Saint Seiya

Des armures, des hommes, des dieux... Venez incarnez qui vous voulez...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour une nuit ? (X)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Pour une nuit ? (X)   Jeu 2 Aoû - 16:41

~> du parc

Nakajima n'avait ni eut trop le choix, ni même la capacité de s'opposer à cette décision. Faites juste en sorte que Jamais, ô grand Jamais, Shaka ne puisse apprendre ce qui allait très cerainement se passer.
Oui, il reconnaissait l'endroit pour y être passé plus d'une fois, et savait pertinemment où ils se dirigeaient. Mais même avec cela, il n'avait pas peur, juste une faiblesse suite au combat mené. Il préférait vivre, c'était évident, mais à ce prix, jamais il n'y aurait pensé.

Regardant avec insistance Rhadamanthe, il avait les yeux triste, et pourtant marquant une certaine résistance à ce qui allait suivre. Non, il ne se laisserait pas abattre, et il partirait la tête haute, quitte à se battre de nouveau contre lui. Et il ne mentionnerait jamais à son maître ce qui allait suivre, du moins, c'était ce qu'il pensait. Après tout, pourquoi pas.

Arrivé devant les portes de l'hôtel, Nakajima baissa vivement les yeux. Il ne pouvait se résigner à cela. Alors pourquoi avoir choisi cela plutôt que la mort ? Lui qui était apprentit, pourquoi la vie plutôt que le combat ?

Hochant la tête, il reporta son attention sur son "propriétaire". Se serait sans doute inévitable. Mais même si c'était pour vivre, même si c'était une sorte de consentement, il n'y prendrait pas goût, non !


- Faites ce que bon vous semble de moi. Sachez simplement que rien ne me fera dire que vous êtes supérieur aux enseignements de mon maître. Vous n'êtes rien vis-à-vis de lui.

C'était sa pensée, et malgré la défaite qu'il venait de subir, il se sentait d'aplomb pour assurer ces phrases devant Rhadamanthe. Après tout, n'était-il pas homme fier ? Apprentit du chevalier de la Vierge, de Bouddha ? Alors pourquoi n'aurait-il pas cette fierté, cette arrogance ?


Dernière édition par le Sam 11 Aoû - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Ven 3 Aoû - 9:53

~> parc (enfin l'hotel est construit lol)

Rhadamanthe avançait vers l'hotel son sourire n'ayant pas quitté son visage. Il réfléchissait à tout ce qu'il allait faire subir au pauvre cloporte qui le suivait. Et plus il arrivait vers le lieu de torture et plus ses idées étaient monstrueuses. Il fut tiré de celles ci par sa future victime.

On en reparlera après, si tu peux encore parler bien sur.

Rhadamanthe s'était retourné vers sa proie et lui donnait un sourire qui se voulait tout sauf enjoleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Ven 3 Aoû - 18:14

Son coeur ne fit qu'un bon dans sa poitrine lorsqu'il vit le surplis se tourner vers lui pour lui répondre. Oui il le craignait, était-ce mal ? Nakajima avait peut-être quelques idées de ce qui l'attendait, mais certainement pas celles qui tournaient dans l'esprit de Rhadamanthe.
Non, il n'était pas un apprenti que l'on pouvait qualifier de monstrueux, de cruel, il était simplement arrogant et parfois trop sûr de lui.

Son regard glissait sur le sol, lentement, comme s'il ne pouvait plus défier des yeux celui qui l'avait forcé à se battre, celui qui mettait en jeu sa réputation d'apprenti du chevalier de la Vierge, celui qui mettait en doute son apprentissage, et donc son maître.
Il ne pouvait pas se le permettre, de rester faible face à lui, et ferait tout ce qu'il pourrait pour le contrer, cependant, ils avaient un marché, il devait se laisser faire cette nuit, s'il voulait rester en vie. Après tout, il n'était plus en mesure de se battre, se serait suicidaire de désobéir sous le simple prétexte qu'il souffrait, que cela ou ceci ne lui plaisait pas, ou par envie toute bête.
Nakajima savait la mesure de ses paroles en ayant assurer vouloir rester en vie et pour ce se vendre à cet homme, à ce chevalier d'Hadès. Mais ce qu'il ignorait été simplement le fait qu'il était encore novice dans son apprentissage, malgré son âge avancé.

Regardant alors les portes de l'hôtel maintenant devant eux, à quelques centimètre, son coeur se mit à battre la chamade, tant il apréhendait ce qui allait suivre. Que lui réservait-il réellement ?


- Certes, nous en reparlerons après. Je... ... Je me soumais à vous maintenant, chevalier d'Hadès.

Ses paroles furent prononcées à contre coeur, mais froidement. Son regard se leva alors vers Rhadamanthe, et restait impassible, malgré le regard que se dernier avait, malgré ce sourire si perturbant, si effrayant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Ven 3 Aoû - 18:28

Le sourire de Rhadamanthe se fit encore plus sadique.

Apelle moi Maitre.

Oh oui, il allait bien s'amuser avec cet apprenti et si cette nuit lui convenait, il reviendrait surement le revoir, il n'en doutait pas une seule seconde de cela. Le Wyvern alla à l'accueil et demanda une suite avec un double lit et que personne ne viennent les déranger peut importe le bruit qui pourrait être entendu. Une fois ceci fait, il se dirigea vers un ascenceur pour monter à leur chambre des horreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Ven 3 Aoû - 18:35

Un lit double ? Pas de dérangement quoi qu'il se passerait... C'était tout à fait normal après tout. Mais bon, il n'aurait pu que s'y attendre.
Quoi ?! Il fallait le nommer maître ?! Jamais de la vie. Il n'en n'avait qu'un, et celui-ci se nommait Shaka. Jamais il n'appellerait quelqu'un d'autre de cette façon, surtout dans ces circonstances.

Le suivant dans l'ascenceur, Nakajima croisa les bras et laissa ses yeux rivés sur la porte en espérant que celle-ci s'ouvre rapidement, même s'il n'avait pas plus envie que cela que de se retrouver dans une chambre accompagné de lui.

Devant la porte de chambre, ils entrèrent rapidement, Nakajima hésitant vaguement mais poussé par Rhadamanthe, il n'eu pas le choix. Il fut tout de même agréablement surpris de la "classe" de cette chambre, et se détendit doucement.
Après ce vague tour d'horizon, il se tourna vers le surplis et lui demanda :


- Et maintenant ?

Oui, et maintenant, que devait-il faire pour le satisfaire ? Pour lui plaire dans le seul but de rester en vie ? Jusqu'à quel point devait-il se rabaisser pour garder la vie sauve ?
Le jeune apprenti trembla et eu un frisson qui le parcourru entièrement avant d'attendre la réponse fatidique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Ven 3 Aoû - 18:47

Une fois arrivé dans la suite, Rhadamanthe attendit que l'apprenti ait fini de faire son tour de propriété, il pouvait bien lui laisser cela. Mais sa façon de lui parler ne lui plaisait pas du tout.

Tu me dois un certain respect il me semble. En plus je t'ai dit de m'appeler maître.

Rhadamanthe avait dit cela avec un sourire qui se faisait pervers et sadique de plus il avait fermé la suite à clé et avait caché celle ci.

Mais si tu veux savoir, pour le moment tu ne fais rien.

S'avançant très lentement vers l'apprenti avec une démarche féline tel un tigre qui s'avance vers très lentement vers sa proie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Ven 3 Aoû - 18:57

Il baissa son regard une nouvelle fois. Oui, il lui "devait" le respect... Mais ce n'était pas une raison suffisante de l'appeler maître, du moins, pas selon lui.
Pourtant... :


- Très bien... m a î t r e . . . . . .

Il avait insister sur le titre que Rhadamanthe s'était donné vis-à-vis de lui, mais cela rendait l'expérience pour le moins agréable pour le moment. Non il n'était pas mazoshiste, simplement qu'il se demandait la raison de cette tentation de voir sous son joug quelques personnes qu'il détestait.

- Je vous laisse faire en ce cas maître.

Il souri calmement, et admira la démarche du chevalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Ven 3 Aoû - 19:06

Rhadamanthe se rapprocha encore mais ne toucha pas encore l'apprenti il fit le tour de ce dernier comme s'il cherchait par où l'attaquer tel le félin qu'il était devenu. Il scrutait de haut en bas le corps du pauvre Nakajima, puis au bout d'un moment il s'assit de façon à être à l'aise dans un fauteuil et fixa la pauvre proie.

Déhabilles toi maintenant et surtout fais le de façon sensuelle.

Rhadamanthe le regarda avec une lueur perverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Sam 4 Aoû - 11:59

Se déshabiller ? Soit, ce n’était pas là le plus dérangeant, et puis, à mieux regarder, ce n’était pas Nakajima qui était le plus pudique dans ce genre de circonstance. Il se tourna donc vers Rhadamanthe pour mieux le voir et se faire voir, pour mieux percer sa pensée.
Toujours dans un calme précieux, il déposa son sac un peu plus loin pour se consacrer à sa mission première. Il aimait ces défit, il les trouvait toujours ludique. Aussi passa-t-il sa main droite contre son cœur et de son index et son majeur déboutonna sa veste lentement, tout en laissant paraître un regard doux et un brin provocant.
Ceci fait, il se pencha doucement pour se « débarrasser » de ses chaussures puis de ses chaussettes, pour le moins encombrant et peu sensuel. Il le réalisa pourtant avec grâce et sensualité, comme demandé. La veste ouverte, il caressa de sa main gauche son torse en descendant vers la ceinture de son pantalon pour « dégrafer » celle-ci et l’ôter de son pantalon en la laissant tomber devant ses pieds, toujours sous le regard de Rhadamanthe.
Nakajima leva sa tête en la penchant légèrement en arrière, la bouche à demi ouverte et les yeux mi clos pour finalement faire tomber, en tendant ses bras dans son dos, sa veste sur ses mains qui l’attrapèrent pour l’empêcher de rejoindre immédiatement le sol et la ceinture.
La tenant maintenant d’une main sa veste, il la déposa au sol en se penchant, suffisamment bien positionner pour que l’on voit son profil lors de ce geste. Se relevant lentement en glissant sa main contre sa cuisse, il déboutonna son pantalon, le laissant ainsi à demi enlevé, pour finalement s’atteler à sa chemise qu’il ouvrit avec la même attention que sa veste précédemment ouverte.
Maintenant, l’on voyait son torse nu, ses muscles fin et relativement bien dessiné. Il fit le même mouvement qu’avec sa veste, et sa chemise tomba sur le sol. Ne restait donc sur lui que son pantalon et son boxer (bah oui quoi, c’est plus sexi qu’un caleçon ow0)

Il laissa alors ses yeux se reporter sur son maître du moment, Rhadamanthe, le surplis d’Hadès. Ses yeux reflétaient une étrange sensualité, voir même un étrange sentiment de bien-être de la part de Nakajima. Ce dernier passa sa main droite dans l’ouverture de son pantalon, glissant lentement ses doigts sur son sexe encore couvert d’un tissu proche du corps.
Avançant de quelques pas vers Rhadamanthe, Nakajima ôta son pantalon de ses deux mains caressant ses cuisses nues. Il n’avait plus qu’un rempart entre la nudité et l’habillement.
Quelques soupirs s’échappèrent d’entre les lèvres de l’apprenti, quelques soupirs d’aise et de sensualité, avant que celui-ci ne mette un terme à tout ceci en posant ses deux mains sur ses hanches, index glissé sous le tissu.
Toujours les lèvres à demis ouvertes, laissant passer entre elles son souffle chaud et sa respiration calme, il prononça, tout en retirant une bonne fois pour toute le boxer de sur son corps lentement en se penchant tendrement, en finissant par s’approcher de Rhadamanthe et appuyer ses mains sur les accoudoirs pour être proche, si proche de lui :


- Que puis-je vous offrir d’autre de moi maître.

Sa voix n’était que trop sensuelle et suave en cet instant où il avait mis en scène son corps et sa discipline, sa facilité à le maîtriser. Simplement pour le plaisir de ce surplis qui lui assurer en retour la vie sauve, il venait de se mettre à nue, complètement, et de façon si calme et aisé, qu’on aurait pu se demander si vraiment il haïssait de se retrouver dans cette position de faiblesse. Quoi que pour le moment, à y regarder de plus près, l’on savait dans la toute petite lueur au fond de son regard, qu’il n’appréciait pas ce qu’il faisait.
Pourtant, il avait apprit à se soumettre à ceux qui lui étaient supérieur, dans la simple satisfaction d’un jour pouvoir les battre, en jouant sur leurs faiblesses, en jouant d’eux comme ils avaient joué de lui. C’était quelque chose qu’il faisait bien, se laisser dominer, pour plus tard, suivre un entraînement plus qu’intensif et revenir vers eux, capable cette fois-ci de les défier et de les mettre à terre.
Son but, pourtant, n’était ni d’humilier ni même de tuer, juste de donner une petite leçon et montrer qu’il pouvait se surpasser pour rester au dessus d’eux, pour rester digne de son maître aimé, Shaka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Lun 6 Aoû - 21:19

[c'est pas Rhadamanthe qui va finir par te violer (koike on se demande si ça va finir en viol) mais celle qui le joue, je bave littérallement sur le clavier du cyber café ou je suis ^^]

Rhadamanthe était resté aussi stoïc qu'il le pouvait, mais le jeune éphèbe qui se trémoussait devant lui, lui donnait du fil à retorde. De plus qui pourrait résister à un corps si parfait. Le wyvern avait bien du mal. Bien que ses desseins diaboliques vis à vis du corps qu'il voyait avaient émoustillés une parties de son anatomie, le simple strip-tease avait terminé de totalement l'éveillé et elle devenait même douloureuse à force d'être dans un endroit trop réduit. Rhadamanthe eut encore plus de mal à se contrôler quand Nakajima se rapprocha de lui à la limite de le toucher et la torture était encore pire maintenant qu'il n'était à une poignée de centimètre de lui. Rhadamanthe n'avait qu'une envie lui sauter dessus, mais le peu de raison qui restait au judge des enfers lui indiqua qu'il ne fallait pas aller trop vite. Plus lente serait lagonie de cet avorton, meilleur serait la victoire.

Un fin sourire appréciateur se mit sur le visage du Wyvern. Il avança sa main sur le visage du jeune apprenti et prit son menton entre ses doigts. Il n'était maintenant qu'à un souffle des lèvres de sa victime et il ne pouvait s'empécher de faire bouger son regard de ses lèvres à ses yeux si ennenivrant. Au bout d'un moment qu'il sembla durée une éternité pour le Wyvern il l'embrassa d'un façon plus douce qu'on aurait pu le croire d'un homme tel que lui. Sans savoir si sa proie était d'accord ou non, il viola pratiquement l'intérieur de sa bouche comme pour lui donner un avant goût de ce qui allait se passer entre eux.

Une fois le baiser enfin rompu par un manque d'air évident de Rhadamanthe. Il planta son regard dans celui de Nakajima, puis avec un sourire sadique, il fit s'agenouillé l'apprenti jusqu'à ce qu'il se trouve au niveau de son entre-jambe qui montrait une bosse.


Je pense que tu sais ce que tu dois faire maintenant.

Sa voix se voulait ferme, mais elle était rauque par le désir que lui faisait ressentir le jeune éphèbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Sam 11 Aoû - 15:21

[Heureuse que ça te plaise, j’ai mis du temps pour l’écrire, et j’ai du penser beaucoup^^]

Nakajima ne pu que se soumettre aux désirs de Rhadamanthe, celui-ci étant supérieur à lui, du moins, en ce moment. Il allait donc devoir à ce point, pour cet homme, perdre une partie importante de sa dignité.
Il fut surpris, le jeune apprenti, de fixer le regard du chevalier. Il paraissait calme, et pourtant, laisser paraître une certaine envie, qui fit doucement rire intérieurement Nakajima. Mais il fut prit de court et ne pu que serrer ses poings en sentant les lèvres du Wyvern contre les siennes, jouant derrière elles comme si elle lui appartenait.
Lorsque enfin celui-ci éloigna son visage et qu’il se trouva à genoux devant son « maître », même si ce dernier n’avait pas parlé, il aurait aisément pu comprendre ce qu’il attendait de lui. Il prit sur lui et pour une fois, perdit toute trace de volonté, de plaisir ou encore bien de jeu, aucune lueur dans ses yeux ne pouvait se voir, rien qui dirait qu’il vit.
Passant ses mains sur les cuisses du chevalier d’Hadès, Nakajima eu un visage froid, se transformant en un objet animé par le désir de l’homme, animé par les doux rayons de la Lune montante.
Déboutonnant la fermeture du pantalon de son « maître », l’apprenti découvrit le sexe de son partenaire et posa une main calme et douce dessus, le mettant en condition. Relevant une dernière fois son regard sur le surplis, Nakajima offrit un tendre sourire mêlé à un désir de revanche, à cet homme, grand et dominateur. Après cela, il approcha ses lèvres de ce membre où sa main était posée, pour le tenir tendrement, puis lécha doucement cette peau douce, et quelque peu chaude. Puis ses lèvres vinrent effleurer ce sexe, se posant délicatement dessus, et finissant par le masquer, le tenant au chaud, dans une bouche où la lange jouait doucement avec le gland du membre.
On aurait presque pu croire qu’il était habitué à ce genre de situation. Il s’y prenait plutôt bien. Et le réalisait avec calme et une petite passion.
Il s’aidait de sa main, pour lui donner du plaisir, pour le satisfaire, même en sachant que lui, Nakajima, en prenait un coup sur sa fierté. Il s’en fichait bien, car même s’il était son « esclave » du moment, il pouvait bien le faire tombé sous ses griffes en jouant sur le plaisir de celui-ci, du moins, si lui-même ne tombait pas sous cette dangereuse sensation qu’est le plaisir.
Il n’avait pas peur de lui, il avait juste envie que cela se termine rapidement. Pour ce faire, il accéléra donc le mouvement de langue et les caresses de sa main contre ce sexe chaud, et de plus en plus tendu.
Il savait, oui, il en était sûr, c’était pour bientôt. Et lui, son corps nu, était prêt à l’accepter contre lui, sans même se soucier du reste. Nakajima ferma doucement ses yeux pour mieux ressentir et entendre les réactions de son « partenaire » de jeu.
C’est alors que le plaisir fut total, du moins, celui qu’il était en mesure de donner maintenant, en jouant de ses mains habile et de sa langue contre ce membre raidit de plaisir. Il le retira de sa bouche, mais n’arrêta pas les caresses de ses mains contre celui-ci, et fini par faire jouir ce partenaire plutôt inattendu, laissant sa semence contre son corps de nue. Il enleva alors doucement sa main, la posant contre son propre torse pour caresser celui-ci, dirigeant alors ses lèvres, son visage, vers celui du surplis d’Hadès, posant simplement son front contre le sien, et laissant apparaître un petit sourire de satisfaction.


- Et maintenant… … Êtes-vous encore capable de me faire quoi que se soit, ô mon maître ?

Il se permis, ce jeune apprenti, de montrer un peu de prétention, si particulière à son caractère. Après tout, il n’était pas plus prisonnier que cela, et puis, l’on pouvait aisément dire que ce jeu devenait amusant pour lui, jusqu’aux requêtes que lui faisait Rhadamanthe, même jusqu’à celle qu’il venait d’exécuter.
Et puis, on ne pouvait pas dire qu’il était laid, au contraire, c’était un homme charmant, même s’il aimait simplement se jouer des autres. On verra qui des deux sera le plus fort dans ce terrain…


[En espérant que tu apprécies toujours^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Sam 11 Aoû - 16:28

[j'adore de trop, j'espère juste être à la hauteur de ce que tu fais ^^]

Rhadamanthe essayait de garder son calme et sa froideur comme il le pouvait, mais quand sentit son membre enfin libéré de sa prison de tissus. Il retint de justesse un gémissement de contentement, ne voulant pas faire savoir à sa victime le plaisir qu'il ressentait. Son sang-froid était mis à rude épreuve, jamais avant il n'avait ressenti de tel sensation, pourtant ce n'était pas la première fois qu'il faisait cela. Mais le jeune éphèbe lui était beaucoup moins indifférent que tout ceux qui avait été dans sa position avant. Même le Sagittaire ne lui avait pas fait ressentir ce plaisir, pourtant il avait été l'un de ceux qu'il avait apprécié le plus détruire psychologiquement. Non cet Péhèbe savait comment jouer de son corps et faire réagir les autres.

Rhadamanthe retenait de plus en plus ses soupirs de plaisir en sentant la main qui semblait si experte sur son membre, mais celà devint encore plus difficile quand celle ci fut remplacée par une langue encore plus experte et une bouche qui savait quoi faire et où. Il ne savait pas où il avait pu apprendre tout cela, mais en tout cas, sa victime savait comment faire pour faire perdre la tête avec quelques gestes.

Le Wyvern se demandait de plus en plus si dans une autre vie, sa pseudo victime n'avait pas été un serviteur d'Hadès. Le surplis se demandait si les rôle n'avait été inversé et que c'était pas lui la victime et l'éphèbe le tortionnaire. Rhadamanthe devenait de plus en plus fébrile sur le simple attouchement que lui faisait ressentir sa proie. Il avait de plus en plus de mal à retenir son corps, tellement le plaisir était puissant. Il ne put empécher ses mains de glisser dans la chevelure de l'éphèbe tout comme ses hanches de bouger pour s'enfoncer encore plus dans la cavité humide du disciple du chevalier d'or.

Même ses lèvres ne lui obéissaient plus, et laissaient passer des gémissements de plaisir de plus en plus puissants.

Mais un autre type de gémissement se fit entendre quand Nakajima retira ses lèvres pour sa main. Le wyvern était frustré de ne pouvoir se déverser dans la bouche de sa proie, mais il était tellement prêt du précipice de la jouissance, qu'il ne pouvait demander à sa victime de le reprendre en bouche, et qu'il se déversa sur son torse nu dans un râle de jouissance sans équivoque sur ce qu'il avait pu ressentir.

Rhadamanthe eut beaucoup de mal à reprendre contact avec la réalité, tellement le plaisir avait été puissant, et ce n'était qu'une simple fellation. Il appréhendait la suite mais l'attendait aussi avec impatience. Sans s'en rendre compte, il avait fermé les yeux et son souffle avait du mal à revenir à la normale. Il distingua à peine ce que lui avait dit sa proie, mais le chemin se faisant, le message était arrivé à son cerveau. Quand il ouvrit les yeux il cacha sa surprise de voir l'éphèbe si prêt de lui.


Oh mais oui, et plus que tu ne le penses.

La voix de Rhadamanthe était rauque de désir et tremblante aussi, mais le wyvern faisait tout pour que cela ne se remarque pas.

Et maintenant, tu vas me déshabiller mais je veux que tu fasses en sorte que je bouge le moins possibles.

Ainsi il pourrait récupérer un peu car il ne se sentait pas la force de pouvoir se lever, mais il sentait qu'il venait aussi de signer son traité de folie, mais celà il le ferait payer d'une façon ou d'une autre à sa victime.

[désolé du retard, mais le net à planter quand j'ai finis d'écrire la première version de ce que j'avais mis donc j'ai du tout recommencé, j'espère que cela te plait.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Sam 11 Aoû - 17:28

[c’est génial^^ Tu t’en sort plutôt bien^^ Et je suis contente que tu écrives autant, car j’ai plaisir à lire toutes ces lignes, plus que tes trois à six lignes des premières fois]

Plus qu’il ne pouvait le penser ? Vraiment ? Et bien voilà qui surprenait le jeune homme, serviteur d’Athéna. Pour ce qui était de son cher, très cher tortionnaire, il semblerait qu’il ne soit plus temps en position de force que cela. Souriant à cela, à cette petite pensée pour le moins agréable, Nakajima Acquiesça simplement à la requête du « beau chevalier d’Hadès ».
Ce qui lui fit plaisir cependant, c’était d’entendre le plaisir de son partenaire de jeu dangereux. Mais maintenant, il s’attellerait à sa tâche, comme on se donnerait pour la personne que l’on aime. Et pour se faire, recula son visage de celui de Rhadamanthe, calmement, en gardant ce petit sourire illuminant son visage gracieusement.
Il fit alors attention aux vêtements que porter ce dernier. Ils étaient pour le moins simple, mais le moins évident serait d’éviter de le faire bouger en lui enlevant son haut. Pourtant, se serait faisable sans trop de difficulté.
Inspirant doucement, il glissa une main sous le haut du surplis pendant que l’autre tenait le bras droit, pour en retirer ce tissu encombrant. Il fit de même pour l’autre bras, calmement, sans le brusquer, sans le presser, écoutant sa respiration avec envie.

Oui, plus il lui donnait des ordres, plus il appréciait cet homme. Il n’était pas vraiment quelqu’un que l’on pouvait dire être « normal ». Il était plutôt un calculateur. Et le moindre geste était et sera prévue, sauf lorsqu’il aimera et protégera cette personne aimé.
Glissant cette fois ses deux mains sur le torse du chevalier pour lui ôter définitivement ce haut, il laissa son index gauche effleurer le peau. S’il avait eu un t-shirt sous ce maillot, il l’avait enlevé en même temps. Son index dessiner les muscles de Rhadamanthe, avant de se retrouver de nouveau vers le pantalon.
L’apprenti prenait son temps, pour garder le plaisir bien au chaud, pour faire redescendre la pression, et surtout, pour admirer ce corps qui s’offrait enfin à sa vue. Faisant glisser le pantalon sur les jambes de son « maître », l’homme releva de peu la jambe, pour faire passer le pantalon, pour que celui-ci touche le sol, comme les autres vêtements, mettant presque à nu les deux hommes.
Non, mettant à nue les deux hommes. Nakajima avait certes pris son temps, mais il avait aussi, dans les deux cas, fait d’une pierre deux coups, en emportant avec lui le sous-vêtements du chevalier des Enfers.
(Et les chaussures ??? ---> et bien, on y vient ^^) A genoux, devant ce chevalier étrangement froid et étrangement sensuel, l’apprenti d’or avait posé le pied de ce maître sur sa cuisse, pour ôter ces chaussures calmement et pouvoir fixer les yeux de celui qui se voulait être son chasseur.

Il n’avait en rien perdu son sourire, et encore plus son calme. Ses yeux, dont on ne savait jamais si leurs reflets affirmer soumissions ou supériorité, s’égaraient sur les lèvres de son vis-à-vis.


- Vous savez, maître, si vous voulez prendre votre temps… Faites donc…

Il le narguait un peu, pour pimenter leur relation et le jeu qu’il jouait avec lui. Relevant son corps, se penchant de nouveau en s’appuyant sur les cuisses de Rhadamanthe cette fois, il posa ses yeux dans les siens, attendant son nouvel ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Sam 11 Aoû - 19:11

Rhadamanthe se demandait pourquoi il avait donné cet ordre. Sentir les mains de son futur a.... de sa futur victime sur lui comme ça, l'existait à nouveau. Le wyvern faisait tout son possible pour reprendre son air stoïc mais il avait vraiment du mal. De léger soupir de plaisir semblait s'échapper de ses lèvres.

Et ce fut un véritable supplice, quand il sentit les mains de l'éphèbe sur ses jambes, il avait beaucoup de mal à ne pas frissoner nous la sensation. Le Wyvern avait de plus en plus l'impression que les rôles s'inversaient. Mais son impression de dominance revint quand il vit Nakajima à genou entrain d'enlever ses chaussures.

Mais quand l'éphèbe se releva et s'appuya sur ses cuisses, le Wyvern eut du mal à avaler sa salive et garder son sang-froid. Mais durant ce temps, il avait réussi à reprendre le contrôle de son corps et pouvais enfin se lever sans risquer de s'écrouler à terre comme une loque.

En tout cas, il fut à nouveau troublé de sentir le disciple prêt de lui. Ses yeux firent à nouveau l'aller retour entre ses lèvres et ses yeux. Mais cette fois ci, il garda son self contrôle, et se releva très lentement. Il prit à nouveau le menton de l'éphèbe entre ses doigts.


Je crois que tu oublies la situation où tu te trouves mon bel esclave.

Il fit reculer le jeune éphèbe jusqu'à ce qu'il se retrouve contre un mur. Une fois sa victime pris au piège entre lui et le mur. Rhadamanthe, fit descendre une de ses mains sur le corps de son futur a.... proie, et elle s'arrêta juste à côté de la verge de l'éphèbe, caressant l'endroit sans jamais aller sur l'endroit le plus sensible du disciple.

Un sourire sadique se mit sur le visage du Wyvern. Il se colla contre le corps nu de l'éphèbe et ne fit rien d'autre que de le caresser prêt de son bas ventre sans jamais le toucher vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Dim 12 Aoû - 17:31

Alors enfin se serait à son tour de se voir prisonnier d'un plaisir pressent et pourtant absent ? Enfin il pourrait savoir s'il vallait la peine d'être nommé juge des Enfers d'Hadès ?
Il recula, sous l'insistance de Rhadamanthe, et fini par froler puis toucher le mur, ayant écouter avec attention les quelques mots de remise à niveau de son partenaire. Oui, il était "son esclave" c'était cela, sans aucun doute, et cela encore qui avait fait qu'il s'était amuser de lui donner ce plaisir sans perdre sa dignité pour autant.
Sa main contre lui le fit soupirait d'aise. Et sa bouche resta entre ouverte en prenant garde aux gestes fait sur lui, aux lieux de son corps foulé par les mains viriles du surplis. Les siennes ? Elles touchaient le mur, plaqué fermement contre celui-ci pour garder son calme et ne pas céder de suite à l'envie qui se faisait emplement ressentir au fond de lui.
Son regard donna l'impression réelle de la soumission qu'il subissait face à Rhadamanthe. Rien n'était plus beau que son visage sous les faibles rayons lunaires, contemplé par des yeux bleu admiratif et envieux de plaisir.

Le déclic fut la sensation du corps de son tortionnaire contre le sien, sentir son parfum corporel, toucher sa peau de la sienne, tout en continuant à sentir sa main si proche, et si loin à la fois de l'objet du pécher de la chaire. Un soupire se glissa entre ses lèvres légèrement séparé l'une de l'autre, alors qu'il articula, comme s'il ne ressentait rien :


- Je n'oublis pas ma position maître.

Ils cherchaient, ses yeux, à capter ne serait-ce qu'un regard de plaisir ou d'attention envers lui, mais rien ne parraissait, simplement cette façon, cette fasçade de chevalier froid.
Il ne captait rien, ne percevait rien de plus que le chevalier qui se tenait face à lui, qui le touchait de son corps mis à nu sous ses soins. Pouvait-il ? Avait-il le droit de glisser ses mains contre le corps de celui-ci, sur ses hanches ou encore bien dans son dos ?
Il leva lentement ses mains, capturant de ses yeux ceux de Rhadamanthe, et effleura le dos de son "maître". Ses lèvres avaient envie de sentir une nouvelle fois cette sensation de chaleur, et même s'il ne le montrait pas, cela devenait plus un désir qu'un suplice de se tenir ainsi, aussi désarmé et impuissant, face à un chevalier d'Hadès... non, face à Lui, à Rhadamanthe.

Ses yeux pourtant, se fermèrent doucement, mis clos, pour toujours entre voire le visage calme à première vue, de cet homme. Un Apollon, si l'on pouvait le comparer à ce dieu, se tenait en ce moment devant lui. Mais il n'avait pas de sentiment, juste une envie qui le traversait...
Ses lèvres s'arquèrent alors en un doux sourire qui se voulait sensuel. Ses mains se posèrent tendrement dans le dos de ce partenaire étrangement ennemi par leurs dieux et étrangement semblable par son désir.
Il aurait pu, dès les premiers instant, lui demandait plus, mais il ne fit rien, après tout, il fallait replacer le contexte, il était "son esclave", il lui était normalement soumis, enfin... logiquement.
Mais en pensant cela, Nakajima voulait le sentir en lui, le plus rapidement possible, et savoir s'il mériterait vraiment toute son attention, dans tous les sens du terme, aussi bien physiquement que lors des affrontements, puisqu'il avait bel et bien perdu face à lui, ce qui lui vallait cette scène agéable de son point de vue.


(mouarf ! eh ! le mec pervers et maso... Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Lun 13 Aoû - 23:53

[légèrement maso le mec je te le fait pas dire, mais bon qui pourrait résisté à Rhady aussi ^^ avec ses sourcils à la Emmanuel Chain, il est si sex mdr!!!!!!!!!!!]

Rhadamanthe faisait tout son possible pour garder un sang froid apparent à toute épreuve mais intérieurement, il bouillait littéralement, s'il s'écoutait, il le prendrait là, contre le mur sans attendre une seule seconde de plus, mais à le voir si ouvert sous ses simples caresses, son sadisme se faisait plus imposant que son désir. Il voulait encore le voir se soumettre à lui, il voulait le faire supplier qu'il le prenne. Oui, rien de mieux, qu'un chevalier d'Athéna, même un apprenti, le suplie. Il n'y aurait rien de mieux pour régaler son envie, et son plaisir en serait meilleur encore.

Il continua donc de le caresser sans jamais aller à des endroit qui pourrait être sensible sur le corps de sa victime. Cherchant à le soumettre encore plus au désir dans lequel l'apprenti semblait se perdre.

Mais encore une fois, il faillit perdre tout contrôle, quand il le sentit le toucher. Comment un simple toucher, pouvait le rendre si empli de désir, c'était presque de la torture à ce niveau là. Et il s'y connaissait en torture. De plus, ses lèvres l'attirait, comme une abeille est attiré par le miel. Elles étaient sans commune saveur. S'il le pouvait il passerait son temps à lui ravir ses lèvres, pour être sur que personne d'autre après lui ne pourrait les toucher. Il se retint plusieurs fois de ne pas les toucher avec les siennes, mais cela devenait de plus en plus dur. Et il finit par craquer. Ce fut la seule chose que son sadisme accorda à son désir.

Il embrassa donc son a... sa proie, avec une passion qui était toute différente de toute les autres fois où il avait gouté à ces lèvres, celà semblait presque doux et passioné, autant que cela aurait put l'être s'il se trouvait avec un amant. [enfin le mot est dit!!!! depuis le temps mdr]

Bien que cette pensée traversa l'esprit du wyvern, aussi vite elle disparut, mais le geste restait tel qu'il était.

Rhadamanthe finit par délaisser ces lèvres, pour descendre sur son cou et remonter avec un sadisme contrôle vers le lobe de son oreille gauche, tout en bougeant lascivement pour faire craquer l'éphèbe qui se trouvait coincé entre son corps et le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mar 14 Aoû - 16:56

Se fut sur le baiser de Rhadamanthe, que le jeune homme aux yeux clair sentit une réelle volonté de le vouloir juste pour lui. Et pourtant, ses mains dans le dos de se surplis, il ne voulait rien montrer de plus que ses soupirs passionnés. Mais en y réfléchissant, et en y regardant de plus près, il devrait se décider, s'il voulait que cette situation change.
Souriant en sentant les lèvres du chevalier dans son cou, puis proche de son oreille, ses mains se posèrent sur le fessier de celui-ci. Sa peau chaleureuse et douce lui plaisait.
Son baiser lui avait parfaitement plu, à un tel point qu'il oserait lui en redemander voire même, qu'il l'obligerait à lui en céder un autre, juste un, et ne plus quitter ses lèvres ô combien exquises.

Plus un partenaire qu'un tortionnaire, Rhadamanthe semblait être pour Nakajima ce qu'il cherchait depuis longtemps, un meneur, et pourtant, qui possédait quelque belle faiblesse.
Remontant une main pour glisser ses doigts dans les cheveux du surplis, l'apprenti eu sa respiration plus que halletante, tant son désir montait. Il se prit alors à lui dire :


- Prends-moi !

Et ses yeux s'ouvrirent pleinement pour faire face au visage de Rhadamanthe qu'il avait ramené devant lui pour l'admirer, encore et toujours, sans jamais s'en lasser depuis ce combat où il avait sentit qu'il perdrait.
Il ne lui laissa pas le temps de penser à une quelconque réponse, de penser à ce qu'il lui ferait subir ou non, que ses lèvres joignirent les siennes dans une demande de sensualité extrême.
Ou plutôt, dans une demande de présence, un besoin de ne pas se sentir seul...


(désolé, c'est un peu court... Mais voui, "Radie" est très beau ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mar 14 Aoû - 23:13

[t'inquiète ça va encore t'aurais pu faire que 3 lignes mdr ^^]

Rhadamanthe failli défaillir en entendant les soupirs de son futur amant. Et ce fut pire encore au moment où il l'entendit prononcé ces quelques mots. Oh oui il allait le prendre, mais si sa raison arrivait à le faire tenir encore un moment, il le ferait suplier en premier.

Bien que sentir à nouveau ses lèvres contre les siennes faillit le faire succombé, mais il se retint comme il put de répondre au ardeurs de son esclaves pour cette nuit. Sentir ses lèvres contre les siennes allait devenir une drogue dont il aurait du mal à se passer, il s'en rendait compte. Il les délaissa avec regret, mais il ne resta pas loin de celles ci.


Tu disais, je n'ai pas très bien compris.

Oh oui il avait très bien compris, mais il voulait faire languir le pauvre apprenti. De plus, pour le faire gémir à nouveau, il se frotta à nouveau contre lui. Il ne savait s'il pourrait tenir encore très longtemps mais il tiendrait aussi longtemps qu'il le pourrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mer 15 Aoû - 16:41

(SAdiquEUH !!! Very Happy mais moi, 3 lignes ?! Jamais^^)

Il n'était que trop soumis à l'homme qui le pressait contre lui, et il pourrait l'être encore plus s'il le lui demandait gentillement. Mais à sa plus grande satisfaction, le jeu continua. Il devrait donc faire un effort, se retenir encore un peu et pourtant sentir ce corps parfait et chaud contre lui. Ses mains se replacèrent alors dans le dos de Rhadamanthe, écoutant les paroles incensées de celui-ci.
Son index gauche parcourrait le creux des reins du brun, remontant la colonne vertébrale de temps à autre, peut-être, d'un sens, pour s'assurer qu'il était "toujours" là.

Et puis, son regard facilement perturbable le faisait rire. Comment pouvait-il être le meilleur chevalier d'Hadès, quand face à un misérable apprenti, il perdait ses moyens, juste par quelques caresses et courbures.
Nakajima transforma sa voix alors, pour plaire plus encore. Sa teinte était sensuelle, aguichante, et se mariait avec le reflet envieux de ses yeux. Fin près, selon lui, il colla sa joue contre celle du surplis en lui sussurant :


- Je te le demande, prends-moi, fais de mon corps ce que tu désirs, réalise tes fantasmes avec moi.

Puis il revint à le regarder, à fixer ses yeux sur lui. C'était un réel supplice que de ne pouvoir le toucher plus, ou de ne pouvoir le sentir plus proche de lui, plus intimement. Et pourtant, il le montrait comme un jeu. Nakajima le voulait comme un jeu, et espérait pouvoir s'en défaire rapidement, que se soit une seule fois, et rien de plus. Une seule et unique fois, même si celle-ci devait être parfaite, une, sans lendemain.
Mais après cette pensée, qui ne dura que deux secondes entre eux, bien que le temps parraisse long, il était et sera court, Nakajima reporta ses lèvres sur la peau de Rhadamanthe, dans son cou exactement, pour bien lui certifier sa volonté, l'appuyer encore plus qu'il ne le ferait en temps normal...

Non, bien sûr que non, il n'était pas amoureux, surtout pas. Et puis, notre apprenti était fidèle à Athéna, et son partenaire était fidèle à Hadès. Non, il ne pouvait vraiment pas l'aimer. C'était impossible à sa pensée, impossible selon leur classe, et puis, se serait surtout un amour charnel... Enfin, ça ne serait pas dérangeant, du moins, pas pour eux.

Et puis il parsema de baiser le cou du surplis qu'il désirait tant. Ne laissant passer ses lèvres à côté d'aucun millimètres. Il serra son bassin contre le sien, un peu plus encore, par désire profond et pressant.
Se fut d'une voix encore plus suppliante que la précédente qu'il déclara :


- Je t'en prie... Je t'en supplie... Prends-moi maintenant....

Maintenant aurait été l'instant fragile et fatidique d'une grande question : *éprouverais-je des sentiments pour ce chevalier au point de le lui supplier ?*
Mais il n'en n'était rien, du moins en apparence. Nakajima devenait fébrile et sa volonté fragile au fur et à mesure de l'écoulement du temps en sa présence.


(voilà, retrouvé inspiration, retrouvé !!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mer 15 Aoû - 16:54

[eh bah ^^ on se demande comment ça va se finir ce truc ^^. moi sadique? pas du tout ^^ c'est pas du sadisme ça ah non ^^ lol]

Rhadamanthe se disait que c'était vraiment trop facile, mais en même temps il était dans un tel état qu'il ne savait plus s'il pourrait continuer ce petit jeu sans devenir totalement fou de désir. Il voulait garder quand même une partie de contrôle sur ce qu'il se passait. Il laissa encore un moment l'apprenti penser qu'il pouvait faire ce qu'il voulait sur son corps, bien que cela lui plaisit assez. Jamais il n'avait eu de partenaire qui le touchait comme le faisait l'apprenti. D'habitude c'était plutôt des coups ou des griffures pour essayer de se dégager de sa poigne, mais cela ne le dérangea pas au contraire.

Mais quand il sentit les lèvres de son esclave sur cou, il cru qu'il allait gémir de plaisir total. Personne ne savait que c'était un endroit très sensible de sa personne, et ce jeunot le tourmentait comme jamais. En plus il le suppliait de le faire sien. Sa raison devenait quasi inexistante, et son désir pris le pas sur tout le reste. Sans crier gare, il reprit possession des lèvres si tentante de l'apprenti et sans le ménager ni le préparer, il entra busquement en lui jusqu'à la garde, se moquant totalement si l'apprenti pourrait avoir mal ou sentir une gène quelconque, il commença un va et viens en lui assez brutal et presque animal.


[c'est court mais intensif ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mer 15 Aoû - 17:22

(Je rigole, même si j'ai plus de voix... Mais effectivement, c'est court ET intense)

Et puis, même s'il s'y attendait même s'il le voulait depuis longtemps, il ne s'était pas préparer à être reçut comme cela. Ses mains se crispèrent contre la peau du chevalier. Il était, au comble du bonheur.
Ses yeux tantôt clos, tantôt mi clos en disait long sur son plaisir, et son corps qui se cambrer de plus en plus sous les accoues trop agréable de Rhadamanthe.
Sa langue se voulait jouer avec celle de son amant du soir, et ne demandait en aucun cas à quitter cette cavitée chaleureuse.

Mais plus il pouvait sentir sa présence en lui, moins il regrettait d'avoir perdu ce combat. Il en demandait encore, toujours plus fort, plus puissant pour l'avoir juste pour lui.
Puis il quitta les lèvres de Rhadamanthe histoire de trente seconde. Des soupirs mêler de doux cris traverser ses lèvres. Et ses yeux qui
demandaient à son vis-à-vis de rester, d'être éternellement ainsi.

Simplement, il avait retrouvé en quelques secondes, sa place de semblable par rapport à Rhadamanthe, puisque l'apprenti l'avait tout bonnement tutoyé.
Seulement, est-ce que le fantasme d'un surplis peut-être réalisé avait un simple petit tout petit apprenti d'or ?
Il ri en son fort intérieur avant de sentir de nouveau les lèvres de Rhadamanthe contre les siennes. Passant outre cette mince barrière, se joignait leur langue, qui jouaient l'une avec l'autre, sans se lasser de leur partenaire.

Son corps, cependant, se détendit un peu et ses mains redevinrent caresse dans le dos du surplis, celui la même qui l'avait plaqué contre ce mur et qui était entré si violemment en son intimité la plus secrète.
Oui, il ETAIT vierge, même s'il avait de l'expérience...
Mais le plaisir montait, il le savait, il le sentait parfaitement. On ne pouvait plus considérer cela comme un viol... C'était, un acte sexuel avec parfait consentement des deux parties présentes... Ou simplement un jeu de volonté sur celui qui cédera le plus facilement face au désir et l'ivresse de la chair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mer 15 Aoû - 17:41

Rhadamanthe était complètement ivre de désir, et le corps qu'il pénétrait semblait être fait pour lui. Jamais il ne s'était senti aussi puissant et faible en même temps. Et ses lèvres, cette bouche, cette langue, il sentait que jamais il ne pourrais en être totalement rassasié. Au bout d'un moment, il ramena les jambes de Nakajima autour de sa taille pour entré en lui plus en profondeur mais pour avoir aussi une meilleur position.

Il finit par se lasser de le prendre contre le mur, qui n'était mais vraiment pas confortable. Le Wyvern plaça ses mains sous le fessier robuste de son partenaire et le conduisit dans la chambre.

Une fois arrivé dans la pièce, il ne lacha pas l'apprenti et repris ses mouvements qui se faisait plus lent mais aussi plus profond dans le corps qui se trouvait sous le sien. Au moins dans cette position, il pouvait plus facilement caresser les courbes si tentantes de son amant du moment. Ses gémissements étaient avalés par les lèvres de son amant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mer 15 Aoû - 17:56

Nakajima ne pouvait QUE se laisser porter par Rhadamanthe. Il aurait attenté à sa vie, voulu le tuer après, que cela n’avait plus la moindre importance à ses yeux. Le disciple était trop bien ainsi, trop « heureux ».
Beau, rude, mais tendre à la fois, tout était pour lui plaire chez ce chevalier d’Hadès, rappelons-le ! Souriant intérieurement de sa pensée, il passait ses mains jusque sur les jambes du dit partenaire ou amant. Il voulait le connaître, le reconnaître au moindre mouvement, a la moindre parole, où qu’il soit, il voulait le faire sien. Enfin, ça n’était pas gagné, il ne l’avait là qu’en chair, il ne l’avait pas pour lui en pensée.
Cambrant son corps un peu plus pour mieux le ressentir, pour lui facilité la tâche, il quitta les lèvres ô combien douce de Rhadamanthe, encore une fois, et le dévora des yeux en soupirant de plaisir, en étouffant des cris de plaisir.


- Tu Es… … … par fait…

Articula-t-il entre deux respirations, deux soupirs, deux regards emplis d’ivresse.
Encore…

De ses mains il appuya sur les hanches de Rhadamanthe, lui en demandant encore, alors que ses lèvres tentaient de retrouver sa peau si tendre et chaude, de se poser contre son cou, et de l’en couvrir de tendresse et de baiser.
Mais il lâcha rapidement l’affaire en lançant sa tête vivement en arrière, le plus possible, résistant à l’appel de la jouissance. Cela devenait intenable, mais il espérait avoir cet instant avec lui, en même temps…
C'était agréable, doux, et pourtant vif et dure... C'était ça qu'il s'imaginait, mais au départ, certainement pas avec lui.
Et son maître, qu'en penserait-il ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Rhadamanthe

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 34
Chevalier : surplis
amoureux : un disciple je dirai pas lequel
Loisirs : les mangas
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Mer 15 Aoû - 18:09

[tiens y'avais un moment qu'il avait pas pensé à Shaka lui ^^ mdr]

Depuis que ses lèvres avaient été relachées, Rhadamanthe n'était plus que soupir et allaitement de plaisir. A ce niveau là, il ne pouvait plus retenir ce qu'il ressentait, c'était trop intense. Il continua ses mouvements qui se faisait plus rapide au fur et à mesure. Mais il ne voulait pas que cela se termine trop vite, et même s'ils avaient toutes la nuit devant eux, le wyvern ne souhaitait pas que cet première se termine, s'il pouvait, il la ferait se continué éternellement.

Une de ses mains s'hazarda sur le membre encore intouché de l'apprenti et commença à le masturber au rythme de ses déhanchements, mais en même temps faisait tout pour l'empécher d'atteindre la délivrance. C'était trop tôt beaucoup trop tôt.

Rhadamanthe finit par se retirer entièrement de l'antre pourtant qui accueillante de Nakajima. Il retourna l'apprenti pour qu'il se retrouve à quatre pattes et le reprit aussi férocement que la fois précédente. Il prit encore plus de plaisir à le posséder ainsi. Il reprit aussi ses caresses sur son membre qui semblait être sur le point d'exploser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakajima

avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 28
Chevalier : Apprenti
amoureux : Un surplis... euh... quelqu'un ^v^
Loisirs : Photo, écrire des histoires...
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   Jeu 16 Aoû - 14:55

Nakajima eu un hoquet de surprise lorsqu’il sentit sur son sexe la main ferme du chevalier d’Hadès. Ses yeux s’ouvrirent en grand avant de se rendormirent doucement sous l’effet intense du plaisir ascendant. Et sa main, pourtant experte, devint hésitante en frôlant le dos du surplis. Il n’eu qu’une envie, pouvoir l’atteindre, cette extase, mais il fut calmé par un retrait.
Des questions fusaient alors dans son esprit, mais furent aisément rattrapées par la réalité du « retournement de situation ». Le voilà maintenant complètement soumis, sans pouvoir toucher cette peau parfaite et douce, rester seulement un objet de plaisir, bien que mobile contrairement à une chose.
Nakajima était un homme à double tranchant, si l’on pouvait le formuler ainsi. Il savait perdre tout, se soumettre entièrement sans même penser aux conséquences, ce qu’il faisait en cet instant, mais il savait aussi être dominateur et vainqueur, en prenant garde à ses précédentes erreurs qui lui auraient coûtées l’échec, pour soumettre à son tour. Cependant, il savait aimer et être tendre avec un homme comme il ne pourrait sans doute jamais se le permettre. Dans une parfaite intimité, il aurait pu être comparé à un démon semblable à un ange, ou un ange noir, capable de torturer, de chercher le désir et de le procurer parfaitement.

Mais là, il n’était rien qu’un homme soumis aux tentations de la chaire avec pour seul partenaire un maître incontesté des Enfers les plus profondes. Son corps devint objet de séduction, qui s’appliqua à ressentir le mieux du monde la chaire de l’amant proposé, alors que le dos se cambrait et que la tête se laissait aller en arrière, bouche demie ouverte, soupire s’échappant du fin fond de la gorge, marquant le plaisir avec insistance.
C’était une mélodie en duo. Un duo d’amant parfait, exécutant les notes avec toute la souplesse et la rudesse requise. Une mélodie d’amour, si l’on en croyait les mouvements et attention porté et si l’on était capable de lire dans leur cœur froid et distant, dans leur intime conscience impénétrable et imperturbable.
La mélodie, cependant, était douce et organisé. Mais les corps étaient raidit par le plaisir, aussi bien l’un que l’autre. Nakajima contracter tout son être pour retenir ce plaisir qui montrer rapidement exaltant, mais qui était calmé par le relâchement de l’amant de la nuit.
On n’aurait pu voir meilleure pièce, on n’aurait pu penser meilleure action que les leurs dans leur situation de dominant / dominé. Car leur rôle n’était jamais fixe, et souvent ils étaient échangés, sans volonté réelle de perdre sa place, non plus de tortionnaire, mais de maître du jeu.

Ses lèvres ne pouvaient retenir ses gémissements, tant la jouissance était grande en sa compagnie. Nakajima voulait néanmoins reposer ses mains contre son corps, même s’il aimait plus que tout sa position de soumissions. Au moins, on pouvait être sûr d’une chose, Rhadamanthe devait être un partenaire qui honorait souvent ses amants. Là en tout cas, il le faisait divinement bien.
Mais, et après ? Que fallait-il dire, que devrait-il faire, comment devra-t-il réagir ? Il ne demandait qu’à dormir dans ses bras et repartir vivre une vie, même sans lui, il s’y ferait, bien que l’envie de toujours le savoir à ses côtés le rassurerait.


* J’ai envie de t’aimer Rhadamanthe… *

Il aurait pu rire sans se retenir de sa propre pensée s’il savait qu’on le comprendrait et qu’on ne le jugerait pas comme fou qui riait tout seul. Au lieu de cela, il ne faisait que se moquer de lui en son fort intérieur, comme souvent… Et pourtant, l’envie était belle et bien là, que celle de s’adonner totalement à cet homme insoutenable et indomptable.
C’était comme un défit que de résister à son corps et à la tentation qu’il procurait lorsqu’on le regardait attentivement. Et s’il avait bel et bien refusé ce combat ? S’il l’avait laissé tuer cette fille ? Ou alors, s’il avait choisi la mort ? Nakajima serait passé à côté de quelque chose d’inoubliable, d’une expérience qu’on ne vit qu’une fois dans sa vie, avant qu’elle ne devienne une habitude ou une passagère unique. Même si on tente de la retenir, elle ne serait qu’étrangère à notre vie, et ne ferait que survoler l’existence de deux personnes parfaitement inconnu aux premiers abords, mais se mariant inexplicablement bien dans leurs faits et gestes.

S’appuyant fermement sur un bras, sur une main donc, le disciple d’or, de l’autre, guida presque les mouvements de la main de Rhadamanthe contre son membre raidit de plaisir. C’était son unique possibilité de sentir de ses mains sa peau, tout en le gardant le plus profondément possible, en lui.
Et puis il fallait avouer qu’il savait s’y prendre, ou du moins, que sa façon de faire convenait très bien au petit apprenti chevalier. Il eu un sourire, malgré ses gémissements de plaisir, qui se figea sur son visage, représentant son bien être. Mais il disparu, trop rapidement peut-être, pour laisser place à un visage détendu et marqué par l’ivresse.
Un jour peut-être, si l’envie lui prenait, où s’il devait se trouver, l’un comme l’autre, devant la mort, lui dirait-il ces mots d’amours qu’il savait naissant au plus profond de son cœur pourtant froid et méfiant. Mais ce qui le décidait à oser lui faire confiance était non seulement sa façon de lui « donner des ordres » mais aussi sa faiblesse face à lui, qui signifiait certainement que ça ne serait pas une histoire sans lendemain, comme il préfèrerait, car tout serait plus simple si cela pouvait être le cas…
Sa vie va être plus que compliqué. Non, leur vie sera très compliquée s’ils décident de rester ensemble. Mais ses bras, ses accoues, il les aimait, et il serait incapable de s’en passer. Ca au moins, c’était une certitude.
Oui, son cœur penchait dangereusement vers Rhadamanthe, mais cela ne lui faisait pas peur. Il aimait cette chanson, celle de leur cœur qui battait à l’unisson, mais qui battait la chamade par leurs efforts physique intense, et peut-être aussi par l’étrange sentiment peut-être pas d’amour, mais de désir qui naissait entre les deux hommes.

Que cet instant s’éternise, que cette fois dure toute la nuit s’il le fallait, que le plaisir ultime de la jouissance, l’orgasme attende, se retienne tout au fond d’eux même pour que ne cesse cette attention qu’il lui donnait, cette douce brutalité lorsqu’il bougeait en lui en même temps que le jeune homme se mouvait de temps en temps pour mieux le ressentir.


[Excuse-moi, mais j’avais envie d’écrire… et je crois que j’ai écris beaucoup pour ne rien dire… mais, qu’est-ce qu’il t’a fait Shaka^^ Il a bien le droit de penser à son véritable maître, mon petit Nana, m’enfin ^ v ^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-hunter13.skyrock.com/1.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour une nuit ? (X)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour une nuit ? (X)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...
» Pour une nuit...Ou la vie ? [+18]
» Entretien matériel de base
» [Lorica] La taverne pour la nuit.
» ¤ Première nuit à Diantra pour le métisse | PV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya :: Athènes :: Hôtel-
Sauter vers: