant l’ordinateur et d’aller sur Internet, je serais absente jusqu’à la fin des vac, je vais chez une amie. BONNES FETES A TOUS !!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mar 1 Jan - 17:55

[c'est sur que c un couple mythique.]

Rhadamanthe fut déçu de voir son amant partir et le laisser pour aller rejoindre cet être des enfers qui allaient les séparer. Il était contre cela, mais il avait promis de ne pas intervenir. Il se leva à son tour et alla jusqu'à la porte de la salle de bain où il s'assit dos à elle.

Naka, laisse moi venir avec toi. Je ne peux imaginer te laisser seul avec cet homme, qui que soit qu'il est. Je veux être avec toi durant toute les périodes de ta vie. C'est ensemble que nous avons tête à Shaka. Je voudrais que cela soit ensemble on tienne tête à ton autre maître. Naka. Réponds moi mon ange noir.

On pouvait entendre dans le son de la voix du Wyvern une certaine peur mais une envie de combattre très profonde.


[c'est pas grave ^^ bonne années à toi aussi.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   Mar 8 Jan - 17:47

[merchi]

Il arrêta l’eau une fois qu’il pu percevoir ses paroles, parce qu’elles lui faisaient mal, mais surtout, parce qu’il était sûr de leur véracité. Et s’est en se laissant tomber sur le sol, la tête entre ses genoux, qu’il laissa quelques larmes partir de ses yeux.
Jamais Nakajima ne pourrait les retenir, même s’il devait tout recommencer, ces larmes ci couleraient. Elles venaient du plus profond de son cœur, et de sa plus grande douleur. Mais elles signifiaient surtout ses sentiments les plus intimes.
A la fin des paroles de Rhadamanthe, l’élève du prendre sur lui pour rien laisser paraître, et pour répondre tout simplement, et même aussi froidement que lors de leur premier échange verbal :

- Je ne peux pas, tout simplement. Je dois y aller seul, c’est une promesse que je lui ai faite, et si je ne la respecte pas, tous ceux auxquels je tiens, et particulièrement toi, en paierons les conséquences. Je ne le veux pas, un point c’est tout. Je suis désolé Rhadamanthe…

Puis en faisant un nouvel effort, il alla sous la douche, pour se détendre, pour oublier, pour tout effacer avec cette eau parfaite. Les yeux fermés et la tête relevée, on ne pouvait pas distinguer les larmes de l’eau de la douche. Et bien tant mieux !
Ce fut rapide, juste histoire de se refroidir les idées avant de partir. Prenant rapidement quelques affaires, c’est totalement habillé qu’il laissa sa main sur la clenche de la porte sans abaisser celle-ci. Quoi qu’il dirait, quoi qu’il ferait, sa décision était prise, et il n’en changerait pas pour tout l’or du monde.
Un petit mot sortit d’entre ses lèvres pour signaler à son chevalier qu’il allait ouvrir la porte, histoire qu’il ne se casse pas la figure par terre.
Le regardant calmement, Nakajima détourna rapidement ses yeux, pour ne pas succomber à lui, car c’était un vrai supplice que de rester froid à ses côtés après ce qu’ils avaient fait ensemble. Mais il le fallait pourtant, il ne voulait vraiment pas.

Alors, le disciple d’or, dirigea lentement ses pas vers la porte de sortit de sa maison, dans l’espoir de retrouver SEUL Erèbe, et surtout, dans l’espoir de le faire changer d’avis, qu’il le laisse tranquille. Il ne lui avait rien fait pourtant, et même si ses sentiments devaient lui appartenir, maintenant qu’il l’avait rencontré, il pouvait bien le laisser libre non ?
Ce n’était pas grâce à lui s’il avait retrouvé son maître Shaka, Nakajima en était plus que sûr. Et il devrait tout de même lui rester fidèle et lui obéir coût que coûte ? Ca dépassait l’entendement, et ça ne se passerait pas comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apartement de Nakajima   

Revenir en haut Aller en bas
 
Apartement de Nakajima
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nicole Sumire Nakajima [OVER]
» Shintaro Nakajima
» Miam [PV: Aoi D. Nakajima]
» Seijuro Nakajima
» [En cours - 12,5%] - Nakajima D. Akane, «l'Ouragan Rouge»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya :: Athènes :: Habitations-
Sauter vers: