Saint Seiya

Des armures, des hommes, des dieux... Venez incarnez qui vous voulez...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour une nuit ? (X)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Jeu 16 Aoû - 22:44

[mais j'ai rien contre Shaka, sur un autre forum, il est même mon amant, enfin celui d'Aiolia pas de Rhadamanthe lol aime bien moi le chibi taiyou (mini soleil en jap) mais c'est marrant qu'il pense à Shaka dans ce genre de moment ^^. Et de plus je trouve que c'est vachement bien ce que t'as mis, on rentre dans la psycologie du perso et j'adore ça moi ^^]

Rhadamanthe ne s'était jamais senti aussi puissant, mais en même temps il se sentait faible face à cet aprenti. Il lui faisait perdre pied comme jamais un amant n'avait pu le faire avant lui. Il avait beau le dominé totalement, il se sentait prisonnier de cet apprenti. Prisonnier de son corps par le simple fait de le pénétrer mais aussi prisonnier de ses caresses. Caresses qui lui manquaient déjà mais le simple fait de sentir sa main contre la sienne le faisait encore plus frissonner que tout ce que ses autres amants avaient pu lui faire. Aucun n'arrivait à l'orteil de cet aprenti, de cet éphèbe qui savait se faire aussi bien ange que démon.

Sans savoir comment, il se retrouva sa main enlacer à celle de Nakajima sur son membre qui semblait être bientôt arriver à saturation. Le wyvern voulait que cela dur encore, il était trop tôt pour que cela s'arrête. Il ralentissa ses mouvements aussi bien de hanche mais aussi ceux de sa main. C'était une véritable torture pour lui, mais cela devait l'être aussi pour Nakajima.

Rhadamanthe avait eu beaucoup d'amant sans ledemain, ceux avec qui il avait couché plusieurs fois était ceux qu'il violait. Mais qu'au début, son désir était de violer cet éphèbe, maintenant il savait que c'était loin d'en être un, c'était entièrement consenti entre eux, et cela semblait arrangé encore plus le wyvern.

S'il ne tuait pas cet éphèbe après cette nuit de pure débauche car il serait épuisé par leur nuit. Le wyvern serait prêt à recommencé à l'expérience. Il n'aurait peut être pas besoin de le menacer la prochaine fois. Mais pour le moment, il prenait plaisir à prendre possession de cet être mi ange mi démon. Et peut être qu'il le laisserait faire ce qu'il n'avait jamais permis à un seul de ses amants, mais cela il verrait bien par la suite. Pour le moment il le prenait comme il n'avait jamais pris personne et il ne voulait pas que cela s'arrête, en tout cas, tant qu'il garderait le contrôle de son corps qu'il sentait était contre ce genre de traitement.


[c'est pas aussi long que toi mais ça parle tout autant ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Sam 18 Aoû - 0:44

Mais il ne pu que ressentir et non agir sur le rythme ralentissant sous les désirs du chevalier du Wyvern, de cet homme qui lui avait permis de connaître ce plaisir. Cependant, cela ne le dérangeait en rien, bien au contraire, car il permettait à cette excitation de perdurer. Nakajima, jeune homme pourtant simple dans sa vie, devenait un instrument de sensualité face à lui.
Il ne quitta pas cette main fermement posée sur son membre rigide, au contraire, il en voulait plus, mais n’eu point la force de le quémander, même par un geste immobile. L’apprenti tenait toujours, sur sa main, bras tendu et parfaitement stable malgré les à-coups de Rhadamanthe, homme qu’il aimait autant qu’il haïssait. Comment pouvait-on avoir ces deux sentiments, en ne voulant être toujours que son esclave et son maître, en ne voulant toujours qu’avoir le privilège de le sentir en sois autant que d’être en lui, d’en connaître les moindres détails et d’avoir toujours quelque chose à apprendre de lui et sûr lui ?
Son visage, ses lèvres, il en avait besoin, une envie folle, cependant, il n’était pas contorsionniste, et serait incapable de les atteindre dans une telle situation, dans une telle position de soumission. Son ventre était noué, et son cœur ne faisait que battre plus fort à chaque entrée, plus doucement à chaque sortie, rythmé par les vas et viens du surplis d’Hadès.

Son regard se fit paisible envers son amant qu’il se dessinait devant lui, retrouvant chaque trait de son visage qu’il ne pouvait pour le moment admirer sous peine de cesser ce supplice délectable. Non, jamais Nakajima ne se permettrait de faire cesser cette douce torture, il s’en voudrait, et puis, se serait gâcher un tel plaisir, et pourtant un tel rabaissement.
Chacun d’eux savaient pertinemment que jamais leur dieu ne les laisserait faire comme bon leur semblait. C’était évident, mais si peu important pour l’heure, que même s’il advenait qu’ils soient banni, ils n’arrêteraient pour rien au monde. Ne sachant pas ce que pouvait bien s’imaginer son compagnon en cet instant, savoir ce qu’il songeait lui faire subir encore, il était certain d’une chose, c’était son sentiment de bien-être entre ses mains.
Une seule envie enivrait maintenant ce disciple d’or, et c’était d’atteindre l’ultime plaisir, celui qu’on ne ressent que rarement, parce qu’il est composé de beaucoup de caractéristiques, mais surtout, parce qu’il voudrait pouvoir le ressentir au même moment que le chevalier.
Sous des pulsions de plus en plus pressentes, appréciant un corps tout aussi bouillant que le sien de désir, Nakajima se sentait imploser. Combien de temps le retiendrait-il de se libérer ?

Sa respiration était saccadée, ses gémissements l’entrecoupaient irrégulièrement. Malgré la rudesse de la situation, et malgré le « peu » d’expérience que possédait l’apprenti dans ce genre de situation, il avait sentit le changement, au début extrêmement violent, et petit à petit plus « délicat ».
Stoppant alors la main du compagnon tant adoré, le petit démon blanc, puisque tel pourrait être son surnom, l’attira vers lui aussi bien que l’autre, n’étant plus en équilibre, et les faisant tomber totalement sur le lit, l’un parfaitement contre l’autre.
Et ce fut une satisfaction qui se lu sur son visage, car ce corps parfait, il pouvait de nouveau le sentir appuyé contre le sien, tenant ses deux mains dans les siennes, les ayant maintenant plaquées sous les siennes, doigts entrelacés, mais sans volonté de les garder jalousement et précieusement. Quoi que…

Désormais, il était en mesure de sentir le souffle chaud du surplis contre sa peau, et c’était tout aussi agréable que particulier. Soumis mais dominateur par moment, ils se rapprochaient dangereusement de la limite du contrôle et de la jouissance. L’ivresse était puissante, et le désir sexuel l’était tout autant. Il fallait en finir, mais il fallait que le plaisir dure. Stopper était trop tôt, mais se retenir devenait de plus en plus délicat, et la pression ne cessait de grandir.


*Si je pouvais ne serait-ce que te revoir une fois.*

Il ne pouvait rien dire, parce qu’il ne leur était pas nécessaire de parler pour se comprendre, parce que leur amour était fait de silence, et que le silence leur allait à merveille. Ils étaient un et un seul, unis à jamais dans un silence parsemé de soupirs passionnels et irréguliers, par des gémissements étouffés de désir.
Sa tête se releva, et alla se réfugier, dans un mouvement de recul, un penché en arrière, sur l’épaule de Rhadamanthe, cambrant un peu son corps de surcroît.
Dans cette position, il empêchait son amant « d’un soir », de pouvoir augmenter ce plaisir par une masturbation, puisque le disciple était corps contre drap. Des draps plissés par des mains se crispant, se retenant à eux.

La lune était merveilleuse, mais eux, ils étaient incomparables, et impossibles à qualifier. On aurait pu croire une œuvre d’art, un tableau parfait. Mais inexistant, il ne s’agissait là que de deux hommes, un apprenti de chevalier d’or, et un chevalier d’Hadès, le dernier dans le premier, le premier soumis aux désirs du dernier, sans pour autant être et lui rester soumis totalement.
C’était une situation des plus incongrues et des plus palpitantes. Incongrues pour les voyeurs coincés, palpitantes pour les deux intéressés. Il ne restait plus grand-chose que Rhadamanthe ne connaissait du corps de ce jeune homme aux cheveux de nuit pâle et aux yeux de l’océan. Ce qu’il ne savait pas de son corps était ses capacités, cela resterait une énigme seulement s’il voulait conserver sa « virilité » quelque peu futile face à Nakajima.
Alors il y eu comme une appréhension de la part du soumis. Demain serait un autre jour, et ils parleraient sans doute comme à leur début, comme lorsqu’ils ne connaissaient que la voix et le visage de l’autre, comme lorsqu’ils ne savaient rien des désirs réciproques de leur vis-à-vis.
Calmement, retenant son désir et sa respiration, parlant de même que s’il n’avait rien fait, Nakajima souffla :


- Revoyons-nous… après ce soir… S’il vous prenez l’envie d’une autre nuit, et que vous ne saviez pas où me trouver, allez au parc, et dites mon nom. A moins que vous ne soyez trop fier pour.

Il espérait un retour de ces paroles, une réaction, une reprise plus virulente de ses vas et viens en lui qu’il désirait, qu’il aimait.
Une pensée lui vint, une image s’infiltra dans son esprit, celle de cet homme ; de ce chevalier élevé au rang de « maître », de « dieu », par Nakajima ; sous la pluie, l’eau ruisselant contre son corps, dessinant avec avidité ses muscles sans en manquer un millimètre, glissant sur sa peau comme ses doigts la première fois, et se perdant proche de l’intimité, puis retrouvant la vue sur ses jambes, tombant jusqu’au sol. Sous un arbre, lui aussi caressé par l’eau de pluie. Se serait beau, se serait envoûtant, et tellement sensuel.
Il eu un sourire (celui de la signure… euh, signature ^ v ^ ) , et son cœur se remit à battre la chamade, transperçant sa poitrine, rythmant alors les à-coups donnés par Rhadamanthe qui changèrent leur cadence, sans doute suite à ses paroles.
C’était une drôle d’harmonie qui naissait entre les deux hommes, et sans doute aurait-elle un lendemain, quoi qu’ils en pensent, quoi qu’ils en disent, quelle que soit leur fierté. Souvent, le désir pousse à bout, et devient maître, même face à la raison.


[… Re, voilà encore un pavé à lire. Disons que j’ai envie d’écrire, et qu’en le faisant hors Internet, je prends plus le temps, et j’ai donc plus d’inspiration, et j’écris donc beaucoup beaucoup. En espérant que ça ne soit pas trop long, et que ça te plaise ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Sam 18 Aoû - 11:08

[sans déconné j'adore ce que tu fais ^^]

Rhadamanthe avait du mal à garder le contrôle sur son corps de rester presque aussi passif sur ce sur si désirable. Il voulait l'entendre encore gémir sous ses accouds, ses caresses, ses baisers. Il voulait encore gouté à ses lèvres, mais la position ne leur permettait pas. Tout ce qu'il pouvait embrasser c'était le dos, les épaules ainsi que le cou de l'éphèbe. Et il ne s'en priva pas pour embrasser à la limite de mordre parfois la peau qui venait sous ses lèvres.

Il continua son traitement jusqu'à ce que Nakajima ne s'affaisse, l'emportant avec lui. Il manqua de souffle une seconde le temps de se remettre de sa surprise. Il allait vraiment de surprise en surprise avec ce bel éphèbe et il ne le regrettait absolument pas.

Mais il ne voulait pas bizarrement que cette nuit soit la seule. Il voulait encore profiter de ce corps si agréable, si soumis mais si dominateur. Tout comme l'esprit de celui qui était l'incarnait. Il le voulait pour lui seul, il ne voulait pas qu'un autre puisse mettre ses mains sur ce corps si délectable, si désirable, si appréciable. Oh oui il y aurait d'autre nuit comme celle là.


- Revoyons-nous… après ce soir… S’il vous prenez l’envie d’une autre nuit, et que vous ne saviez pas où me trouver, allez au parc, et dites mon nom. A moins que vous ne soyez trop fier pour.

Ces paroles arrivèrent à son esprit. Sa fierté n'avait rien à voir la dedans, oh oui il voulait le revoir et plus d'une fois. Ces simples mots lui redonnèrent des forces et il se remit en mouvement, il ne voulait plus attendre, il voulait l'entendre jouir. Ses mouvements se firent plus rapide et presque plus violent. Il remit sa main sur le membre tendu de son amant, il voulait qu'il jouisse, et surtout il voulait que cela soit lui qui le fasse jouir.

[dsl si je fais pas aussi long que toi ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Sam 18 Aoû - 14:18

Nakajima aurait peut-être voulu quelques paroles, mais elles n’étaient pas spécialement voulues, pas spécialement attendues de sa part tout de même. Non, son simple geste lui avait suffit à lui redonner espoir, ou plutôt, l’envie de continuer et d’éterniser autant que de stopper ce moment avec lui, pour s’étendre dans ses bras.
Mais la main se glissa malgré tout entre ses cuisses, relevant un peu son bassin, le cambrant d’avantage contre lui, lui faisant ressentir d’avantage ce membre en lui et cette douce chaleur le consumer. La main recommença à tenir ce sexe et à lui montrer le chemin vers une libération pressente.
Il bougea cependant, voulant faire profiter de ce bonheur son partenaire de jeu dangereux. Et sa main, celle qui précédemment accompagner la masturbation, alla s’y réfugier de nouveau, pour le guider et se faire languir, pour apprécier plus que tout les à-coups plus que cette caresse. Il désirait lui donner son plaisir, lui offrir une chose qu’il ne pourrait ressentir qu’en sa compagnie pour se l’approprier une bonne fois pour toute, pour n’avoir à le partager sous aucun prétexte, quitte à en mourir.

Oui, il serait presque près à mourir pour revivre ce plaisir une fois avec lui, à braver même Athéna et sa volonté, Hadès et ses défis. Il serait près à défier son propre maître pour ce plaisir, pour cette rencontre. Un soupir passionné passa entre ses lèvres et l’on pouvait écouter sa respiration qui prenait le tempo insufflé par les mouvements de Rhadamanthe agréablement vif et précis. Chacun d’eux arrivaient à trouver le point sensible de son intimité, tout comme la main experte caressant son membre rigide.
Son bassin bougeait, pour l’aider, non, pour lui procurer de la jouissance également, pour ne pas être seul dans ce bain de bonheur. Il voulait être à jamais son prisonnier, à jamais le retenir en lui. Nakajima souhaitait capturer son visage de bonheur et de délice, se l’accaparer pour ne faire toujours qu’un avec, mais il désirait aussi reprendre ses lèvres entres les siennes, pouvoir jouer avec éternellement, si cela lui était permis.

La vivacité et l’endurance du surplis d’Hadès le fascinait, il l’enviait, lui qui commençait à s’épuiser. Une douce fatigue naissait en son corps transpercé par le désir et le plaisir. Un cri se faufila au travers de sa gorge, léger, mais qui annonçait le paroxysme du désir, qui annonçait la venu d’un orgasme, mais pas sans lui.

Laissant la main du chevalier pour en caresser le bras, cette main mouvante sur son membre, il ne cessa ses oscillations de bassin pour augmenter la pression entre eux. Sa respiration pressait cet instant, au point qu’il ne pu empêcher quelques légers cris résonner dans la douce pièce sombre.
Il retenait sa respiration, son souffle, ses soupirs, il sentait qu’il ne tarderait pas. Et puis, vint l’instant fatidique, où il écouta son cœur et laissa pleinement cette jouissance le parcourir, se libérant, et sentant son amant se délivrer également en lui.


- Rhada… … manthe !

C’était sa seule façon de lui assurer son plaisir, de lui faire savoir qu’il venait d’atteindre l’extase, mais aussi de lui dire combien il avait aimé que se soit LUI et personne d’autre qui l’y lui fasse accéder.
Respirant fortement, Nakajima gardait un petit sourire accroché sur son visage, un sourire qui disait long sur ce qu’il venait de se passer entre eux. Mais il bougea encore un peu, bien que le plaisir ultime fut atteint, pour le faire durer, pour ne pas le perdre tout de suite.
Sa main alla rejoindre celle qui tenait son sexe, entremêlant ses doigts, le lui faisant relâcher, et écoutant avec passion son souffle, sa respiration contre sa peau. Quelques gémissements lui échappèrent encore avant qu’il n’inspire profondément et ne soupir d’aise et de contentement pour ce qu’ils venaient de vivre.

C’était une relation à ne pas oublier, quelque chose qu’il se permettrait d’avoir encore avec lui. Sa violence, il l’avait désiré et aimé, sa douceur frêle, il la trouvait merveilleuse, et lui, il l’aimait tout simplement. Pas d’un amour sentimentale, non surtout physique pour le moment, on verra si l’on ira plus loin dans les liens tissés entre eux.
Les dieux savaient pourtant que son désir était de l’aimer, d’apprendre à le comprendre et qu’il le laisse l’adorer comme un fanatique pourrait le faire. Nakajima donnerait tout, maintenant il en était convaincu, pour rester dans ses bras si réconfortant, à écouter son cœur et sa respiration, à entendre sa voix froide et sensuelle.

Il le fit rester encore un peu en lui, ne voulant pas délaisser cette sensation de le savoir en lui. Mais juste un peu, l’instant ne s’éternisa pas, car il l’aida à se retirer de lui, peut-être un peu brutalement, mais peu importait, il était bien. Se retournant pour ENFIN se trouver face à lui, revoir son visage qui se voulait rester impassible, mais qu’il sentait, exprimait un plaisir intense.
Il lui souri faiblement, les joues rosies par l’effort, avant de l’embrasser tendrement, avant de lui donner de l’affection dans ce geste. Nakajima voulait qu’il comprenne, et il le jugeait assez intelligent pour cela. Alors le petit apprenti glissa ses mains autour de son cou, et se sépara de ses lèvres presque aussi délicatement qu’il les avait monopolisé.

Puis son sourire disparue pour laisser place à une expression de calme, une expression qui ne permettait pas de savoir ce qu’il pensait. Usant du peu de force qu’il lui restait, il enlaça Rhadamanthe et nicha son visage dans le creux de son cou, en lui murmurant :


- Ils ont du se trompé, se doit être toi le dieu du pécher de la chaire.

Il l’assura avec un ton joviale, presque amusé, mais tellement heureux. Il le garderait, pour lui, et ne permettrait plus à personne de le toucher aussi proche qu’il venait de le faire. Le disciple ne permettrait plus à personne de lui faire ressentir un quelconque plaisir. Il le désirait pour lui et lui seul, et ferait tout pour que cela se passe ainsi.
Glissant ses mains dans son dos, il pouvait de nouveau avoir le touché de sa peau, comme au début, et pouvait tout autant poser ses lèvres dans son cou, s’il le voulait, s’il lui permettait, s’il n’opposait aucune résistance.


(XD ouai, enfin ! lol, mais ne t’inquiète pas pour ta longueur [culpabilise surtout pas] moi j’ai plaisir à lire tes lignes, et puis, en matière de forum et d’écriture j’ai de l’expérience, puisque j’écris des histoires, et que j’en ai déjà des finies [et plein en route] bref, moi j’ai plaisir à lire tes lignes, mais sache qu’il faut du temps pour écrire ce que je viens d’écrire [3/4 d’heure^^] lol, bah oui, faut penser puis après écrire, et après faire attention aux fautes de frappe^^ vive WORD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Sam 18 Aoû - 14:59

[bah niveau forum c'est mon second et j'écris aussi pas mal, surtout des fics non fini -.- . mais j'ai du mal à faire de long truc sur les forums.]

Rhadamanthe ne put retenir le sourire qui s'afficha sur ses lèvres quand il sentit son amant l'accompagné dans ses mouvements, mais ces soupirs de plaisir et de désir se furent plus insistant quand il le sentit le toucher à nouveau. Le wyvern savait déjà qu'il était dépendant de ces toucher tout autant qu'il l'était devenu de ses lèvres qui lui manquaient déjà tant.

Il approfondit encore ses mouvements cherchant maintenant à le faire parvenir au plus haut sommet du plaisir. Plaisir que même s'il était dans la position du soumis, son amant savait très bien donner. Jamais le wyvern n'avait été dans un tel état de plaisir, et si prêt d'une jouissance sans précédent.

Il ne lui fallu pas longtemps encore avant d'arriver au point de non retour mais aussi d'arriver au point culmunant du plaisir, qu'il laissa arriver sans le retenir. Il ne voulait plus le retenir, sans avoir à devenir fou s'il le faisait, fou de désir, et de plaisir pour ce corps, cet être qui le faisait jouir et qui jouissait avec et pour lui. Il ne put retenir ce cri de jouissance qui passa ses lèvres.


Na... kajima...

C'était la première fois qu'il nommait l'éphèbe par son prénom depuis qu'il l'avait rencontré, et à ce moment là il trouvait que son prénom était le plus beau qui n'avait jamais traversé ses lèvres. Et l'entendre prononcé son propre prénom lui prouvait qu'il avait réussi à le mener là où il le voulait. Ce n'était pas celà qu'il avait imaginé quand il lui avait donné le choix après sa victoire, mais il appréciait beaucoup plus cela que ses desseins primaire.

Il s'écroula sur le corps couvert de sueur de Nakajima, son souffle était complètement ératique après ce qui venait de se passer et il ne cherchait nullement à quitter ce corps qui le gardait prisonnier. Non il voulait encore y rester, profiter le plus longtemps possible de cet être qui pour la première fois de sa vie, lui avait fait connaître les affres de la torture. Il se laissa aller contre le corps de Nakajima, le caressant, comme il n'avait jamais caressé personne avant lui après un rapport. Non d'habitude, il se dégageait envoyait son amant du moment se tirer sans aucun remort, mais la, il voulait le garder contre lui, profiter encore de ce corps qui le faisait réagir comme jamais.

Il ressentit un sentiment de perte quand il se dégagea enfin aider par son partenaire. Mais ce sentiment fut très vite dissipé quand il sentit le corps de Nakajima se serrer contre lui, lui quémandant un baiser auquel il répondit avec la même tendresse, tendresse dont il ne sa savait pas capable. Il avait beau avoir un visage pratiquement neutre, le plaisir devait se voir dans ses yeux.

Sans chercher à se réprimer il gémit sous le contact des mains de son amant. Alors que lui même plaçait ses mains autour des hanches de cet éphèbes pour que le contact soit encore plus fort. Quand leurs lèvres se séparèrent, il réprima un soupir de frustration.

Il ne put par contre ne pas réprimer un petit rire sous ce que venait de lui dire le disciple du chevalier d'or. Et lui répondit.


Si j'en suis un alors tu dois l'être aussi. Jamais je n'ai connu tel plaisir.

Le wyvern faillit se mettre des claques pour avoir dit cela. Mais dans un sens il ne le regrettait pas. Oh non pas du tout. Il laissa son amant l'embrasser dans le cou, ce qui le fit gémir un peu plus. Cet éphèbe savait vraiment où et comment le touché pour l'avoir à sa merci. Et s'il lui demandait, il ne serait surement pas contre qu'il prenne le dessus sur lui. Il se demandait même si lui même avait eu le dessus sur lui. Non il était égaux en tout point l'un sur l'autre. Ni dominant, ni dominé, juste un savoir à donner du plaisir de chacun qui savait très bien s'exprimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mar 21 Aoû - 1:12

[Moi je trouve que pour quelqu’un qui n’écrit pas beaucoup sur les forums, tu écris plutôt bien et tu fais pas mal de ligne…]

Il fut heureux de finalement parfaitement ressentir le corps de Rhadamanthe contre lui, et de savoir ses mains sur lui, ne quittant pas sa chaire. Nakajima faisait en sorte de le garder proche de lui, mais aussi, de lui faire comprendre qu’il était important à sa vie.
Particulièrement satisfait d’entendre également sa voix lui répondre, l’apprenti gloussa avant de redonner un baiser contre ce cou, et de le serrer contre lui de ses bras pour l’instant frêle. Ils paraissaient épuisés, comme jamais on ne saurait l’être même après un combat des plus éprouvant.
Posant une main dans la chevelure de Rhadamanthe, entremêlant ses doigts et ses cheveux, il tentait de calmer sa respiration et son cœur qui paraissait ne vouloir absolument pas cesser ce rythme insoutenable. Pourtant, ce qui l’apaisait été ce contact avec lui, tout simplement, et sa voix lui adresser pour la première fois une sorte de sentiment, ou du moins, lui adresser ses impressions profondes, et cela lui fit plaisir.

Les mains du chevalier contre son jeune corps lui donnait toujours envie, ne cessait de faire augmenter ce désir de lui appartenir tout comme de le faire sien à pour toujours. Cette tendresse rendu lors du baiser, le disciple l’avait tellement souhaité, qu’il l’avait premièrement crue impossible, et s’y était caché totalement par la suite, laissant parler son instinct de jeune homme prétentieux par la suite.

Jamais Nakajima n’aurait penser vivre une telle expérience avec lui, jamais le jeune homme n’aurait penser perdre sa virginité suite à une perte de combat contre un homme qui au premier abord paraissait être son éternel bourreau, mais qui s’avère finalement être son amant et sa vie, du moins, selon lui.
Laissant sa main droite parcourir le dos de Rhadamanthe lentement, sa droite redescendant dans son cou, et son visage se pressant contre le sien, cherchant ses lèvres tout autant que les évitant, le disciple était on ne peut plus comblé. Il n’aurait pu demander mieux à ce chevalier, car il l’avait trouvé parfait, semblable à un dieu.
Mais avant de ne laisser sa préférence prendre le dessus, il dit ces mots tendrement, toujours à l’oreille du surplis, comme s’il ne voulait pas briser cette symbiose entre eux :


- Je suis ravis d’avoir passé ce moment en ta compagnie, Rhadamanthe, et espère de tout cœur avoir le bonheur de l’éterniser durant notre vie.

Bon, il est vrai que c’était une demande de faire sa vie avec lui, un tout petit peu déguiser en demande de « refaire l’amour » avec lui. Parce qu’ils n’avaient pas couché, comme on pourrait le dire simplement, ils avaient vue naître des sentiments profond envers leur partenaire, et une certaine dépendance au corps de l’autre.
Pour sûr, le jeune élève de la Vierge ne voulait plus quitter ces bras ensorcelant, réconfortant et protecteur plus que tout. Bon ok, c’est un peu tiré par les cheveux, parce qu’il était censé être son esclave de la nuit, et non pas un amant fidèle et dévoué.
Et pourtant, il le détestait pour avoir insulter le nom de son professeur, il le détestait de l’avoir fait sien par une perte de duel, il le haïssait pour avoir du se soumettre à lui plus qu’il ne le faisait déjà et plus qu’il n’avait du le faire, uniquement pour sauver sa vie.
Mais… Il l’aimait tellement, ce corps, ces lèvres, ce plaisir qu’il lui dispensait, qu’il serait incapable de lui dire ce qu’il continuait à lui en vouloir. Il ne pourrait jamais l’aimer totalement, parce que son caractère le voulait, et parce qu’il était fier.

C’était une étrange situation, et un bien étrange sentiment qui le liait à Rhadamanthe. Nakajima était dépendant de lui, et il ne le supportait pas, absolument pas. Pour autant, il ne fit rien pour se défaire de cette étreinte qu’il a lui même provoqué, de ce contact si doux et de ce regard si perturbant.
Il ne pu se contenir plus et laissa ses lèvres envelopper celles de son amant avec avidité et amour, caressant ce visage de sa main, laissant ses yeux se clore pour plus de sensation, pour plus d’intimité encore. Et cette fois ce fut lui qui franchit la barrière mince que représentait les lèvres du juge des Enfers, s’immisçant dans sa bouche avec calme, et jouant encore avec sa langue.
Puis il laissa sa main qui était resté dans le dos du Wyvern glisser contre celui-ci et se presser proche du fessier si pure et encore inconnu de la part du disciple d’or. Il le voulait pour lui, mais était incapable de le faire. Non pas qu’il ne possédait pas la volonté, mais il était fatigué agréablement par ce qu’il venait d’exécuter avec cet amant, et épuisé aussi par le combat précédant toute cette danse sensuelle de leurs deux corps.

Quittant ses lèvres pour embrasser ce cou, descendre un peu plus bas vers le torse, pour remonter proche des lèvres sans jamais les toucher, Nakajima puisa encore un peu dans ses réserves et changea encore la donne en plaçant Rhadamanthe sous lui, en se mettant au dessus de lui, mais toujours en faisant en sorte de voir son visage, d’être parfaitement son vis-à-vis.
Offrant un petit sourire au chevalier, l’apprenti continua sa descente sur le corps de cet Apollon, laissant ses lèvres couvrir ce corps de baiser papillon, glissant par la même sa main vers ce membre qu’il connaissait fort bien, en le saisissant doucement, et en jouant avec lentement, le frôlant lorsqu’il l’aurait caressé complètement avant, le relâchant lorsqu’il l’aurait retenu fermement plus tôt.
Non, il ne prendrait pas vraiment avantage sur Rhadamanthe, mais son corps lui donnait tellement envie, qu’il ne pu s’empêcher d’en être à ce point éloigné, alors qu’il était si proche de lui. (Un vrai lapin ce Nakajima -_-’ ) Et puis, pour continuer de pimenter ce vrai jeu avec son chevalier d’Hadès favori, Nakajima se plaça à califourchon sur lui, souriant sensuellement, le séduisant du mieux qu’il pouvait.
Il retenait maintenant les mains du Wyvern, ou du moins, tenait fermement ses poignets de ses mains. Les mèches de cheveux du jeune homme lui tombèrent devant les yeux, et accentuèrent un sourire étrange. Non pas celui d’un homme désirant le mal de l’autre, mais celui d’un homme désirant retrouver un plaisir à sa façon avec lui.
En somme, il lui demanderait d’être passif, de lui faire un temps soit peu confiance.


- Une seule requête, mon tendre amant, laisse moi faire.

Sa voix était suave, beaucoup trop provocatrice et sensuelle pour rester de marbre, et son bassin oscillant sur le corps de Rhadamanthe n’était pas pour l’aider à refuser. Mais après avoir prononcé cette phrase, il plaqua ses lèvres contre le cou de Rhadamanthe mordillant celui-ci avec envie.

[Pire que les lapins ce Nakajima, on ne l’arrête plus XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mar 21 Aoû - 16:33

[bah pour écrire toutes ses lignes je m'inspire un peu de ce que tu écris, et puis je m'imagine écrire une fics sur le point de vue du perso et bingo je fais des lignes ^^]

Rhadamanthe n'était pas un homme réputé pour sa tendresse dans quelue moment que cela soit, mais là, il l'était plus qu'à n'importe quel moment de sa vie. C'était une partie de sa personnalité que personne ne connaissait de lui, pas même le wyvern. En tout cas, c'est une partie de lui qu'il ne voulait montrer à personne sauf peut être à Nakajima. Oui, lui avait le droit de voir cela. Il avait ce droit depuis le moment où il avait accepté de passer la nuit avec lui. Pour l'une des rares fois de sa vie, le wyvern admirait quelqu'un, peu aurait accepté de passer la nuit avec après avoir perdu un combat, préférant la mort à une humiliation.

Nakajima avait eu droit à sa brutalié, mais il avait le droit aussi à cette tendresse, surtout avec le traitement qu'il lui faisait. Jamais aucun de ses amants n'avaient eu autant d'attention envers lui. Et cela lui plaisait beaucoup, surtout que son cadet savait très bien comment s'y prendre pour simplement l'émoustiller. Le wyvern se demandait combien d'homme avait pu avoir cet éphèbe dans leur lit pour qu'il soit si expérimenté, et aussi pour qu'il les tue pour avoir possédé ce corps avant lui.

Des petits gémissements de plaisir passaient ses lèvres sans aucune retenu. Oh non, il voulait plus les retenir pas devant lui, il n'avait pas envie de retenir quoique ce soit. Jamais jusqu'à aujourd'hui il ne s'était senti aussi bien. Les paroles de Nakajima lui firent comme un éléctrochoc, cherchant ce que demandait vraiment le disciple du chevalier d'or. Mais pour le moment il était tellement parti dans les lymbes du plaisir, qu'il pensait qu'il parlait de la nuit, et seulement de cela, et il était d'accord pour recommencer de genre de chose avec lui.

Il se laissa même aller au baiser que lui donnait son amant. Il se laissait faire totalement, laissant au jeune éphèbe un droit sur lui que personne à part Hadès n'avait sur lui. Mais contrairement à son maître, il sentait que Nakajima n'abuserait jamais de ce droit, qu'ils étaient égaux sur ce point.

Il passa ses mains sur le corps de son amant tout en restant sur le haut de son corps et n'allant jamais plus bas. Il fut un peu surpris quand il sentit le changement de position qui s'opérait à sa défaveur, surtout qu'il ne pouvait plus toucher et cela l'agaça un peu. Cela lui donna une impression d'inversement totale des rôles.

Mais il commença en s'en moquer totalement en sentant les attouchements trop léger à son goût que lui faisait subir son jeune amant. Et cela fut encore meilleur quand il le sentit s'empaler sur son membre à nouveau plein d'entrain. Il aurait voulu lui donner son rythme en mettant ses mains sur ses hanches, mais il ne pouvait que bouger ses hanches et cela lui était assez difficile à faire, surtout après ses derniers exercices. Il laissa totalement le contrôle à Nakajima et ferma les yeux pour mieux ressentir le plaisir. Et ses lèvres ne furent que gémissement quand son cou fut à nouveau attaquer par les lèvres si douce de son amant.


Tu peux faire de moi ce que tu veux. Entre deux gémissements.

[je pense que là, ça se corse un peu ^^, même si Rhady ne se rend compte de pas grand chose ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mar 21 Aoû - 17:07

[Xd, ça va être du rapide, il va pas avoir le temps de se rendre compte de quoi que se soit... Le après sera plus drôle, j'ai plein d'idée ^^]

Nakajima aurait pu continuer cela toute la nuit sans doute si la fatigue ne le gagnait pas à ce point. Et plus il bougeait, plus il le voyait heureux et soupirer de plaisir, plus cela lui faisait chaud au coeur.
Jamais encore il n'avait pu toucher un homme ainsi, jamais encore il n'avait fait quoi que se soit avec eux, et pourtant, pourtant il était parfaitement maître de ses mouvements, ayant peut-être trop apprit des livres de sa tante, de sa mère et son père, et peut-être trop de son maître d'or.
Remontant souvent ses lèvres sur celle de son partenaire, notre petit démon blanc lui donna un nouvel aperçut de lui, dominant mais dominé, en premier rôle et second rôle.
Ce fut une deuxième union formidable qui s'opéra entre les deux hommes, et un second accord qui se joua entre leur coeur et leur plaisir reprit en même temps.

Le temps s'écoulait lentement, comme le sable glissant sous le vent, et leur attraction devenait de plus en plus intense. Une nouvelle fois, après de nombreux gestes de la part du préposer maître de la situation, il leur fut atteint communément. Leurs noms s’entremêlèrent encore une fois, donné par le point culminant de leur désir et plaisir ressentit.
Nakajima relâcha alors les poignets de son tendre avant de rester assit sur lui, souriant, respiration haletante. Il se pencha un peu vers lui, sans se défaire, pour caresser son corps de ses lèvres. Glissant lentement jusqu’à atteindre une nouvelle fois ce délice et surtout, l’empêcher de dire quoi que se soit d’autre.

Nakajima avait ressentit un déclic qui s’était imposé entre eux. Il leur serait impossible de se quitter pendant très longtemps, savoir l’autre proche de certains autres hommes. En tous les cas, lui ne le supporterait pas le moindre du monde.
Il resta longuement à honorer ses lèvres, aimant leur parfum et leur douceur. Cependant, il du les quitter, à regret certes, mais quitté tout de même, pour reprendre possession de ses pleins moyens, toujours en étant toujours assit sur lui, à rester prisonnier de cette impression de le sentir en lui.

Ses mains se posèrent sur le torse de Rhadamanthe avec avidité et amour, avant qu’il ne le regarde droit dans les yeux pour finalement lui parler :


- Rhadamanthe, pour ma première fois, je suis ravie de l’avoir vécu avec toi.

Oui, il se devait d’être franc envers lui et pour ce de lui dire ce qu’il était avant cette douce relation qui l’avait lié à lui d’une étrange manière.
Offrant un tout petit sourire qui se dissipa aussitôt, il appréhenda la réaction de ce beau chevalier. C’est vrai quoi, qui aurait pu imaginer avoir un puceau pour partenaire s’y prenant mieux encore que ceux qui en connaissait un rayon ?
Non, il n’était pas maître en matière de relation physique, mais simplement qu’il avait voulu en connaître beaucoup sur les point faible au touché, comment reconnaître si le geste était bon ou mauvais rapidement, sans qu’on ne puisse le sentir, pour toujours être à la perfection, à la pointe du désire du partenaire.

Il voulu fuir ses paroles, se cacher à jamais dans ses bras et ressentir pour toujours sa respiration, écouter les battements de son cœur, rester son prisonnier et ne plus revoir qui que se soit qui le lierais à sa déesse, ou encore bien même à son maître, car lui reconnaîtrait aisément, non pas le parfum corporel du chevalier d’Hadès, mais les sentiments de Nakajima et risquerait de poser quelques questions que ne voulait pas notre jeune disciple.
Calmement pourtant, il se releva et voulu même s’éloigner de son amant, mettre pieds à terre et qui sait, s’enfuir par la fenêtre en attrapant au vol son pantalon, histoire de ne pas finir nu. C’était ce que disait son regard, qui pour une fois montrait pleinement ses intentions, sa peur de devoir faire face à quelques autres interrogations.
Il voulu se relever pleinement et se diriger vers la fenêtre mais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mar 21 Aoû - 19:56

[jolie la fin ouverte mais je pense que tu te doutes de ce que je vais mettre c'est pas drôle ^^]

Rhadamanthe n'avait jamais laissé personne le laisser passif, pas même dans cet position, mais il devait le reconnaître, il n'avait jamais eu autant de plaisir que maintenant. Et si Nakajima continuait ainsi, il était certain qu'il le laisserait aller encore plus loin, et même le prendre lui même. Bizarrement cela grisa encore plus le Wyvern, comme s'il avait hate que cela arrive.

Il fut encore plus réceptif au attouchement de l'éphèbe et de ses va et viens sur lui. Le Wyvern n'était plus gémissement entre les mains qu'il trouvait experte du jeune disciple, jusqu'à ce qu'il atteigne de nouveau l'extase. Extase qui n'était du qu'au doigté de cet amant trop doué de son corps.

Il n'avait rien fait, mais il était tout aussi essouflé et épuisé que la fois précédente si ce n'est plus encore. Il accueillit son amant contre lui, ne voulant pas qu'il parte encore. Il se sentait bien comme ça. Et ce fut encore meilleur quand il sentit ses lèvres contre les siennes. Il avait beau être épuisé, il voulait les honorer pour ce qu'il venait de recevoir.

Il fut frustré de les sentir partir alors qu'il aurait voulu que le baiser continue encore et encore. Il fut par contre surpris du regard que lui lançait son amant, il lui semblait trop sérieux et il fut plus décontenancé par ce qu'il venait de lui dire. Il était le premier, ce bel éphèbe était encore vierge avant qu'il ne le prenne. Le wyvern n'en revenait pas, il ne pouvait pas être un total débutant dans les relations sexuelles, il devait surement être un dominant en temps normal alors, cela ne pouvait pas en être autrement, sinon il ne pourrait lui donner autant de plaisir avec un simple toucher sans avoir touché d'autre homme avant ou femme encore.

Rhadamanthe fut sorti de ses pensées quand il ne sentit plus le poids du corps de Nakajima sur lui et qu'il semblait vouloir fuir l'endroit par la fenêtre. Il eut tout juste le temps de le rattraper en passant un bras autour de sa taille et de le ramener contre son corps.


Je suis vraiment le premier ou tu as toujours été dominant pour les autres?

C'était débile comme question, mais il voulait savoir. Savoir si cet être aussi semblable aux anges et aux démons était encore pur avant son passage le grisait dans un sens car cela voudrait dire qu'il avait une sorte de dons pour le faire venir au plaisir rien qu'avec le toucher et rien que pour ça il voulait le garder pour lui seul.


Dernière édition par le Sam 25 Aoû - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mer 22 Aoû - 18:48

[bof, t'aurais pu aussi le retenir simplement par une parole, Nana se serait stoppé, il se stop si facilement devant Radhy]

La main l’arrêta net, le ramenant contre le corps qu’il aimait tant, le sentant de nouveau contre le sien le désirant plus que tout. Son regard chercha une sortie, une fuite quelconque, juste un appui pour éviter ce genre de situation plus que voulu, mais tant haï pour la faiblesse qu’elle faisait naître au fond de lui.

Posant pourtant sa main contre celle de Rhadamanthe, le disciple se blottit comme il pu contre lui, sans chercher à le voir, sans même tenter de comprendre ses mots, qui étaient cependant arrivé jusqu’à sa conscience. Mais elle le soulagea, et le laissa heureux, cette interrogation sortit d’entre les lèvres de l’amant aimé.
Laissant ses yeux passer au travers de la vitre et chercher un rayon lunaire, il souri en observant les étoiles qui le tranquillisèrent. Il pouvait répondre, c’était une question facile, mais sa réaction serait comment ? Que penserait-il de cet homme savant sur un corps, et ignorant pourtant toute relation sexuelle.
Prenant une faible inspiration, Nakajima se mordit la lèvre inférieur avant de lui répondre faiblement, mais pourtant de façon audible :


- Je n’ai jamais eu aucune relation que se soit avec un homme ou un femme, chose que je ne ferais jamais, avant la nôtre, Rhadamanthe. Je ne plaisante pas, en disant que tu es ma première fois, et jamais je n’ai été supérieur ni même inférieur… Dans une situation comme celle que nous venons de vivre, je ne t’ai pas laissé le choix, nous étions égaux, puisque tu m’étais supérieur sur notre position, mais aussi puisque je savais ce que je pouvais faire pour laisser un léger plaisir t’enivrer. Je…

Il s’arrêta un instant, pensant sans doute qu’il parlait un peu trop. Il aurait pu continuer, sans jamais se stopper dans ses explications, ni même dans sa légère caresse sur le bras de son amant qui le retenait fermement et doucement contre lui.
Portant ses yeux jusque sur la main qui le tenait calmement, Nakajima prit une inspiration faible avant de continuer son explication, si bien commencé d’ailleurs :


- J’ai pu apprendre ce que je sais des faiblesses par apprentissage et lecture uniquement, jamais par pratique. Je peux… je peux discerner sans souci ton point fort de ton point faible, ta plus grande faiblesse physiquement, sans que tu n’ai à me le dire, simplement par la réception de ton corps à mes mouvements, et les oscillations de ton shakra, enfin, de ton cosmos.

Shakra, parce que part chez lui on la nommait ainsi, l’énergie du corps, celle que l’on peut modeler à notre image, celle que l’on peut transformer en une puissante attaque, mentale ou physique.
Se retournant tout en restant contre le corps de Rhadamanthe, Nakajima posa sa main contre son cœur, le regardant avec une soumission parfaite. Il ne pourrait peut-être jamais se faire comprendre. Pourquoi une envie pareille de tout savoir ? Peut-être uniquement pour, comme il l’aimait, pouvoir dépasser ses adversaires un jour, avoir toujours une longueur d’avance même lorsqu’il perdait un combat.
Déjà dit, l’apprenti était un calculateur, mais là, il ne pouvait pu l’être, et ne le saurait sans doute jamais plus face à ce chevalier d’Hadès. Non, il ne serait jamais maître de tous ses gestes, quoi qu’ayant suffisamment de connaissance pour pouvoir tout de même lui donner de ce plaisir, le lui faire partager.

Il ne souhaitait pas quitter ses bras, et en avait pourtant une envie folle, de se défaire de ce regard qui le déstabilisait au plus haut point, de ce regard qui le rendrait à tout jamais impuissant. Le protéger de tout, s’il pouvait, même de lui, il le ferait.
Quoi que pour le moment, Nakajima n’était en mesure de rien faire si ce n’était restait contre lui à attendre son verdict, à attendre ce qu’il lui répondrait face à cette drôle de révélation. Qui l’aurait cru ?

Mais son regard le disait, il souhaitait se défaire de cette tendre étreinte qui lui était imposé et qu’il désirait. Ses yeux si froids auparavant, ne reflétant rien, exprimaient le désir de ne pas avoir à résister, à défier ce regard.
Ses mains, elles, restaient plaquées contre le torse du chevalier, laissant le temps s’étendre entre eux, et laissant cette possibilité de le fuir s’il ne le supportait plus.
Jamais il n’aurait cru être un jour dans cette situation, si délicieuse et pourtant si effrayante. Nakajima ne le regardait pas, il ne le pouvait pas, et nicha plutôt sa tête dans le contre ce corps, contre ce cœur, l’écoutant avec attention, pour attendre, mais aussi pour lui dire qu’il l’aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mer 22 Aoû - 19:10

[ouais mais c'est moins marrant si c'est qu'une parole ^^]

Rhadamanthe attendit la réponse et fut surpris de le voir parler autant pour dire si peu de chose, mais le principal était là, il avait le premier, personne n'avait pu toucher ce corps parfait en tout point. Il se demanda alors comment il pouvait le faire frissonner autant et il n'eut pas le temps de chercher longtemps, que l'éphèbe lui donnait déjà la réponse.

En tout cas, il était rééllement doué de ses mains et de son corps pour réussir à être aussi habile en ayant que la théorie. Oh oui cet ange démoniaque avait un véritable don pour toucher le corps des gens et aussi leur âme, mais cela, Radhamanthe ne se l'avourait jamais enfin pas pour le moment. Pour l'instant il voulait garder cet être prêt de lui et ne jamais le relacher.

C'était sûrement égoïste, ce qu'il était, on est pas surplis pour rien, il attacherait cet éphèbe à jamais pour que personne d'autre ne puisse profiter de lui en tout point que cela soit physique ou moral. Oh oui il n'y avait que lui pour profiter de ce corps et de cette âme.


Alors si je suis le premier en tout point, alors autant continuer. Tu es un dieu mon bel éphèbe, très doué de tes mains et c'est encore meilleur de savoir que je suis le premier à en profiter et j'espère le seul à jamais.

Rhadamanthe ne s'était même pas rendu compte de ce qu'il venait de dire, qu'il était à la limite de la demande en mariage envers Nakajima.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mer 22 Aoû - 19:26

Le seul à .. .. .. ... Jamais ?
Oh oui, sans aucun doute, car il ne voulait pas goûter autre lèvres et autre plaisir. Ou alors, c'est qu'il n'aurait pas le choix, mais un apprenti chevalier, même juste disciple, pouvait très bien se défendre et ne pas être à la mercie du premier venu, encore moins à la merci physiquement parlant.
Se sentant rapidement en sécurité comme au premier instant qu'il sentit ses mains sur son corps, Nakajima posa ses lèvres sur sa peau. Continuer ? pourquoi pas, simplement, la fatigue était présente, bien trop présente. Il leur fallait un minimum de repos pour se sentir en pleine forme et recommencer une nouvelle nuit, un nouvel ébat, un nouveau plaisir.
Glissant ses mains contre le torse de Rhadamanthe pour les placer dans son dos, pour le tenir à son tour, Nakajima afficha un sourire faible avant de déposer un furtif baiser sur les lèvres du surplis d'Hadès, et de lui dire :


- Je ne suis pas contre le fait de continuer toute ma vie avec toi ces ébats, simplement, tu m'en vois navré, je veux bien avoir de la ressource, éprouver du désir envers toi, mais je ne suis pas sûr de pouvoir résister longtemps à l'appel de la fatigue... Et je crois que bien que tu ne le veuille pas, ton corps aussi, va en avoir besoin. Si c'est ce que tu attends, je serrais à toi, pour toujours, seul tu serra le maître de mon corps, mais pour le moment, le repos nous est né-ces-saire.

Insistant sur la fin de phrase et lui souriant négligemment, il le tira un peu juste assez pour qu'ils tombent, ensemble de nouveau, sur le lit. Sans jamais quitter une seule fois son regard qu'il savait ne lui poserait pas de réelle question.
Ses lèvres glissèrent alors sur son coeur, le parsemant de tendre baiser, avant qu'il ne ferme ses yeux, enlacé à ce corps superbe, et tombe dans les bras de morphée, seul gardien des sommeils.
Il ne rêvait que d'une chose, montrer son amour à ce chevalier, à cet Apollon qui avait su le toucher où il fallait, au moment où il était le plus fragile.
Tout était et sera parfait, bien qu'il haïssait appartenir à Rhadamanthe, et bien qu'il sache que jamais il ne saura lui dire combien il se sent bien près de lui, combien il l'aime et le déteste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mer 22 Aoû - 19:42

Rhadamanthe fut ravi de sentir l'éphèbe se ressérer contre lui, se laisser aller à nouveau contre lui. Il caressa ce corps qui lui plaisait tant et qu'il désirait, bien que la fatigue commençait à prendre le pas.

Mais il n'avait pas envie de se rabaisser en montrant sa fatigue et fut bien heureux que ce fut Nakajima qui pose le sujet et se laisse faire agréablement tomber sur le lit, l'éphèbe sur lui prenant ses aises et commençant à dormir contre lui.

Il resta éveillé un moment à regarder cet ange dormir, alors qu'il passa sa main dans ses cheveux commençant une sorte de massage capilaire qui finit par le faire rejoindre son amant dans les bras de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Jeu 23 Aoû - 2:02

La nuit fut douce et bercé par leur rêve, plus ou moins doux. Mais il fut tout de même réparateur, et permis de se revigorer lentement de leur journée pour le moins épuisante.
Nakajima sentit le soleil poindre le bout de son nez dans la pièce, ses rayons parcourant lentement la chambre, et caressant leur corps, les couvrant d'un doux hale lumineux.
Ouvrant doucement les yeux, se remémorant rapidement leur nuit, et la raison de sa présence ici, il aurait aimé s'étirer comme un chat sur les draps, mais opta pour la douceur et le silence du félin, sans étirement, sans montrer son levé.

Jetant un regard bref autour de lui, il écouta le silence puis se décida à se lever, sentant encore les bras de Rhadamanthe, et peut-être même qu'il était réveillé. Depuis combien de temps, il ne saurait le dire, cependant, il était bel et bien ré-vei-llé.
Inspirant lentement et lui souriant paisiblement, le jeune homme glissa son index contre ce corps parfait, avant de se lever réellement, tout en lui disant, la tête encore dans les nuages et la voix un peu dormante :


- Bonjour...

Il eu du mal à garder les deux yeux ouvert, mais après quelques secondes passé ainsi debout, pu parfaitement admirer son beau chevalier, et lui sourire pleinement.
S'étirant lentement, Nakajima poussa un soupir d'aise avant de reprendre plus réveillé que jamais :



- Je vais prendre une douche.

Si ça ce n'était pas une invitation, c'était quoi alors ?!
Dirigeant ses pas vers la pièce d'à côté, enfin, vers la salle de bain, nu déjà, il s'y glissa et fit couler l'eau chaude. Fermant les yeux et plaçant ses mains sur son visage, relevant ses cheveux, il se sentait bien.

Heureux enfin de s'être sortit de cette impasse hier soir, heureux de pouvoir se dire qu'un nouveau jour se levait. Et pourtant, malgré tout ce bonheur dans ses pensées, il lui revint un réel problème : leurs dieux...
Soucieux de cela, il fit un pas en arrière dans la petite cabine de douche, et manqua de glisser et de tomber. Il se rattrapa de justesse grâce à son équilibre, mais eu le coeur qui ne fit qu'un bon.
Secouant son visage, il se demanda alors, pour oublier tout cela, ce qu'il pourrait bien faire aujourd'hui, avec ou sans son bel amant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Jeu 23 Aoû - 10:47

Rhadamanthe se réveilla peu avant que le soleil ne se lève. Il voulut s'étirer lentement comme il aimait le faire si souvent, mais un poids sur lui l'en empêcha. Il lui fallut quelques secondes pour se rappeler la nuit qu'il avait passé avec un pseudo ange. Douce nuit qu'il avait passé et qu'il était prêt à refaire dès que possible.

Son regard se posa sur le corps allongé sur le sien et qui semblait si serein avec un sourire de bien être. En voyant ses lèvres entrouvertes, le wyvern ne put résister à les embrasser en prenant soin de ne pas réveiller le dormeur. Une fois le baiser volé finit, le wyvern passa son temps à regarder le dormeur, il ne sut combien de temps passa avant que son amant se réveille enfin tel un chaton.

Le wyvern fut assez amusé de voir l'air déboussolé qu'il avait au réveil, bien qu'il ne l'avouerait jamais, le sourire qu'il reçu lui fit très plaisir. Et il trouvait que son bel éphèbe était assez entreprenant dès le réveil. Ce qui ne lui déplu pas le moins du monde au contraire. Il aurait très bien repris leur activité de la nuit, si ce démon ne s'était pas levé. Bien que la vue ne le dérangeait pas du tout.

Il ne lui retourna pas son "bonjour", tout à son matage intempestif et sans gène du corps de son amant qui se révélait totalement dans la lumière naissante du jour.

Vision qui disparu quand le sujet partit pour prendre une douche en solitaire. Alors là non, cette anguille ne partirait pas comme ça. Il ne fallut pas longtemps avant que le Wyvern ne se lève et rejoingne l'éphèbe. Il prit son temps avant de rentrer dans la cabine pour admirer à nouveau le corps plusque parfait de ce pseudo ange. Il fut couper dans sa contemplation quand il le vit à deux doigts de tomber. Il attendit qu'il soit bien remit pour entrer à son tour dans la cabine.

Une fois à l'intérieur, il amena le corps mouillé de son amant contre le sien qui semblait bien éveillé.


Alors on veut me filer compagnie petite anguille?

Sa voix semblait ferme et en même temps assez sensuelle, alors qu'il commençait à le caresser très lentement prêt des points qu'il avait trouvé assez sensible. Et sans jamais aller sur la partie la plus sensible de cet être qu'il ne voulait pas quitter.

Je vais devoir te donner une leçon pour m'avoir lachement abandonner dans ce lit trop grand pour une seule personne en manque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Jeu 23 Aoû - 16:52

Nakajima n’eu pas le temps de dire ouf, qu’il fut encore mieux tenu que son équilibre par les mains rassurantes et fermes de Rhadamanthe. Et puis un léger rire se fit entendre au petit nom qu’il reçut si tôt le matin. « Petite Anguille ». Bon, c’était un peu approprié, mais tout de même, il n’était pas si mobile que cela, si ?
La cabine les obligeait à rester ensemble, et même relativement proche l’un de l’autre, ce qui ne semblait déplaire aucun des deux partis en présence. Mais le lâchement abandonné était trop grand, enfin, le mot était trop long pour la petite tête de Nakajima qui avait pensée à des problèmes. On pourrait même trouver qu’il pensait de trop, mais bon, nous ne sommes pas dans sa tête pas vraie ?

Glissant sa main sur les siennes et remontant doucement ses bras, il souri de nouveau alors que l’eau dessinait parfaitement les muscles de cet émissaire des Enfers. Son rêve était en partit réalisé, mais sous la pluie nu dans la nature aurait été quelque peu plus poétique aux yeux admirateurs du disciple d’or.
Inspirant doucement, tout en laissant l’eau couler sur leur corps, Nakajima prit une voix qui se voulait ferme, sans peur, et qui pourtant marquait une hésitation et un malaise de sa part :


- Une leçon ? J’aimerais bien voir cela…

Tout son corps en tremblait. De quoi pouvait-il avoir peur alors qu’il était avec lui dans un hôtel, un lieu anonyme ? Mais il se contenait, et retenait cette peur du futur qu’il avait toujours eu et qu’il aura sans doute éternellement. Le pire pourtant, serait de savoir Rhadamanthe loin de lui, et dans une situation périlleuse, sans pouvoir lui venir en aide…
Non, ce qu’il redoutait, était qu’il se batte contre son maître, et à devoir choisir entre les deux. Ce n’était pas un choix à devoir faire, si ça ne tenait qu’à lui, il sauvera les deux, mais pour le moment, il était dans ses bras. Alors quoi !

Nakajima ressemblait à un enfant ayant fait un mauvais rêve et qui se cachait dans l’endroit le plus rassurant qui soit. Pour l’apprenti, c’était les bras de ce bel amant, et rien d’autre qui ne pourrait lui apporter réconfort. Mais sa peur était là, et l’empêcher même de ressentir le doux plaisir procuré par les mains qui commençaient à comprendre son corps.


- Je ne t’ai pas lâchement abandonné… J’avais juste besoin d’une douche, et puis, je n’ai jamais dit… que tu ne pouvais pas me rejoindre…

Encore ce tremblement dans sa voix. Il ne pourrait pas l’enlever. Il ne pourrait pas s’en défaire aussi facilement qu’il était en mesure de le faire hier soir.
Pourtant, l’envie de revivre un plaisir avec lui était alléchante et désiré. Mais Nakajima ne sentait pas d’attaque. S’il était resté dans ses bras peut-être, s’il était resté la tête dans les nuages sans nul doute. Mais maintenant non… Ses pensées étaient trop troublées pour pouvoir permettre une telle chose, et puis, il ne serait pas bon, il ne serait pas en mesure de donner autant de plaisir si c’était le cas.
Alors, autant ne pas le faire, et passer cette peur blottit contre lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Ven 24 Aoû - 0:44

Radamanthe continua de caresser son amant, mais la tension de son corps ainsi que sa voix mal assurée ne lui plaisait guère. Au contraire, de plus sa peur n'était pas approprié alors qu'hier il était plus confiant sans savoir ce qu'il lui réservait.

Le wyvern retourna le disciple d'or, et se mit à genou. Cela devait bien être le première fois qu'il se mettait dans cette position devant quelqu'un mais il savait que l'éphèbe ne profiterait pas de cet état pour le dominé, comme il l'vait dit, il n'y avait pas de dominé ni de dominant. Le surplis passa sa main sur le membre quelque peu en éveille de son amant puis y posa ses lèvres. Embrassa plusieurs fois cette partie très fagile de l'anatomie de son amant puis commença à la lécher très lentement comme pour faire oublier toute pensée à ce pseudo ange autre que sa bouche sur lui. Il ne voulait pas qu'il pense à quoique ce soit d'autre.

Il finit par engloutir entièrement le membre et fit des va et viens avec sa bouche de façon à l'exister encore plus tout comme il l'était en le voyant nu sous l'eau de la douche.

Il augmenta très lentement la cadence de ses allées et venues alors que sa main allait en direction du fessier de son amant pour glisser tout aussi lentement un doigt dans la cavité connu de lui seul.

Rhadamanthe ne regarda pas une seule fois son amant mais se doutait très bien de l'état dans lequel il se trouvait en le sentant vouloir entrer plus profondément dans sa gorge ainsi que s'empaler un peu sur ses doigts qui se faisaient surement trop inquisiteur à son goût.

Le Wyvern continua sa légère torture jusqu'à ce que Nakajima se libère dans sa gorge et qu'il avala entièrement la substence de vie que lui seul avait le droit de connaître. Et il devait le reconnaître, son amant avait très bon goût.

Il se releva pour arriver aux lèvres du disciple d'or et l'embrassa pour lui faire partager son goût. Il en profita pour diriger l'un de ses mains vers son membre pour qu'il le soulage de la manière qu'il souhaite, le wyvern n'était pas très difficile à ce moment là, car il savait d'avance que quoiqu'il fasse cela serait automatiquement divin à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Ven 24 Aoû - 15:25

Ses tremblements le firent réagir, mais il ne voulait pas l'inquiéter, lui, le seul être très certainement qu'il serait en mesure d'aimer et à qui il serait capable de se soumettre à la moindre de ses volontés. Cependant, il fut surpris, oh non, pas désagréablement, au contraire. De voir cet homme, de cette nuit si droit et fier, se baisser devant lui pour... ... lui faire connaître ce qu'il lui avait donné.
Plaçant ses mains dans les cheveux de Rhadamanthe, Nakajima eu les joues rosies de plaisir, laissant ses soupirs se propager dans la petite pièce, voulant sentir sans doute plus encore ses lèvres sur lui, ses mains contre lui.

Et puis, la jouissance le noya, le faisant presque quitter toute réalité. Sa bouche accueilli avec avidité celle de son amant, et ses mains tremblante un instant plus tôt, vinrent se poser avec calme contre son corps, guidé vers ce membre connu.
Il aurait aimé comme lui, le prendre en bouche, pleinement, mais ne désirait absolument pas quitter ses lèvres si précieuses. Aussi laissa-t-il ses doigts effleurer la peau, glissant lentement puis légèrement plus vite, serrant et desserrant son emprise dessus pour varier les sensations.
Cambrant son corps contre lui, se pressant fortement tout en voulant sentir ne serait-ce qu'un peu plus ces doigts experts.
Cette fois, il se sentait vraiment faible entre ses mains, mais se disait que ce n'était pas plus mal, parce qu'il serait le seul qu'il connaîtrait, parce qu'il serait le seul qui le connaîtrait.

Il voulait juste, un peu plus de temps.
Nakajima n'oubliait pas, alors que ces actions semblaient être propice pour. Si propice, qu'il laissa de côté ses songes et rêva avec le surplis d'Hadès, heureux de le sentir, heureux de lui dispenser tout autant qu'il le faisait par ses quelques gestes, un peu de douceur et de tendresse.
Le disciple aurait souhaité lui dire : Je t'aime. Juste maintenant, en cet unique moment. Pourtant, il ne le fit pas. Allez savoir, les lèvres trop douces de Rhadamanthe, son désir trop puissant de ne refaire qu'un une troisième fois ?
Mais il garda jalousement ses lèvres sur les siennes, pressant le corps de cet amant contre le mur de la petite cabine. Accélérant le mouvement de sa main sur ce sexe raidit comme le sien, Nakajima eu son bassin qui ondula un peu plus, tout comme sa main glissait sur le torse parfait du chevalier.
Il ne le quitterait plus, mais il le voulait tout entier.

Laissant sa bouche, tenant ses deux poignets pour se défaire de cette douce torpeur, et descendant doucement ses lèvres en baisant chaque millimètre de peau, il fini cette donation de plaisir, ce doux supplice en prenant en bouche ce qu'il connaissait par coeur, en le gardant jusqu'au bout cette fois, prenant le temps d'aimer et de savourer cet instant.

Se relevant aussi proche de lui qu'il s'était abaissé, plaquant son corps contre le sien, se frottant un franchement sur lui, un petit sourire posé sur le coin de ses lèvres, et un grand merci figé dessus.
Lentement alors, il laissa ses mains sur le bassin du chevalier, lentement toujours, il lui fit savoir son intention de le connaître en profondeur, et doucement il s'immisça en lui, tout en gardant ce visage si parfait si proche de lui, et ses jambes tout contre les siennes, le soutenant de ses bras si fragiles parfois.


- Je te ferais connaître ce que tu m'as fait découvrir, mais laisse moi te montrer de quelle manière.

Il commença tout doucement, un très léger va et vient, laissant liberté maintenant aux mains du chevalier aimé.
Il serait doux comme les nuages, et aussi fragile qu’un lys. Il serait noble comme un chevalier, et soumis comme un amant.
Nakajima se donnait à lui, et lui donnait tout ce qu'il connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Ven 24 Aoû - 17:58

Rhadamanthe fut rapidement pris dans les lymbes du plaisir quand son amant le pris simplement dans sa main puis entre ses lèvres où cette fois ci il se libéra. C'était une sensation qu'il adorait en temps normal mais cette fois ci était comme tout le reste tout simplement divin. Il avait les yeux légèrement fermés quand son amant remonta à sa hauteur et lui fit comprendre ce qu'il voulait de lui, ce qu'il ne donnerait qu'à cet être mi angélique mi démoniaque.

Le wyvern bloqué entre le corps de son éphèbe et la paroi de la cabine de douche, remonta une jambe sur la hanche de son amant pour lui permettre l'accès à cette partie de lui que jamais personne n'avait encore touché ou même approché de prêt.

Les paroles de Nakajima lui parvinrent comme une voix venu d'ailleurs venu pour faire de lui tout ce qu'il voulait sans qu'il puisse y redire quelques chose. A cet instant le disciple aurait pu lui demandé de tuer Hadès qu'il l'aurait fait sans réfléchir.

Il ressentit une légère douleur à l'intrusion du membre si tendu de son amant mais il l'oublia très vite car elle fut remplacer par une sensation de plaisir plus forte que tout ce qu'il avait pu faire ou vivre jusqu'à maintenant.

Sa tête était dans le cou de son amant à gémir sans retenu demandant qu'il aille plus vite plus profondément en lui, de l'emmener là où jamais personne ne l'avait fait avant lui, et ne le ferai jamais après lui. Le wyvern semblait presque être une marionnette entre les mains habile d'un marionnetiste qui ne devait pas se rendre compte du talent qu'il avait. C'était à la fois maladroit mais en même temps tellement expert. le mélange des deux faisaient que Radhamanthe était complètement parti dans un univers de plasirs total.

Ses mains ne l'obéissaient pas ou plus, il ne pouvait le dire, elles étaient parties à la découverte ou plutot à la redécouverte de ce corps qui lui donnait tellement de plaisir que s'en était impossible d'imaginé que celà puisse être encore meilleur.


Montre moi et fais moi tout ce que tu sais faire mon ange.

Si le Wyvern n'avait pas été complètement parti dans son monde de plaisir, jamais il n'aurait dit ses paroles surtout la fin, mais pour le moment il s'en moquait totalement et il voulait que cet ange là le conduise aussi haut qu'il pouvait et celà devait surement être très haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Sam 25 Aoû - 14:27

(Trop fort... vive toua^^)

Nakajima n'aurait jamais pu comprendre ou même encore se doutait que de telles paroles sortent un jour du fond de la gorge d'un demi-dieu, d'un être tel que lui. Malgré tout, cela lui fit extrêmement plaisir de l'entendre, tellement, qu'il fit tout, oui T O U T, pour lui donner ce que jamais il n'aura de la part d'un autre, ce que jamais personne ne lui donnera, sous peine d'être tuer par Nakajima.
Il se fit doucement plus rapide en sentant son coeur accélérer comme une bombe à retardement, et entra plus profondément dans cette intimité nullement découverte auparavant.
Ses mains se tenaient à lui, pourquoi ? Pour l'avoir encore plus, pour qu'il ne le sente plus encore en lui, et que jamais il ne puisse oublier cet instant.

Gémissant doucement, irrégulièrement comme épuisé et heureux, le disciple savait alors que tout ne serait que rêve et beauté avec lui, et pourtant, que lorsqu'ils ne feraient pas une telle chose, tout serait si... différent.
Si différent, parce qu’il savait que lui ne pourrait jamais l’aimer autrement, jamais se sentir aussi bien avec lui qu’ainsi. Mais il l’aimait tout entier… Il l’aimait et le haïssait tout autant.
Ses mains partaient en exploration, ou pas vraiment, juste à le tenir, glissant parfois lentement sur sa peau, toujours en le tenant bien contre lui, toujours en restant en lui et se mouvant avec tendresse mais sans allez trop vite. Non pas parce qu’il voulait faire durer le plaisir, mais parce qu’il était ainsi. Parce que lui, lorsqu’il donnait son amour, il était doux comme un ange, mais aimait la rudesse du démon en sa possession actuellement.

Ses lèvres cherchaient un appui aimé, et il connaissait cette gorge parfaite, ce visage presque caché contre lui, ondulant son corps et pressant un peu plus contre le sien celui qu’il tenait. Embrassant avidement son cou, remontant parfois en narguant les lèvres sans les joindre aux siennes, Nakajima fit monter cette pression de plaisir entre eux.
Il s’empara alors de sa bouche, l’emprisonna contre la sienne, jouant à l’intérieur comme un apprenti, demandant pour une fois à se faire guider, parce qu’il aimait cela. Le disciple entra encore un peu plus, jusqu’au maximum de ses capacités, bougeant toujours plus, faisant grandir le plaisir naissant, jusqu’à qu’il atteigne un point de non retour, les laissant dans une phase totale.
Il se cambrait toujours plus, le retenait vraiment contre lui à chaque allée, le laissant respirer à chaque sortie.

Nakajima ne voulait qu’une seule et unique chose encore une fois, crier de toutes ses forces et de tout son cœur ce prénom d’apollon. Oui, lui et lui seul saurait être à la hauteur de ses attentes, et sa violente douceur lui en était témoin.
Se crispant alors entièrement contre son corps, l’apprenti se déversa dans le corps de son partenaire sous la venue de cette douce jouissance, en laissant ses lèvres prononcer amoureusement un seul nom :


- Rhadamanthe… !

Puis il resta encore un peu, écoutant ce souffle qu’il aimait sentir contre sa peau, laissant ces mains qui le connaissait le parcourir sans s’en lasser, alors que ses joues rougies de plaisir laisser transparaître un sourire aimant, laissant place à ses lèvres fines qui marquaient réellement et franchement le plaisir ressentit contre son corps, laissant l’eau couler toujours contre eux.
L’admirant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Sam 25 Aoû - 19:41

[pk vive moua? Shocked ]

Rhadamanthe ne se lassait nullement de ce que lui faisait subir son ange de luxure. Lui qui n'avait jamais aimé être dominé et considéré comme soumis, semblait pas trouver cette situation si dérangeante que cela au contraire, pour la première fois de sa triste vie, on lui montrait ce qui semblait être le véritable bonheur et peut être amour, mais cela le Wyvern ne voulait pas y songé, il ne voulait pas tourner fleur bleu, il avait encore sa fierté.

Mais il ne laissa pas toute la partie à son amant, alors qu'il semblait reprendre un moment de lucidité dans cet abyme de luxure et de plaisir, il embrassa la peau qui était à portée de ses lèvres, la torturant légèrement entre ses dents comme semblant vouloir laisser une trace visible de son passage sur le corps d'éphèbe de cet ange.

Il aurait voulu avoir une meilleure position pour pouvoir toucher le corps de son amant, mais pour le moment le plaisir était trop grand pour qu'il demande à Nakajima de s'arrêter et de continuer dans un endroit plus confortable et plus propice à ce genre d'activité.

En tout cas, bien qu'il était une personne qui aimait le sexe violent voir brutal, il aimait la façon dont il était pris. Il avait l'impression d'avoir trouvé son opposé et son complémentaire. Il n'avait pas l'impression d'être oppressé par la façon dont le prenait, pas comme il l'aurait pensé quand il avait imaginé la façon dont il serait pris pour la première fois. En tout cas à ce moment là, il profitait pleinement de ce moment, car il ne savait pas quand il pourrait à nouveau être pleinement au comble du plaisir.

En tout cas, là maintenant, il sentait qu'il avait atteint les sunmums du plaisir, qu'aller plus haut serait impossible. Et surtout que maintenant le point de non retour avait été passé sans qu'il s'en rende vraiment compte. Il sentit qu'il ne pourrait pas retenir plus longtemps son plaisir, alors que son membre plus que tendu était masturber entre leur deux corps étroitement blottit. Il se déversa sur le torse mouillé de son amant, alors qu'il gémissait de jouissance le prénom de son amant et surement le dernier maintenant.


Nakajima

Il n'avait jamais autant aimé prononcé un prénom que celui là, surtout quand il entendit en même temps le sien alors qu'il se déversait en lui. C'était une sensation indescriptible pour lui, pour la première fois il se sentait entier comme il ne l'avait jamais été. Il n'avait pas une impression de souillure mais de bien être total, d'être là où il devait être et qu'il ne voulait pas être ailleur, ni partir de cet état.

Son souffle était complètement hératique et il avait beaucoup de mal à reprendre son calme. Il aimait totalement ce corps et aussi l'être qui le possédait. Il avait aimé la façon que Nakajima avait possédé son corps alors que lui possédait sa bouche, encore une fois aucun des deux n'avaient vraiment été le dominant ou le dominé, ils étaient égaux en tout point et à tout moment dans ses moments là. Et même maintenant, alors qu'ils sont tout deux épuisés après cet orgasmes de hautes instances, ils se rendaient caresses pour caresses, découverte du corps de l'un ou de l'autre alors que chacun connaissait leur corps pratiquement par coeur. A ce moment là, il ne voulait qu'une chose, rester dans cette position et ne jamais se défaire de cet ange ténébreux de la luxure. De plus certain mot voulait franchir la barrière de ses lèvres, mais ce n'était pas le genre de chose que pouvait dire le Wyvern.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Dim 26 Aoû - 1:44

(Pour la situation dans laquelle se trouve l'esprit de notre pauv'e Rhady...^^)

Nakajima laissait sa respiration se calmer lentement sous le son de l'eau ruisselante contre eux, masquant toutes traces de ce qu'il venait de vivre, du moins... certaines traces, car eux en garderaient très certainement tous les secrets.
Si une larme de bonheur avait perlé sur l'un des visages des deux hommes, aucun d'eux n'aurait pu le savoir sous cette douche, ce qui rassura le coeur du jeune "ange".
Il aurait pu dire aisément "je t'aime", ou encore "ma vie est la tienne", mais il ne voulait en rien se défaire de cela, et encore moins se soumettre si tôt à une telle attraction.

Bref, il était encore trop têtu pour dire ces quelques tout petits mots ^^.

Il fallait maintenant se résoudre à quitter les lèvres du partenaire, à quitter le corps de l'amant, et "reprendre" une vie normale et non une vie de plaisir. Bougeant encore un peu entre ses chaires, Nakajima fini par quitter ce lieu et de la même ses lèvres pour finalement se blottir entièrement contre lui, paraître en un instant faible et dépendant, donner l'impression de ne jamais avoir été celui qui l'avait prit.
Dans un souffle animé par une petite voix sensuelle et encore essoufflée :


- Je ne sais si je pourrais me passer de toi un jour complet. Qu'allons nous faire aujourd'hui, si tenté que tu veuilles bien passer la journée en ma compagnie ?

Si et seulement si, parce qu'il savait bien que l'un comme l'autre avait des obligations. Déjà qu'il aurait du passer voir son maître depuis trois jours, il se fera remonter les bretelles, pour sûr, ce qui le fit doucement rire.
Posant une main sur le torse de Rhadamanthe, parce que voulant à tout prix se sentir protéger dans ses bras, Nakajima souriait enfin.

NON, il ne repensait pas à ce qui l'avait tracassé avant C E L A . . . Et non encore, il n'y penserait plus à ses côtés, quoi que si ça lui donnait ce genre d'envie... Mais se troubler les pensées alors qu'il pouvait songer à l'homme rêvé, ce n'était pas la meilleure option. Mieux valait être en parfaite condition pour pouvoir le satisfaire pleinement, comme il avait aimé à le faire.

Alors, il se dit qu'ils pourraient au moins finir cette douche. Pour ce faire, il chercha à lever avec son pied (chose quasi impossible à faire, mais Faisable avec beaucoup de patience^^ [croyez-en ma vieille expérience]) le savon.
Oui, il voulait frictionner ce corps qu'il connaissait, retoucher la moindre partie.

Tout ce qu'il espérait, serait que jamais on ne lui demande de jouer sur sa position et ses sentiments partager avec Rhadamanthe pour prendre avantage sur Hadès... Il ne voulait pas l'utiliser, et refuserait très certainement un ordre pour cela... Pour un amour, une confiance qu'il ne savait même pas acquise.
Remontant ce savon grâce au mur très proche, il réussit à l'attraper de sa main légèrement libre, et lança un regard très complice au chevalier, avant de lui donner un furtif baiser, de ne faire que toucher ses lèvres des siennes, sans plus.
Ce fut dans une voix amusée que :


- On ferait mieux de songer à se laver, tu n'as prit la chambre que pour une nuit, et vue à la vitesse à laquelle on va, il va être 11 h qu'on sera encore ici... J'ai une maison pas loin... Ca reviens à moins cher.

L'apprenti chevalier l'avait assuré avec un large sourire plaisantin, mais tellement heureux, qu'il y aurait eu l'apocalypse, il ne s'en serait pas soucié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Dim 26 Aoû - 11:31

[ah bah fallait bien qu'il cogite légèrement aussi la dessus le Wyvern ^^]

Rhadamanthe était encore perdu dans son monde de plaisir, que même les substances les plus illicites n'auraient pas eu cet effet sur lui. Il se laissait très lentement revenir sur terre tout en savourant l'étreinte du corps qui le possédait encore et que s'il le pouvait, ne voulait pas qu'il parte. Pas encore, il voulait savourer ce moment où il avait l'impression qu'on le dominait mais qu'il qu'il était aussi celui qui contrôlait en l'emprisonnant en lui.

Et ses lèvres contre les siennes, s'il pouvait ne jamais manquer d'air, il ferait en sorte de ne jamais les quitter tellement leur gout était exquis. Mais le petit moment de bonheur sembla se terminé quand il sentit son amant se retirer de lui, ce qui le fit gémir de frustration. Sentiment qui ne dura pas longtemps, car l'étreinte que lui donna l'éphèbe lui fit autant de bien que la position où ils étaient auparavant.

Tout son corps semblait lui réclamer un contact toujours constant, et ce n'était pas pour lui déplaire. Il prit plaisir à caresser embrasser ce corps tant désiré et désirable, qu'il ne s'en lassait pas une seule minute. Les mots de son amant atteignirent son cerveau encore embrumé par le plaisir. Si cela ne tenait qu'à lui il passerait bien cette journée ainsi que toutes les autres avec son amant à savourer son corps et lui faire l'amour jusqu'à ce que la fatigue vienne les prendre. Il ne savait pas non plus s'il pourrait une journée sans toucher le corps trop parfait de cet éphèbe, mais pour le moment il n'avait aucune envie de testé cela.

Il se demanda au départ le pourquoi des mouvements peu orthodoxe de son semi ange, puis quand il sentit le savon sur son corps, il se dit que c'était une très bonne idée, et peut être un nouvelle façon de rédécouvrir une fois encore le corps de Nakajima.



Hum si elle contient un lit suffisament grand et confortable je te suis là où tu veux. Tant que je peux profiter encore de ton corps parfait en tout point

Rhadamanthe avait une voix assez sensuelle et sans équivoque, alors qu'il prenait le savon des mains de son éphèbe et commençait à le savonner en commençant par la partie qu'il appréciait le plus, c'est à dire son fessier musclé et très existant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Dim 26 Aoû - 17:19

(Trop trop bien ta signature... en revanche, voit pas les écritures moua... Razz )

Le jeune homme fut plus que ravi encore une fois. Tout était parfait, et tout le serait encore, comme ils le pensaient aussi bien l'un que l'autre, tant qu'ils pourraient être ensemble. Mais, Nakajima ne serait pas en mesure de faire éternellement UN avec ce bel amant, connaissant les limites de son corps, mais aussi, le raisonnable. Dommage pour toi Rhadamanthe, mais il faudra bien te passer de la nudité de ce corps que tu aimes tant.

Le petit homme ou ange ou démon, laissa tout autant qu'il le faisait, les mains de son partenaire nettoyer son corps, comme et pour où il le désirait. Quant à lui, il les laissait sur son dos qu'il décolla du mur en l'attirant contre lui un peu, le faisant avancer d'un demi pas, et lui manquant encore une fois de tomber, plus par négligence qu'autre chose, ce qui laissa un rire transpercer les lèvres de l'apprenti, tout en regardant avec malice l'homme qui l'avait retenu contre lui de ses mains si... expertes.

Puis, il pensa. Oui, il lui semblait bien posséder un lit pour deux, lui qui aimait l'espace pouvait au moins se permettre ce luxe, même si sa maison n'était pas très grande.
Mais il lui répondit joyeusement :


- Et bien oui, j'ai un lit suffisamment grand pour deux. Et confortable, je pense, parce que, je n'ai jamais supporter mal dormir trésor.

Assura-t-il avec une légère moquerie, d'où le petit nom qui sortit d'entre ses lèvres à l'intention de Rhadamanthe. Mais tout en glissant ses mains dans son dos jusqu'aux jambes de ce chevalier, Nakajima eu un petit frisson qui le gagna en songeant à sa maison. Bon certes, elle n'était pas grande, mais ça ce n'était pas le principal problème... Il ne se souvenait même pas s'ils auraient la place de mettre un pieds devant l'autre en entrant dans sa chambre... Oh, finalement, c'était peu important. Il le laisserait attendre sur le lit pendant qu'il se pencherait çà et là pour ranger, laissant la vue de son corps aux yeux gourmands qui le fixait sans cesse.
Le jeune garçon, puisque jeune tout de même, laissa ses lèvres s'aventurer encore une fois dans le cou humidifié par l'eau, avant de passer sa main savonneuse dessus, puis en s'amusant comme un enfant, de tenter de la lui poser sur le visage, histoire de lui mettre un peu de savon partout... histoire de s'amuser.


- Tu m'en veux ?

Demanda-t-il tout penaud avant de sourire largement en riant ouvertement du fait de lui avoir collé au visage sa main pleine de savon, sans qu'il s'y attende.
Ses yeux avaient de beaux reflets pour une fois, des reflets joviales et sincères. Et puis, il était bien là, entre ses mains. Alors, il ne pouvait pas se permettre d'être 24h/24h sérieux en sa compagnie. Ce n'était pas lui, vraiment pas.
Le jeu il aimait, lorsqu'il le pouvait. Et c'était tellement plus surprenant que de toujours être studieux... Il n'était pas toujours élève modèle, que lorsqu'il s'intéressait à ce qu'on tentait de lui apprendre.
Aussi posa-t-il ses lèvres sur les siennes, histoire de se faire "pardonner", mais ne quittait pas son sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Dim 26 Aoû - 17:43

[c'est écrit Nakajima/Radhamante Passion ou Déchirure? ^^ mais j'ai pas trouvé ce que je voulait pour Rhadamanthe ^^]

Le wyvern profitait allègrement de toucher le corps de son amant et bien qu'il aurait adoré le prendre une nouvelle fois, il se fit raisonnable et ne fit que laver son amant bien que ses mains se faisaient très caressantes sur certains endroit.

Il fut satisfait d'entendre son amant lui dire qu'ils auraient de l'espace pour continuer de façon agréable la découverte du corps de l'autre. De plus il sentait que son jeune amant voulait se faire très joueur, ils seraient deux alors, car il avait beau être sadique, il aimait beaucoup joué et surtout quand les jeux prenaient ce genre de tournure.


Si tu veux jouer à cela, on va être deux mon petit ange démoniaque.

Le Wyvern n'avait rien répliqué au surnom débile que lui avait afflué le disciple, il aurait pu lui en trouvé un pire. Il le fit reculé jusu'à ce qu'il puisse prendre la pomme de douche, et lui mit directement dans le visage. Rhadamanthe se mit à rire en voyant la mine étonné de son amant. Ce n'était pas un rire diabolique comme on aurait pu le croire, mais plutot un rire joyeux qui avait une sonorité assez plaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour une nuit ? (X)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...
» Pour une nuit...Ou la vie ? [+18]
» Entretien matériel de base
» [Lorica] La taverne pour la nuit.
» ¤ Première nuit à Diantra pour le métisse | PV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya :: Athènes :: Hôtel-
Sauter vers: